RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DE 1991

La Redaction

29 Oct 2019 9:20 - Last update: 29 Oct 2019 9:23

L’alliance MSM/PTr n’était plus d’actualité lors des élections générales du 15 septembre 1991. Le MSM et le MMM se sont mis d’accord pour réserver une douche froide à Navin Ramgoolam. Ce dernier, avait délaissé les brumes londoniennes pour s’acclimater à la chaleur tropicale et pour prendre les commandes de la vieille baraque rouge.

En alliance avec le PMSD de Sir Gaëtan Duval, afin de créer un vrai premier contact avec l’électorat mauricien, Navin Ramgoolam avait des sentiments mitigés. Si, d’un côté, il allait occuper la pole position après le décompte des voix, de l’autre, il enregistrera sa première défaite en tant que dirigeant du PTr. 57-3, le score final fut lourd. Ce qui aurait laissé le nouveau chef de file des Rouges perplexe. Le MMM reprenait la citadelle mauve de Port-Louis, ce qui expliquait le retour de Paul Bérenger au Parlement après sa troisième place au no. 19, son nouveau bastion. SGD sera, quant à lui, battu au no. 16 alors que SAJ maintenait sa suprématie au no. 7. Ce sont là, les grands enseignements de ces élections de 1991.

À noter que les Duval père et fils, Sir Gaëtan au no. 16 et Xavier-Luc au no. 6 mordirent tous deux la poussière. Ajoutez à cette liste, les gros bonnets du PTr à l’instar de Sir Satcam Boolell, Kailash Purryag et les nouveaux potes de Navin Ramgoolam notamment Boodhoo, Kishore Deerpalsing, Vishnu Lutchmeenaraidoo, Sarat Lallah, Dineshwar Ramjuttun et Clarel Malherbes pour ne citer qu’eux.