December 4, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Belall, un proche du capitaine : « Il semblerait qu’ils vont arrêter les recherches »

0 0
Read Time:1 Minute, 46 Second
L’attente sera longue pour Belall et les proches du capitaine Bheenick

C ette déclaration pénible vient de la part de Belall, un des proches de Moosadek Bheenick, le capitaine du remorqueur Sir Gaëtan Duval. Hier après-midi quand nous l’avons appelé pour prendre les dernières nouvelles, la voix de Belall était empreinte de désespoir. C’est ainsi qu’il aurait partagé avec nous que les recherches pourraient prendre fin à tout moment.

continue à empêcher la bonne marche du pompage des 25 tonnes métriques de diesel et les deux tonnes de lubrifiants, les opérations ont connu un arrêt brusque. Les opérations ont dû être reportées à une date ultérieure. Cependant, les premières mesures de précaution ont été prises pour empêcher toute fuite d’huile dans la mer de Poudre-d’Or.

C’est ainsi que dans un communiqué émis lundi, Valentina Giannakou Marketing & Communications Manager de Polyeco Group, a expliqué que des barrages gonflables seraient déployés pour parer à toute situation qui pourrait polluer la mer dans cette région. Pour ce qui est des réservoirs du SGD, qui se trouve à 40 mètres au fond de l’océan, un examen sera effectué pour déceler toute présence d’huile. De ce fait, un système de forage antidéflagrant dit Hot Tap sera utilisé pour vider les réservoirs.

Or, après le coucher du soleil lundi, une autre opération d’envergure a été couronnée de succès. Les sociétés Dive Solutions (Mauritius) et Polyeco S.A, assisté du bâtiment indien, l’INS Nireeshak, ont réussi à placer un cadre d’ancrage spécialement conçu par la compagnie Gamma pour former un barrage afin d’éviter toute fuite éventuelle.

En ce qui concerne les recherches pour retrouver le corps du capitaine Bheenick, il nous revient que les recherches pourraient effectivement être stoppées à n’importe quel moment.

Une des raisons évoquées serait due aux coûts énormes à chaque sortie des bateaux et des hélicoptères. Mais selon notre source, le dossier n’est pas « closed » pour autant. Les recherches, s’ils sont maintenues, ne se feront plus avec le même déploiement des équipements et des bâtiments en mer.

GKS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %