Read Time:1 Minute, 9 Second

Une bagarre entre partisans de l’Alliance Nationale (AN) aurait pu mal finir mardi soir dans la circonscription No 3, plus précisément à la rue St François. A l’origine : un activiste a ouvert la voiture d’Eshan Joomun. Mécontent de ce geste, un autre l’aurait interpellé pour lui demander : « ki faire to p ouvert sa loto la ? ». Devait alors y s’éclater une dispute entre deux groupes et ils étaient prêts à échanger des coups. Les esprits étaient surchauffés et l’un des protagonistes devait lancer : « kot to croire mo sorti moi….to croire mo ene gopia ».

A certains de vouloir calmer les esprits et ils devaient dire : « si l’adversaire conner nous pe la guerre entre nous même, zotte pou rie nous et zotte pou content ki pena l’unité entre nous même » Ces esprits surchauffés serait-ce une preuve qu’ils savent déjà « terrain pe glisser ».
Par ailleurs, non loin de là au No 4, une réunion de présentation des trois candidats de la circonscription à Issa Hall, Le Hochet Terre Rouge, n’a pas eu l’effet escompté car il n’y avait, selon nos sources, que 150 personnes. Déçus de cette maigre assistance, les organisateurs de cette réunion nocturne ainsi que les candidats ont dû plier bagage plus tôt que prévu. Un des candidats devait même dire : « mo croire nou fini tasser ici… ».

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Une dixième victoire de Perplexing à l’horizon
Next post Certaines disent que le Mexique a déjà construit le mur de Trump – et l’a payé
Close