Assad Peeroo, candidat de l’Alliance Nationale en 2019, voit l’avenir en orange

La Redaction

1 month ago - Last update:

Assad Peeroo, avocat et fils aîné de l’ancien ministre et Speaker de l’Assemblée Législative Razack Peeroo change son fusil d’épaule. Après des débuts au sein du Ptr où il ne fut pas utilisé à plein escient, il avait rejoint les rangs du PMSD. XLD l’avait investi d’un rôle important. D’où sa candidature au no. 19 [Stanley/Rose-Hill], aux côtés de Gad-Olivier Barbe et Danisha Sornum dans l’Alliance Nationale Ptr/PMSD. Il se classa en 7ème position, avec 6,357 voix, soit 22.567 %.

Ce décevant résultat avait refroidi les ardeurs du dynamique politique et depuis il s’est mis en retrait. Même s’il esquissait un nouveau penchant pour l’orange du MSM, il prenait sa patience en mal. Selon notre source, Assad Peeroo va s’afficher ouvertement et résolument en faveur du gouvernement actuel.

Se confiant à un de nos collaborateurs, il dit vouloir amener une prise de conscience chez les musulmans. À l’effet que ceux-ci auraient tout à gagner en se détachant du Ptr, plus concrètement prendre leurs distance de l’opposition.

Durant la campagne précédant les élections de 2019, il avait exprimé sa conviction dans la social-démocratie prônée par le PMSD. Naturellement, il ne pouvait en être autrement. Retenons ces quelques lignes qui faisaient état de sa confiance en le duo bleu-rouge: << Le PMSD a toujours prôné la social-démocratie, le Parti travailliste est lui d’inspiration travailliste. Ces deux partis ont bâti ce pays. Nous sommes des alliés naturels, ce qui nous réconforte et nous met en confiance. C’est très important, mais c’est l’humanisme qui doit prévaloir sur les idéologies, qui peuvent souvent conduire à des dérives totalitaristes.>>