Read Time:2 Minute, 32 Second

La visite sacro-sainte du souverain pontife Jean François à Maurice, trente ans après celle de JEAN-PAUL II frappera les esprits. Sans l’ombre d’un doute. Le peuple mauricien dans son ensemble (indistinctement de ses différentes affiliations ethniques) est impatient d’accueillir cette visite apostolique.

 Peu de personnalités publiques convergent sur eux une popularité aussi grande que ce pape. À titre d’exemple, dans un pays aussi laïque que la France (où de surcroît l’athéisme déroule de plus en plus ses tentacules), le pape François obtient plus de 70% d’opinion favorable. 

Certes, depuis son élection en mars 2013, le Pape argentin a changé le regard des gens sur l’Église, estimant qu’il l’a changé plutôt en bien. 

Indéniablement, le monde apprécie ce courage à subir les assauts avec les cas de pédophilie et la volonté de réprimer les abus; et à affronter les difficultés à réformer la Curie et à assainir les finances vaticanes. C’est tout à son honneur que le pape a appelé à créer un ” apostolat de la prévention des abus sexuels”. Soit arrêté dans ces attitudes, corrigé s’il en est encore temps, ou puni s’il y a un crime. 

Parallèlement, il a appelé à une conversion des mentalités et des coeurs, afin que face au plus grave danger qui guette l’humanité entière (la pollution) le dévéloppement d’une écologie intégrale devienne toujours plus une priorité à tous les niveaux. 

Dans le même souffle, on ne peut que saluer le Pape pour sa dénonciation d’un journalisme qui ne fait rien que de “salir les personnes”, se livrant aussi à une critique des dérives du métier de journalisme.

 Une mise en garde contre l’attrait de la presse pour les “choses sales”. Déplorant aussi une façon de faire de l’information comme des “flashes”, en prenant l’exemple des Rohingyas. “Lorsque le drame a commencé, il a beaucoup mobilisé et aujourd’hui plus personne n’en parle. C’est une façon injuste de pratiquer le journalisme”, fait ressortir le pape.

Le prédicateur a aussi 8eu le mérite d’exhorter les prêtres à garder la “PROXIMITÉ” avec les gens, dénonçant les personnes arrogantes et dénuées du sens de Dieu qui chassent encore les pauvres. 

En vrac, le passage dans notre île de cette personnalité pas comme les autres doit servir d’impulsion aux mauriciens, pour s’inspirer davantage du Tout-Puissant dans sa vie quotidienne.

 Car, malgré les progrès accomplis par le pays, les fléaux et les maux sont difficilement jugulés. La course folle vers l’argent et le matériel fait qu’on ne résiste pas ou peu à la corruption; le manque de convictions spirituelles amène des mauriciens à céder à l’argent facile et sale du commerce de la drogue; et à ne pas maîtriser son instinct animal et ainsi commettre les crimes les plus odieux.

Le pape François c’est quelqu’un de bien et il n’y a que du bien qui en ressortira de sa visite historique chez nous. Son passage a la capacité à produire des actes nobles. Il suffit que le peuple et la classe politique sachent en tirer profit. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post 93 : le chiffre qui fait pâlir.
Next post Ptr: Au moins 5 aspirants-candidats dans chaque circonscription
Close