January 31, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Pravind Jugnauth : « Nou pou là enkor après sa 3 ans-là »

0 0
Read Time:4 Minute, 49 Second

Le Premier ministre a bouclé sa riche semaine vendredi soir à Belle-Mare en procédant à l’inauguration de l’hôtel Sunrise Attitude. La veille, Pravind Jugnauth avait rendu officiel le tant attendu rapport du PRB 2021 en s’adressant à la presse pour révéler les points forts du document avalisé par le Conseil des ministres spécial. Répondant à un de nos confrères après avoir exprimé son assurance quant à la reprise des activités touristiques, le chef du gouvernement a déclaré qu’il s’est toujours montré responsable à la tête du pays. Il s’est dit confiant qu’après les trois années du présent mandat, les électeurs reconduiront son équipe au pouvoir. « NOU POU LÀ ENKOR APRÈS SA 3 ANS LÀ ».

« Notre pays aborde la relance dans les meilleures conditions possibles. Nous avons donc de bonnes raisons d’être optimistes pour l’avenir avec la réouverture des frontières depuis le 1er octobre, le succès de notre campagne de vaccination et le redécollage de notre compagnie aérienne nationale,» a déclaré Pravind Jugnauth lors de l’inauguration de l’hôtel Sunrise Attitude à Belle-Mare vendredi. Il devait conclure son intervention en rassurant tous les partenaires de l’industrie touristique que l’heure de la relance a sonné.

Le Premier ministre a affirmé, par ailleurs, qu’il ne faut pas minimiser les effets de la pandémie sur l’économie en général. Il s’est dit convaincu que le tourisme mauricien redeviendra prospère. Il s’attend à ce qu’avec l’engagement et l’implication de tous les partenaires du secteur privé, les objectifs en matière d’arrivées touristiques, estimées à plus d’un demi-million, seront atteints. En 2021-22, 650 000 visiteurs sont attendus. Pravind Jugnauth n’a pas manqué de souligner l’aide gouvernementale aux hôteliers pour préserver l’emploi. Entre mars 2020 et septembre 2021, le soutien financier a dépassé les Rs 10,5 milliards. Il a rappelé que l’assistance a été étendue à décembre, avec un montant additionnel de Rs 2,4 milliards. Les prêts provenant de la Mauritius Investment Corporation pour soutenir l’industrie touristique ont totalisé Rs 15,9 milliards.

Rs 1,6 milliard aux fonctionnaires depuis janvier 2020

Lors de sa conférence de presse jeudi après la réunion spéciale du Cabinet, avec à l’agenda les conclusions du Pay Research Bureau, le Premier ministre a rappelé l’engagement de l’État pour payer aux fonctionnaires Rs 1000 à partir de janvier 2020 en attendant la publication du rapport. « Malgré la situation économique extrêmement difficile, nous avons respecté notre engagement et cela a nécessité le déboursement de Rs 1,6 milliard. » Il est revenu sur les mesures strictes qu’il a fallu prendre lorsque la pandémie a gagné nos côtes, dont le lockdown et la fermeture de nos frontières. Il s’est attardé sur l’impact de la Covid-19 sur les entreprises et l’emploi. « Le soutien du gouvernement aux entrepreneurs et aux travailleurs a été sans précédent. Nous avons dû décaisser Rs 80 milliards pour empêcher la faillite et la perte d’emplois en masse. De cette somme, Rs 25 milliards ont servi au Wage Assis- tance Scheme et au Self-Employed Assistance Scheme. »

Pravind Jugnauth s’est montré confiant quant à une reprise économique avec l’ouverture de nos frontières depuis le 1er octobre. Il a remercié tous les Mauriciens, tout particulièrement les fonctionnaires et les frontliners qui, durant le confinement, ont travaillé d’arrache-pied pour protéger la population.

À St. François mercredi : « Aucun projet ne sera sacrifié »

Prenant la parole, mercredi dernier, lors de la pose de la première pierre du New Eastern Suburb Community Health Centre à St François Xavier, Port-Louis, le Premier ministre a affirmé qu’aucun projet ne sera sacrifié malgré la situation difficile causée par la Covid-19. Le gouvernement fait son maximum pour introduire une politique visant à donner tous les soins possibles à la population. «Nous devons avoir un personnel formé et les équipements nécessaires. Et nous allons miser sur un service de proximité, » a-t-il soutenu.

De l’avis du chef du gouver- nement, « certaines personnes en font une bouffonnerie alors que le monde est à genoux. » Il est revenu sur les grosses sommes dépensées pour le WAS et SEAS afin de préserver l’emploi et les activités économiques. Un demi-million de Mauriciens en sont concernés. « Pour la préservation de la santé, l’État investit gros. Maurice dépense des milliards pour faire face à cette pandémie. Les institutions internationales nous ont demandé de réduire sur les autres dépenses. Mais en tant que gouvernement, nous faisons de notre mieux pour protéger la santé du public », a encore dit Pravind Jugnauth, tout en maintenant que « nous ne sacrifions aucun projet malgré la situation difficile ».

« Nous sommes à terre et il nous faut nous relever. Air Mauritius a été sauvée. Les compagnies aériennes ont réalisé que Maurice est une destination sûre et pour preuve, les vols sont déjà remplis. Les étrangers ont confiance dans le pays. Nous travaillons avec beaucoup d’attention et de précaution. Je m’attendais à une opposition qui soit sérieuse face à la situation. J’ai trois ans pour compléter mon mandat. Vous verrez comment le visage de Maurice changera. Nous nous relèverons afin d’atteindre la normalité », a déclaré le chef du gouvernement.

Quant au projet du centre cardiaque à Côte d’Or, Pravind Jugnauth a lancé un appel à la collaboration du secteur privé. Il a enfin demandé aux personnes qui n’ont pas encore été vaccinées de se manifester. « Vine de l’avant ek fer ou vaccin pou pena risque contamination. » Situant l’importance de la ‘booster dose’, il a invité la population à se faire administrer la dose de rappel non sans préciser que le gouvernement donnera l’exemple en faisant la troisième dose.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %