August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Pravind Jugnauth : « Un déconfinement presque total à compter du 15 juin »

0 0
Read Time:7 Minute, 33 Second
Le Premier ministre a annoncé un déconfinement presque total dès le 15 juin lors d’un point de presse.

Le Premier ministre a tenu un point de presse le 12 juin dernier au Bâtiment du Trésor, afin de s’adresser à la nation sur l’évolution du déconfinement à Maurice et sur les mesures qui seront instaurées, entre autres. Il a commencé par passer en revue la situation de la Covid-19 à travers le pays en mentionnant que le gouver- nement a pris les mesures nécessaire afin de protéger la santé de la population, même si cela était au détriment de l’activité économique du pays et au détriment de la société : « Pou nou, la priorite sete protez nou popilasyon kont sa viris mortel la », a-t-il déclaré à la nation. Il dit en bref, qu’il y a eu différentes phases dans le combat que les Mauriciens ont mené contre le Coronavirus, avant de dire fièrement que les mesures qui ont été prises ont eu des résultats positifs, qui ont permis au gouvernement de prendre la décision de lever le confinement, qui se fera par phases lui aussi. Le vendredi 29 mai dernier, le gouvernement avait fait part de nouvelles mesures pour déconfiner le pays graduellement et partiellement, et le Premier ministre annonce que cela fait 47 jours depuis que le pays a enregistré le dernier cas de contamination de Covid-19 au niveau locale. Les 5 derniers cas connus à l’île Maurice ont été importés selon le Premier ministre, et trois personnes sont guéries, tandis que les 2 autres se rétablissent petit à petit. Il félicité le ministre de la Santé, Kailesh Jagatpal pour le travail abattu pendant la période de crise.

Rapatriement des Mauricens

point sur la situation des Mauriciens qui sont « standed » à l’étranger, avant d’exprimer sa satisfaction à l’égard du ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, qui fait tout son possible pour que le plan de rapatriement des Mauriciens, se passe sans bavure. Il annonce que, jusqu’à maintenant, le gouvernement a pu rapatrier 1836 compatriotes, et que 342 Mauriciens ont pu être rapatriés depuis le début du mois de juin. Il prédit que jusqu’à la fin du mois de juin, 871 autres Mauriciens retrouveront le sol mauricien, c’est-à-dire, 1213 rapatriements de Mauriciens pour le mois de juin, même si le chiffre annoncé peut varier dépendant des tests qui seront effectués sur ces personnes. Car certaines personnes peuvent être testés positifs au coronavirus, et ipso facto, ne pourront prendre l’avion. Le Premier ministre affirme aussi que pour le mois de juillet, 1664 Mauriciens seront rapatriés, incluant ces Mauriciens qui sont sur les bateaux de croisière. Il annonce que dès demain, le 13 juin, un premier groupe comprenant 249 Mauriciens à bord des bateaux de croisière, seront rapatriés au pays. Il déclare qu’il est solidaire avec ceux qui sont dans des situa- tions difficiles à l’étranger, car ils ne peuvent pas retourner au pays même s’ils le voulaient. Il affirme que dans cette période de crise sanitaire, le gouvernement a dû agir et prendre des décisions car « nous étions en guerre », et les décisions que le gouvernement a prises ont eu l’effet escompté, la population en est témoin. Pravind Jugnauth avoue que certaines décisions, même si ces décisions étaient adéquates, ont eu des conséquences. Le Premier ministre renouvelle sa solidarité envers les Mauriciens qui sont bloqués à l’étranger, et déclare qu’il fait tout son possible pour les rapatriés au pays.

Déconfinement dès le 15 juin

Le Premier ministre a réitéré le fait que le pays ne connaît plus aucun cas de Covid-19 depuis 47 jours, et de ce fait, la décision a été prise d’instaurer un déconfinement presque totale à partir du 15 juin prochain. C’està-dire que les plages, les foires, les gymnases, les casinos et les espaces publics entre autres, pourront rouvrir et que les activités qui ne pouvaient être faits pendant le confinement, les rassemblements, les sports collectifs et autres, sont maintenant « légales ». Le Premier ministre parle d’un retour à la normal, mais il incite la population à continuer à prendre les précautions nécessaires. La prise des températures se fera dans certains endroits et le port du masque est toujours d’actualité, même si ce n’est plus obligatoire. La priorité est de se protéger et de protéger les personnes autour de nous. Il affirme aussi qu’il faudra continuer à pratiquer le « Physical Distancing », dans des situations où cela est possible, juste pour ne pas retomber dans nos vieilles habitudes. Il indique que le transport public retournera à la normal, mais toujours avec le port du masque, même chose pour les taxis.

