February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

31e Sommet de l'Union Africaine – Maurice présente son bilan et les défis à relever

0 0
Read Time:3 Minute, 5 Second

Le gouvernement a présenté son rapport d’avancement sur les objectifs de développement durable au 31e sommet du Forum des chefs d’État et du Mécanisme africain d’évaluation (MAEP) par ses pairs. Ce sommet en format virtuelle était présidé par le président de la République de l’Afrique du Sud, M.Matamela Cyril Ramaphosa, vendredi 5 février.

Créé en 2003, le mécanisme d’évaluation est un instrument de l’Union africaine (UA) qui permet aux États membres de se soumettre volontairement à une évaluation et à un examen, par leurs pairs, au niveau des chefs d’État, de leurs performances en matière de gouvernance, conformément aux meilleures pratiques du continent et de la communauté internationale. Il vise à promouvoir la stabilité politique, l’accélération de l’intégration économique sous-régionale et continentale, la croissance économique et le développement durable.

Le ministre des Transports terrestres et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, M. Alan Ganoo, a présenté le rapport mauricien, qui a été préparé par le comité directeur national composé de représentants du gouvernement, du secteur privé, de la société civile, des organi- sations non gouvernementales et des organismes de réglementation et du monde universitaire, dont l’Université de Maurice.

« Le rapport, a déclaré le ministre, démontre l’engagement de Maurice dans le processus du Mécanisme d’évaluation intra-africaine depuis son adhésion en 2003 et témoigne des efforts du pays pour promouvoir la bonne gouvernance et la démocratie. » Il a rappelé que les performances et les progrès ont été mesurés dans quatre domaines thématiques tels que la démocratie et la gouvernance politique, la gouvernance et la gestion économiques, la gouvernance d’entreprise et le développement socio-économique.

Selon M. Ganoo, le rapport tient compte du programme gouvernemental 2020-2024, de la vision 2030 du gouvernement, de l’agenda 2063 de l’UA et de l’agenda 2030 des objectifs de développement durable des Nations unies, ainsi que des réalités et de l’évolution de la situation à Maurice. Il a ajouté que le mécanisme du MAEP permettrait aux autres États et gouvernements africains de mesurer les progrès réalisés par Maurice pour, entre autres, faire respecter la démocratie, lutter contre la pauvreté et protéger les droits des enfants.

Le ministre a également souligné l’importance du mécanisme du MAEP pour permettre aux pays d’Afrique de collaborer et d’avancer ensemble dans la même direction. « Le mécanisme du MAEP facilite le partage des idées et des pratiques, le soutien de la démocratie et de la gouvernance, et la consolidation des liens entre les nations », a-t-il souligné. M. Ganoo a déclaré que le mécanisme permettait au continent de s’unir pour faire face à des défis redoutables, tels que la pandémie de COVID-19 et le changement climatique, et d’« avancer sereinement ensemble ».

De son côté, le président de la République d’Afrique du Sud, M. Matamela Cyril Ramaphosa, a souligné que l’impact de la pandémie de COVID-19 était grave, retardant considérablement les aspirations de l’Afrique en matière de développement, alors que toutes les ressources étaient mobilisées pour protéger et sauver des vies. Cependant, il a insisté sur le fait que les pays africains doivent persévérer et se concentrer sur la santé et la reprise sociale, économique et politique.

S’agissant du mécanisme du MAEP, il a souligné qu’il faisait partie intégrante des efforts déployés pour répondre aux aspirations de l’Agenda 2063 pour une Afrique prospère et pacifique. « Nous devons continuer à faire du bon travail et ménager aucun effort pour faire en sorte que le mécanisme du MAEP soit renforcé, soutenu et intégré dans tout ce que nous faisons sur notre continent », a souligné M. Ramaphosa. Il a en outre salué et félicité la République du Burundi, qui est devenue le 42e pays à adhérer au mécanisme du MAEP.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %