AVR Plato Technology lance l’application ORAMA Animals

La Redaction

13 Sep 2019 7:15 - Last update: 13 Sep 2019 7:19

ORAMA Animals est une application mobile qui permettra aux élèves de primaire d’apprendre sur les animaux et la protection de l’environnement. Elle utilise la réalité augmentée et la vituelle réalité sera disponible sur le playstore à partir du dimanche 8 septembre.

C’est une initiative des deux fondateurs de la compagnie AVR Plato Technology, Shameer Ramdin et Tabi Okorn Tabi-Hope qui étaient l’année dernière les vainqueurs de ICT Innovative Business Idea organisé par le National Computer Board. Ils ont aussi plusieurs autres idées en tête pour  révolutionner notre éducation mauricienne.

Maurice est sur le point de devenir la prochaine île intelligente et pour y parvenir, les deux jeunes entrepreneurs estiment qu’il en faut transformer chaque section en adoptant de nouvelles façons de faire. Orama selon les fondateurs comprend une série d’applications éducatives qui changera la

façon d’apprentissage traditionnel.

“Notre prochaine étape consiste à appliquer ce même concept à d’autres matières, telles que la science, non seulement pour les enfants, mais également pour le secondaire,” nous révèlent-ils.

Avec le jeu éducatif ORAMA

ANIMALS, ils visent les jeunes enfants âgés de 4 à 12 ans et leur aidera à  mieux prendre conscience de leur environnement et les animaux. D’ailleurs, les deux jeunes entrepreneurs prévoient de l’intégrer à différents autres secteurs de l’éducation, tels que le secondaire et le tertiaire. Le spectre informatique immersif,

selon Shameer Ramdin, peut également être appliqué à d’autres domaines tels que la fabrication, l’ingénierie et le marketing.

Intègration de technologie dans notre système éducatif

L’initiative du gouvernement d’inclure les applications et les tablettes, à leurs avis, est un exemple clair de la vision du pays en matière de réorganisation du secteur de l’éducation, ce qui ne peut être réalisé que par une collaboration entre les secteurs public et privé.
“Nous sommes impatients de travailler avec les institutions et le gouvernement pour créer des applications qui répondent à leurs besoins en appliquant cette technologie,”
avance Shameer Ramdin. Les deux développeurs d’applications ont déjà été contactés par des institutions privées qui souhaitent inclure cela dans leur programme. Cela va rendre l’expérience d’apprentissage des élèves plus attrayante en leur permettant de visualiser ce qu’ils voient et d’avoir une meilleure rétention. Shamir Ramdin avance qu’il n’y a pas de limite à ce que nous pouvons faire pour rendre l’expérience d’appren
tissage simple, facile et attrayante. “Par exemple, on pourra avoir une application de chimie qui vous montre comment se passe la réaction chimique et comment ces différents atomes et molécules se combinent
pour former de nouvelles substances,” dit-il encore.

La technologie et les applications
mobiles nous ont permis de communiquer plus rapidement avec des applications
telles que Facebook et WhatsApp. Payer notre facture avec la nouvelle application MYT et même vérifier

notre transaction avec Juice.
“Imaginez simplement ce que
nous pouvons réaliser si nous intégrons la technologie
dans tous les aspects de l’éducation et comment elle
peut être bénéfique pour l’expérience d’apprentissage du 21st Century Learner,” nous fait comprendre Shameer Ramdin.

Applications pour un marché africain

L’éducation est l’une des nécessités les plus importantes conditionnant la survie de tous dans le monde actuel. Cela nous donne les connaissances et les compétences dont nous avons besoin. Nelson Mandela a un jour déclaré: «L’éducation est l’arme la plus puissante que nous puissions utiliser pour changer le monde». Selon Tabi Okorn Tabi-Hope, l’autre fondateur d’AVR Plato Technology, si l’Afrique doit combler le fossé qui existe en matière d’éducation avec le reste du monde, la technologie numérique est la voie à suivre. “Une étude réalisée par l’Unesco montre que les technologies de l’information dans l’éducation en général, et l’apprentissage
mobile en particulier, offrent un certain nombre d’avantages

possibles,” s’appuie-t-il. Celles-ci incluent l’accès à des ressources
pédagogiques peu coûteuses, une valeur ajoutée par rapport à l’enseignement traditionnel et une solution complémentaire pour la formation des enseignants.

Maurice, la porte d’entrée de l’Afrique

Selon nos deux interlocuteurs, Maurice est la plaque tournante idéale pour le boom des technologies de l’information car le gouvernement investisse massivement dans ce secteur suivant.
“Cela permettra aux jeunes Mauriciens d’accéder à ce marché. L’accès aux moyens de communication fait désormais partie intégrante de la vie quotidienne de la grande majorité des habitants de l’Afrique,”
dit Tabi Okorn Tabi-Hope.

L’utilisation de la téléphonie mobile est passée de 5% en 2003 à 73% en 2014. De plus, le taux de pénétration des smartphones devrait atteindre 30% d’ici 2020.

Pour Tabi Okorn Tabi-Hope, cela représente une grande opportunité pour le jeune Technopreneur puisque Maurice est considéré comme la porte d’entrée de l’Afrique.

La réalité augmentée et la réalité virtuelle

La réalité augmentée et la réalité virtuelle sont relativement nouvelles à Maurice et les gens y sont exposés mais doivent encore saisir tout le potentiel de ce qu’il peut faire. La Réalité virtuelle décrit un environnement tri-dimensionnel généré par ordinateur dans lequel une personne peut devenir immergé. Autrement dit, l’environnement peut être exploré et est dynamique, et donc un personne peut interagir avec son environnement. Les applications évidentes de la VR incluent jeux et autres formes de vidéo et de divertissement tandis que d’autres utilisations prévues incluent des simulations militaires, des expériences, développement des compétences des professionnels de la santé et amélioration des possibilités de publicité. Pour sa part, la réalité augmentée est un environnement du monde réel associé à des logiciels sensoriels tel que le son, la vidéo et les graphiques, et est conçue pour améliorer perception de la réalité en superposant le monde réel avec des informations supplémentaires.