Triste spectacle: Beau-Bassin-Rose-Hill dans tous ses états

La Redaction

2 months ago - Last update:

Beau-Bassin-Rose-Hill, la plus grande ville de Maurice après la capitale Port-Louis offre un triste spectacle. Elle est à l’agonie : étendard de verdures, de promenades et de jardins exaltants, cette ville est aujourd’hui bel et bien à l’agonie. Les rues défoncées constituent le dernier acte d’une longue déchéance. En plus de ses nombreux bâtiments insalubres, ses terrains vagues devenus un repère pour les délinquants, toxicomanes et trafiquants de drogue, la violation systématique des lois (les gens garant leurs véhicules là où il est strictement interdit, les marchands vendant leurs produits alimentaires à chaque coin de rue et dans des conditions sanitaires exécrables, la police et les conseillers municipaux démissionnant lâchement devant leurs devoirs et responsabilités).

La ville offre depuis des années ce paysage de désolation sans que le ministère des administrations régionales ne puisse déclencher une opération de redressement. Personne ne se soucie de l’état des lieux et cela ne fait que conforter cette impression que BBRH n’est plus une des priorités de l’administration régionale.

Le lent déclin économique et financier de la municipalité est allé de paire avec une déchéance sociale qui s’illustre dans une indifférence totale de ses habitants et de ses administrateurs.

La municipalité n’est pas en mesure d’assurer dignement bon nombre de ses engagements. L’application rigoureuse des règles et un resaisissement de tous-habitants, police, conseillers, ministère- sont les seules options pour s’attaquer à cet ensemble de problèmes qui n’a fait que s’amplifier ces dernières années.

Mazavaroo a sélectionné quelques clichés d’une ville défaite. En souhaitant que toutes les autorités concernées et les habitants irresponsables puissent se ressaisir. La majorité des gens se retrouvant dans un état d’émotion perturbé n’y peut rien et prend sa mal en patience. Mais, jusqu’où? Car les limites s’épuisent.