Read Time:2 Minute, 15 Second

Le ministre des Transports terrestres et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Alan Ganoo, a déclaré, hier 19 décembre, que Maurice poursuivra son engagement avec ses partenaires amis et les organisations internationales dans le but de générer une bonne volonté mutuelle et de construire des relations plus fortes. C’était lors d’une réception pour le corps diplomatique, le Vin d’Honneur annuel, au Suffren Hotel and Marina à Port-Louis. Il a souligné que la situation du COVID-19 qui prévaut depuis deux ans a entravé, dans une certaine mesure, les contacts entre les personnes et la tenue de visites bilatérales.

Il a souligné que l’amélioration des conditions sanitaires devrait stimuler la coopération en renforçant les échanges de haut niveau entre les différents pays. « Nous devons travailler ensemble de manière concertée et coordonnée aux niveaux bilatéral, régional et international, a-t-il déclaré. Des sujets de préoccupation cruciaux tels que la santé, la vaccination, la sécurité alimentaire, le changement climatique, la connectivité maritime et aérienne, figurent déjà en bonne place dans les programmes de développement de l’Union africaine et des Nations unies. »

Le ministre Ganoo a indiqué qu’il s’agissait d’une année exceptionnelle sur le plan du commerce international, avec l’entrée en vigueur de quatre nouveaux accords commerciaux, à savoir l’accord de libre-échange entre l’île Maurice et la Chine, l’accord de partenariat économique entre le Royaume-Uni et l’Afrique orientale et australe (AOA), l’accord global de coopération et de partenariat économique avec l’Inde et la zone de libre-échange continentale africaine « Ces nouveaux accords commerciaux ont ouvert de grandes possibilités pour le pays de nourrir et de renforcer les relations commerciales et économiques avec d’autres pays. »

Parlant de la radiation de Maurice de la liste du Groupe d’action financière (GAFI) et de la liste des pays à haut risque du Royaume-Uni, Alan Ganoo a souligné que le pays est en train de sortir de la liste noire de l’UE avec le soutien et l’assistance des pays partenaires. Au nom du gouvernement, il a exprimé sa gratitude à toutes les missions diplomatiques et organisations internationales qui ont répondu positivement et rapidement à la lutte de Maurice contre la pandémie par des dons de vaccins, de fournitures et de matériels médicaux et d’expertise.

Pour sa part, la Haute Commissaire de la République populaire du Bangladesh à Maurice et Doyenne du Corps diplomatique, Rezina Ahmed, a indiqué que les efforts collectifs des diplomates aideront à ouvrir la voie à la construction de sociétés durables. En ce qui concerne le COVID-19, elle a déclaré que la forte implication du gouvernement mauricien a permis l’introduction de mesures opportunes et efficaces pour le bien-être de la population.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Fortes pluies : Attention aux accumulations d'eau !
Next post RELATIONS BILATÉRALES MAURICE-INDE : Jugnauth et Modi inaugurent virtuellement quatre grands projets
Close