Week-End s’entretient avec Arvin Boolel

La Redaction

1 month ago - Last update:

Arvin Boolell était trop discret ces temps-ci pour qu’on ne puisse pas s’attendre à une réaction pertinente de sa part. Ainsi, a-t-il fallu que Week-End vienne à le solliciter pour une interview pour qu’on sache que le no.2 du Ptr était toujours actif.

L’entrevue sur deux pages peut être interprêtée comme un geste pour venir à la rescousse de Arvin. Certes, JC Antoine n’est pas connu pour faire des entretiens complaisants. Mais, en quelque sorte, avoir ses points de vue étalés en long et en large dans WE est une aubaine pour que AB dissipe les malentendus et réaffirme son rôle fort légitime au Ptr.

D’abord A. Boolell rassure sur l’état de santé de N. Ramgoolam: << Le Dr N. Ramgoolam ne souffre pas d’une maladie particulière., mais il a été testé positif au Covid-19.>> Interrogé sur le quelconque statut de Dhaneswar Damry comme “blue-eyed boy” de NCR (d’où son voyage en compagnie de Navin), A. Boolell répond avec un éclat de rire: << À un moment donné, dans l›organisation du voyage, il fallait qu›un membre de la famille accompagne le leader en Inde pour s›occuper de ses affaires au jour le jour.>>

Répliquant au supplément de question sur le lien de parenté de Damry avec Navin, Arvin dira: << J’ai discuté de la question avec Navin et dans la mesure où son épouse n’allait pas faire le déplacement, il a choisi le camarade Damry qui est assez proche de lui…>>