Les courses hippiques se feront à huis clos

En ce qui concerne les courses hippiques aux Champ de Mars, les courses se dérouleront à huis clos, car il sera très compliqué pour que les individus respectent la distanciation physique. Il indique que s’il y a une évolution au niveau de cette décision dans les jours à venir, le gouvernement viendra de l’avant avec des mesures afin que les courses se déroulent sans pépins.

Plus de 142 889 tests effectués

Le Premier ministre a tenu à féliciter le travail effectué par le ministère de la Santé, car à ce jour, 142 889 tests de Covid-19 ont été effectués au sein de la population. C’est-à-dire que plus de 10 % de la population mauricienne a été testée pour le coronavirus, et que cela est une bonne indication que l’île Maurice devient « Corona-Free ». Pravind Jugnauth assure la population que les tests continueront d’être effectués.

Avancement de la rentrée des classes

Le Premier ministre a annoncé la décision d’avancer la date de la rentrée scolaire, qui était prévue pour le 1er août prochain. Les établissements scolaires devront rouvrir leurs portes le 1er juillet et que des précautions vont être prises pour s’assurer de la sécurité des étudiants et du corps enseignant. Conséquemment, le personnel enseignant et non-enseignant devra effectuer des tests de dépistage du coronavirus, et cela est la priorité du gouvernement avant la rentrée scolaire.

Pas de réouverture en vue

vue Le Premier ministre explique qu’il ne reste qu’une seule et grande décision à prendre ; l’éventuelle réouverture des frontières. Il affirme que le gouvernement n’a pas encore pris une décision en ce qui concerne la réouverture des frontières : « Li byen konplike pou met enn date exact pou reouvertir bann frontyer ». Il affirme que même s’il n’y a plus de cas de Covid-19 à Maurice, il serait regrettable que nous importions des cas de la Covid-19, car nous avons déjà eu 5 « Imported Cases ».

Le secteur touristique dans le flou

Le Premier ministre annonce que le secteur touristique est l’un des secteurs les plus importants de l’île, car c’est un secteur qui recrute de nombreux Mauriciens, créant de l’emploi, et c’est aussi un secteur à haut revenue pour le gouvernement. Il affirme que la décision n’a pas encore été prise au niveau des protocoles qui seront établis pour relancer le secteur touristique : « nou ena enn desizion ki nou bizin pran ; ki protokol pou mete kan pou reouver frontyer, eski nou bizin less touris rantre kouma zot ti pe rantre avan ?, eski nou pou bizin remet zot dan karantenn ankor? ». Pravind Jugnauth explique que les membres du gouvernement de se pencher sur la question, en espérant qu’ils arrivent à instaurer des protocoles pour faciliter la relance du secteur touristique.

Rs 500 millions pour préserver l’emploi dans le secteur touristique

Le Premier ministre est revenu un bref instant sur la prestation de Renganaden Padayachy, sur le Budget 2020-2021. Il avance que le Budget a été présenté dans un contexte exceptionnel, et que les décisions prises sont une première. Il affirme que la population a accueilli le Budget 2020-2021 favorablement, avant de commenter sur le fait que le monde entier vit des moments sombres, et que la Covid-19 a affecté l’éco- nomie du pays de manière inimaginable. Il fallait dont « redémarrer » l’économie, et la priorité du gouvernement est de préserver les emplois des Mauriciens. Le gouvernement est donc venu avec la décision d’injecter Rs 500 millions pour préserver l’emploi dans le secteur touristique.

Pour conclure son discours, le Premier ministre déclare que tous les Mauriciens, doivent s’entraider, mettent la main à la pâte en signe de solidarité. Il faut coûte que coûte redémarrer l’économie, mais cela sera une tâche laborieuse si nous ne collaborons pas tous ensemble. Il annonce aussi que, même si un déconfinement presque total se fera dès le 15 juin, la population devra rester sur ses gardes, rester vigilent, continuer à prendre les précautions sanitaires, continuer à porter un masque en public, car nous commençons une autre phase du déconfinement, et il faut le faire dans la discipline afin que l’île arrive à se relever.

Zuhayr DHUNNY

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %