Reform Party : trois démissions, Bhadain qualifié de «danger pour la population»

La Redaction

3 months ago - Last update:

Trois membres du Reform Party ont annoncé leur démission lors d’une conférence de presse hier, mercredi 11 novembre, à l’hôtel Labourdonnais. Il s’agit de Harshani Mahadoo, responsable de communication,
Kamlesh Seechurn, secrétaire administratif et cofondateur, et Fardeen Ebrahimsaib.

Selon les trois démissionnaires, le leader du Reform Party, Roshi
Bhadain, serait «un danger pour la population». Ils déplorent le fait que ce dernier ne prenne aucunement en considération leurs opinions.

Selon Harshani Mahadoo, l’idéologie au sein du parti ne progressait pas comme prévu. «Nous n’avons pas le droit de parler. Nous n’avons pas la liberté d’expression», dénonce-t-elle. La jeune femme est également revenue sur l’affaire Angus Road. Elle s’est dite surprise que son ex-leader était déjà en possession de ces informations. «Pourquoi attendre de les jeter tous maintenant ?»