January 27, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Lifestyle

Adilla Diouman-Mosafeer (directrice de Talent Lab) : “HR Café est une rencontre conviviale pour discuter sur les défis quotidiens entourant les ressources humaines”

0 0
Read Time:3 Minute, 31 Second

Une rencontre autour d’une bonne tasse de café, tout en discutant et échangeant autour des sujets gravitant autour des ressources humaines. Tel est l’objectif de HR Café.

Comment l’idée de créer HR Café vous est-elle venue?

HR café a été conçu en fin de 2019, à la suite de nombreuses questions qui nous parvenaient sur les sites web de Talent Lab et Gibson & Hills. Nous avons voulu créer un espace où les employés, employeurs, entrepreneurs, etc. peuvent se rencontrer de manière conviviale autour d’une tasse de café, afin d’échanger, de partager et de répondre aux défis quotidiens entourant les ressources humaines. Malheureusement, nous avons dû renvoyer le lancement avec l’apparition du Covid-19. Quel est le but de HR Café? HR Café a été lancé en août dernier. Au-delà d’être un espace ou les ‘HR enthusiasts’ se rencontrent et discutent des thèmes qui vont au-delà du sens opératif des ressources humaines. Nous traitons des sujets pertinents liés à l’humain au sein de l’entreprise afin de générer plus de connaissances et de réflexions autour des sujet choisis. Éventuellement, l’idée est de provoquer une réflexion qui pourrait sur des améliorations concrètes au sein des entreprises et aussi, par extrapolation, pourquoi pas l’environnement socio-économique du pays?

Le dernier thème abordé lors du HR Café est l’inégalité des salaires. Pourquoi est-ce un sujet qui passionne?

Les femmes constituent démographiquement environ 50% de notre population, que nous constatons, ext vieillissante. Il est donc important que les femmes soient des membres actifs de notre économie et cela afin d’alléger le fardeau sur la classe sociale des travailleurs. Beaucoup de femmes n’ont pas accès aux mêmes traitements salariales et aux conditions de travail que les hommes. Par conséquent, elles n’ont pas l’opportunité de faire le métier qu’elles veulent ou bien, elles n’ont pas accès aux mêmes facilités pour exercer. Par exemple, il y a certains métiers qui sont assignés aux hommes depuis la nuit des temps. Avec la bataille pour la parité, les femmes arrivent à se faire recruter dans les mêmes domaines, mais sont restreintes par le manque de facilités tels que les dispositions sanitaires séparés. L’égalité, mal compris des fois, n’exempt ni ignore la différence entre hommes et femmes. Pour exercer une égalité, il est essentiel que cette égalité soit refletée aussi bien dans la considération que dans les infrastructures. Un exemple des points discutés lors de notre dernier session de HR Café.

Quels sont les autres thèmes au niveau du milieu professionnel que comptez-vous aborder prochainement ?

Notre prochaine session, prévu pour le 16 octobre sera sur le thème de ‘ Humanisation of the Digital Era in Organisations’.

Comment choisissez-vous votre panel de speakers ?

Nous recherchons des panélistes qui sont des experts dans le domaine comme des chercheurs ou des ‘practitioners’. Des personnes passionnées par le sujet sont aussi invitées afin de partager leurs expériences et connaissances (y compris celle du terrain) avec le public. À titre d’exemple, notre session de septembre sur le ‘Gender Pay Gap’ a Maurice avait comme panéliste la Dr Sheila Bunwaree, chercheuse dans le domaine, Mr Radhakrishna Sadien, homme de terrain par son rôle actif dans le syndicalisme et Me Diksha Lumbeenee Beeharry, qui fait partie de la jeune génération d’avocats et activistes pour les droits humains

Jusqu’à présent, quel a été le response par rapport aux diverses sessions de HR Café ?

Nous avons été agréablement surpris par l’entousiasme des participants. Le fait que la plupart des participants reviennent à chaque session est une belle preuve démontrant que HR Café a été chaleureusement accueillie. Notre objectif de départ, celui de combler le manque de plateforme d’échange, semble réalisable – mais dans une dimension beaucoup plus de celle que nous avions prévue.

La femme demeure minoritaire dans la haute hiérarchie et au niveau décisionnaire. Est-ce un thème que vous comptez aborder ?

Absolument, c’est un sujet qui demande beaucoup de réflexion. Nous préparons notre session du 20 novembre sur ce sujet.

Ceux qui veulent devenir membre de HR café sont priés de nous écrire sur hrcafe@talentlab. mu. L’inscription est gratuite.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %