December 3, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

Ça dérange qui ?

0 0
Read Time:1 Minute, 24 Second

Au lieu d’aller au fond des choses et de saluer l’initiative de la GRA de mettre sur pied un comité d’enquête pour faire la lumière sur des pratiques pas claires dans le monde hippique, l’opposition s’arrête au simplicisme de savoir qui préside le comité en question.

Lorsque la GRA restait dans son coin et se contentait du seul rôle d’approuver les calendriers hippiques, tout le monde parlait de ‘bouledogue sans dent’. Pour une fois qu’elle montre les muscles et veuille aller au fond des choses, on la critique.

Pendant trop longtemps le MTC a eu la voie libre à faire comme bon lui semble sous prétexte que c’est lui qui organise les courses. Il avait donc droit de prendre des décisions : de suspendre, de décider des appels, de de décider qui monte quand et qui monte quoi. Ce temps-là est révolu.
La GRA a raison de vouloir savoir s’il y a eu collusion entre parties concernées pour permettre au jockey Daryll Holland de décider de lui-même de ne pas monter, avec un accord obtenu du ‘board’ d’appel 24 heures après la confi rmation de sa suspension de deux semaines.

Le comité d’enquête a comme attribution de savoir les vraies raisons, qui ont poussé le MTC à outrepasser ses droits et décider de remplacer un jockey dont le nom fi gurait déjà sur le programme offi ciel de la journée du 10 août.

Sans l’intervention ferme de la GRA, on aurait transgressé la loi. Et, il fait savoir pourquoi le MTC était prêt à aller aussi loin.

Qui voulait-il protéger ou favoriser ? La vérité doit éclater.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %