June 28, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Uncategorized

DIALOGUE POLITIQUE EN MARGE DU BUDGET 2021-22 – Les ministres ont présenté leurs propositions au Grand argentier

0 0
Read Time:3 Minute, 8 Second

Discuter des différents propositions et projets clés de leurs ministères respectifs en marge de la présentation prochaine du Budget 2021-22. C’est dans cette optique que plusieurs ministres ont une des réunions, axées sur le dialogue politique, avec Renganaden Padayachy, mercredi 19 mai. Le ministre des Finances a ainsi pu prendre connaissance des projets des divers ministères en cours pour l’année financière, qui nécessiteront des fonds pour pouvoir être menés à bien.

• L’énergie et l’eau

«D’ici 2025, Maurice pourrait devenir déficitaire en eau.» C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Énergie et des services publics, Joe Lesjongard, lors de sa rencontre, mercredi, avec le ministre des Finances. En raison des changements au niveau des conditions météorologiques, la faible pluviosité affecte lourdement nos réservoirs. De ce fait, le ministre Lesjongard a indiqué que des mesures sont prévues pour assurer la disponibilité de l’eau, notamment un projet d’assainissement de l’eau pour y raccorder au moins 50 % de la population. Concernant le barrage de Rivière-des-Anguilles, il a fait ressortir que ce projet, qui alimentera les régions du Sud en eau, devrait être achevé d’ici 2024. Les ministres Padayachy et Lesjongard ont également discuté du changement climatique. Joe Lesjongard a souligné que son ministère s’est engagé à intensifier les efforts pour augmenter la production d’énergie renouvelable.

• Décongestion routière, construction et amélioration des systèmes de drains

Parmi les sujets abordés avec le ministre des Finances, la décongestion routière, la construction et l’amélioration des systèmes de drains. Les nouveaux défis liés au changement climatique demeurent une priorité pour le ministre des Infrastructures nationales et du développement communautaire, Bobby Hurreeram. Il a d’ailleurs soulevé les divers problèmes liés aux nouvelles zones sujettes aux inondations. De plus, les discussions ont porté sur les rôles et responsabilités des différentes autorités. Bobby Hurreeram a également mis en exergue le développement des infrastructures. Ce qui, selon lui, ouvrira la voie au progrès et aidera à la construction d’un pays moderne. «Ainsi les générations futures auront une bonne qualité de vie et resteront à l’abri des effets néfastes du changement climatique», a-t-il souligné. Il est d’avis que l’amélioration des infrastructures routières et de la connectivité attirerait plus de touristes.

• L’environnement et la gestion des déchets

Le ministre de tutelle, Kavy Ramano, a discuté des implications financières de la gestion des déchets. D’autres mesures conformes au programme gouvernemental ont également été évoquées, notamment la lutte contre le plastique et la gestion des zones côtières.

• L’assistance sociale au cœur des discussions

De son côté, la ministre de l’Intégration sociale, de la sécurité sociale et de la solidarité nationale, Fazila Jeewa-Daureeawoo a abordé avec Renganaden Padayachy plusieurs sujets liés à l’assistance sociale offerte aux personnes âgées, aux veuves, aux orphelins et aux personnes souffrant d’un handicap, entre autres. Elle a mis l’accent sur l’indemnité de subsistance pour les bénéficiaires du Social Register of Mauritius (SRM) tout en prenant en considération les défis économiques auxquels fait face le pays en raison de la pandémie de Covid-19.

• Moderniser le secteur des PME

Les discussions se sont poursuivies, cette fois avec le ministre du Développement industriel, des PME et des coopératives, Sunil Bholah. Si depuis les six dernières années, une stratégie a été mise en place pour les PME, reste que de nouveaux éléments sont à prendre en compte et de nouveaux investissements à être réalisés afin de moderniser davantage le secteur. Concernant le secteur de l’industrie, les rôles des organismes parapublics associés au ministère, dont SME Mauritius, le Mauritius Standards Bureau et le Fashion and Design Institute, seront revus pour mieux s’adapter à la situation actuelle.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %