November 26, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
International

En Equateur, les Indiens font céder le gouvernement

0 0
Read Time:1 Minute, 41 Second

Le président Lenin Moreno a renoncé à sa décision d’augmenter le prix de l’essence qui avait déclenché la colère populaire.

Au terme de douze jours d’une mobilisation qui a paralysé le pays et de quatre heures de négociations, les Indiens équatoriens ont obtenu gain de cause dimanche soir. Le président Lenin Moreno a en effet accepté de retirer le décret 883 qui, supprimant les subventions publiques aux carburants, avait provoqué une hausse du prix du diesel à la pompe de plus de 100 % et la colère populaire. Quito a immédiatement explosé de joie.

Le chef de l’Etat avait proposé vendredi « un dialogue direct » pour tenter de mettre un terme à la crise. Les dirigeants de la Confédération des nationalités indigènes de l’Equateur (Conaie) avaient exigé, samedi, que le dialogue soit « public ». Tenu sous l’égide des Nations unies et de la Conférence épiscopale, il a donc été retransmis dimanche, en direct à la télévision, et suivi comme un match de football.

« Le peuple uni ne sera jamais vaincu ! »
Les parties sont convenues de « concerter un nouveau décret annulant le 883 », a annoncé le fonctionnaire onusien Arnaud Peral. Le président de la Conaie, Jaime Vargas, a immédiatement donné ordre à ses camarades de lever des barrages qui bloquaient les routes partout dans le pays. Les classes devaient reprendre dès lundi, l’activité économique et la production de pétrole aussi.

A l’annonce de la concession gouvernementale, la liesse a éclaté aux abords de la Maison de la culture, dans le centre de Quito, où les Indiens venus de tout le pays avaient installé leur quartier général. Les rues de la capitale, désertes depuis l’instauration, samedi après-midi, d’un couvre-feu général, ont alors ressuscité en quelques instants. Le bruit des feux d’artifices fusant dans la nuit fraîche a remplacé celui des bombes lacrymogènes qui résonnait encore quelques heures plus tôt. Les Indiens ont scandé le traditionnel slogan latino-américain : « Le peuple uni ne sera jamais vaincu ! »

Source: Le Monde

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %