Read Time:36 Second

Krishna Seetul est toujours admis à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam depuis samedi 31 janvier. Il allègue avoir été victime de brutalité policière.
Ses hommes de loi ont adressé une correspondance au commissaire de police, Mario Nobin lundi 3 février. Ils demandent qu’une enquête soit initiée.

Les parents de Krishna Seetul se sont également tournés vers l’Independent Police Complaints Commission. Ils ont déposé une plainte dans la journée d’hier 4 février.

Pour rappel Krishna Seetul avait été arrêté le samedi 31 janvier pour un cas de vol et a été admis à l’hôpital du nord. Il avait des traces de blessures sur le corps et alléguait avoir été victime de brutalité policière.

S. Lyecheng

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post La journée mondiale du cancer : Une campagne d’un mois par le ministère de la Santé
Next post FUTSAL CAN 2020 : le Club M de retour au pays après une brève participation
Close