Angus Road : pas de PNQ et expulsion du Leader de l’Opposition

Miven Moothian

3 months ago - Last update:

Les semaines passent et se ressemblent à l’heure du Private Notice Question (PNQ). En effet, si la semaine dernière moins de six minutes après le début des travaux, le député mauve Rajesh Bhagwan fut expulsé, puis suspendu pour trois séances, par contre hier il a fallu moins de 5 minutes au Leader de l’Opposition, Arvin Boolell pour se faire expulser. Conséquence, il n’y a eu pas eu de PNQ, puisque le Dr Boolell, qui pensait revenir à la charge avec le dossier Angus Road lieu de résidence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, n’a pas accepté que sa question initiale soit modifiée par le bureau du Speaker.

« I cannot put a question which is not mine », a beaucoup insisté le Arvin Boolell lorsque le président de la Chambre – on his feet- a demandé au Leader de l’Opposition « to put his question». « Ma question est en relation avec un cas de money laundering et de paiement par cash dans une affaire qui concerne directement le Premier ministre pour l’achat d’un terrain et sur lequel l’ICAC mène une enquête », a expliqué le Leader de l’Opposition comme excuse pour ne pas poser la PNQ qui a été reformulée par le Speaker.

En effet, dans sa PNQ initiale, le Leader de l’Opposition interrogeait le PM pour savoir si la police a ouvert une enquête à la suite d’une plainte pour l’acquisition de terrain et si une offense de « Money Laundering for making cash payment in excess of Rs 350 000 » en lien avec l’affaire Angus Road fait aussi l’objet d’une enquête. Il voulait aussi que le PM explique comment les paiements pour l’achat dudit terrain à Angus Road ont été faits.

La formulation de cette PNQ n’a pas trouvé grâce auprès du Speaker qui a expliqué avoir appelé le Leader de l’Opposition dans son bureau pour trouver une nouvelle formulation comme l’autorise les règlements. Le président de la Chambre a soutenu avoir, effectivement reformulé la PNQ et a demandé au Dr Arvin Boolell de donner son avis.

Sooroojdev Phookeer a toutefois souligné que le Leader de l’Opposition a eu un mauvais comportement dans son bureau et n’est jamais revenu pour donner son avis sur la nouvelle formulation de la PNQ. Ce qui explique le fait que la PNQ amendée ait été maintenue. C’est alors que le Speaker a souligné à l’égard du Dr Boolell que soit il pose sa question soit il quitte l’Hémicycle. Le Dr Arvin Boolell a maintenu sa position à l’effet qu’il ne peut poser une question qui n’est pas de lui et le Speaker l’a expulsé du Parlement sous aucune forme de procès.