Tourisme – Maurice affiche la plus grande baisse dans la région de l’Océan Indien

La Redaction

1 month ago - Last update:

Malgré la réouverture partielle de nos frontières, le pays peine à attirer des touristes. L’île affiche baisse la plus considérable, comparé à ses concurrents de la région.

ional Travel and Tourism » de Statistics Mauritius, pour le premier semestre de 2021, la pandémie de la COVID-19, continue d’impacter négativement le tourisme, et donc, « inbound » et « outbound ».

Après la fermeture de nos frontières de mars 2020 à septembre 2020 – pour cause de la première vague du COVID-19 à Maurice – les vols à destination de certains pays ont été autorisés d’octobre 2020 à mars 2021. En 2021, à la suite de la deuxième vague du COVID-19 dans le pays, les frontières nationales ont été à nouveau fermées du 10 mars au 14 juillet 2021.

Ce second confinement a impacté les arrivées et les départs des touristes à destination de Maurice. Ainsi, le rapport de Statistics Mauritius souligne qu’en comparaison au premier semestre de 2020, le nombre total d’arrivée est passé de 424 127 à 12 027 au premier semestre de 2021. Les arrivées par avion sont passées de 304 881 au premier semestre de 2020 à 3225 au premier semestre de 2021, tandis que ceux arrivant par mer, ont diminué de 29 436 au premier semestre de 2020 à 178 au premier semestre de 2021. Le rapport fait également mention du fait qu’au premier semestre 2021, aucun bateau de croisière n’est arrivé dans le pays.

Même son de cloche pour les départs. Ainsi, par rapport au premier semestre de 2020, le nombre total de départs est passé de 474 750 à 20 889 au premier semestre de 2021. Les départs de résidents mauriciens sont passés de 59 045 au premier semestre de 2020 à 8 298 au premier semestre de 2021.

Les Maldives créent la surprise

Les arrivées de touristes au premier semestre 2021 en provenance des principaux marchés ont été les suivantes : France (601 ou 18,6%), Inde (397 ou 12,3%), République d’Afrique du Sud (137 ou 4,2%), Allemagne (94 ou 2,9%), Royaume-Uni (87 ou 2,7%), La Réunion (51 ou 1,6% ) et l’Italie (45 ou 1,4 %). Selon le rapport « International Travel and Tourism », les enfants, les adolescents, et les 60+, sont ceux qui ont le moins voyager au premier semestre de 2021. Il est important de souligner que ce sont les tranches d’âges les plus affectées par la pandémie. Tandis que ceux âgés entre 20 à 40 ans ont voyagé les plus durant le premier semestre de 2021.

L’information capitale de ce rapport est que Maurice accuse la plus grande baisse d’arrivées touristique dans la région de l’Océan Indien soit une forte baisse de 98,9 %. Cette baisse demeure conséquente par rapport aux autres pays qui sont également installés dans la région de l’Océan Indien. Cependant, des baisses ont également été observées à l’instar des Seychelles (-43,4%). À noter que les Maldives demeurent le seul pays qui s’en sort bien durant le premier semestre de 2021, avec une augmentation de 30,0% du nombre des arrivées touristiques.