Un Fake news qui a déclenché une panique

La Redaction

2 weeks ago - Last update:

Un deuxième lockdown. Une rumeur qui s’est propagée à travers le pays vendredi 17 juillet suite à des messages et des vidéos postes sur Facebook par Nawshad Lootun, un habitant de Rose-Hill. Pris de panique, certains parents étaient partis récupérer leurs enfants et toute l’école avait été gagnée par une sorte de paranoïa. Les autorités gouvernementales devaient le même jour démentir cette rumeur à travers une conférence de presse.

Le Rose-Hillien Nawshad Lootun a été arrêté par les limiers de la Cyber Crime Unit, ce lundi matin et a été inculpé de Breach of Icta. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière. Aux enquêteurs de la Cyber Crime Unit, il a déclaré que c’était « une plaisanterie ». La motion de remise en liberté conditionnelle de Nawshad Lootun sera débattue en Cour ce mercredi. Il a retenu les services de Me Assad Peeroo.

Pour rappel, ceux trouvés coupables à Maurice de diffusion de fausses nouvelles s’exposent à une peine maximale de 10 ans de prison et à une amende allant jusqu’à Rs 1 million.