August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Consommation : Réactions à la hausse du prix des cigarettes

0 0
Read Time:2 Minute, 12 Second

Depuis hier, les boutiquiers et les supermarchés ont mis à jour les prix des cigarettes. En ce 5 mai, les tarifs augmentent de Rs 5 à Rs 10 par paquet de 20 dépendant des marques. D’autres sont beaucoup moins motivé, augmentation ou pas, pour eux, ça ne change rien. Pour certains fumeurs, cela commence à faire beaucoup, c’est le moment de diminuer, voire arrêter.

En ce moment de jeûne de Ramadan, il y a plusieurs personnes qui ont pris l’ini- tiative de diminuer la cigarette voire même arrêtée. C’est l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les fumeurs invétérés. Ancien fumeur depuis l’année dernière, Reaz Rahman, 38 ans, explique qu’il tournait parfois à un plus d’un paquet par jour : « Je l’ai fait pendant le Ramadan l’année dernière. J’ai allumé ma première cigarette à l’âge de 16 ans. J’ai vu mon père souffrir avec le cancer du poumon donc j’ai décidé de mettre un terme à cela ».

« La cigarette tue », put-on lire sur les paquets de cigarettes. Ce message passe inaperçu pour certains, mais pas pour Nadine Paul, 22 ans. La jeune femme fait ressortir que la santé est vitale et que la cigarette est très nocif. Pourtant avec cette nouvelle augmentation, l’objectif est bien de réduire la consommation du tabagisme. « C’est une bonne mesure. J’espère que le gouvernement augmentera les prix sur le tabac afin qu’il ait une baisse de fumeur ».

Parfois, l’influence nous mène vers le mauvais port. Le phénomène de l’influence sociale montre que le social exerce sur l’individu entraîne au niveau du comportement. C’est par l’influence que Patrick Lagrosse, 51 ans a commencé à fumer. « Mo ti zenn. Mo ti p riss 1 2 dam avek mo bann camwad. Lerla monn vinn enn fumer aktif », précise-t-il. La cigarette c’est comme l’alcool, fait-il comprendre. « Ce enn dezir ki vinn enn besoin par la swit. Li difisil pou arete mem si mo envi. Augmentasion ou pa, mo pou contigne fime ».

« C’est tellement difficile d’arrêter de fumer. On ne peut pas arrêter comme ça », partage Sabrina Bijoux. Cette quinquagénaire fume plus de 15 cigarettes par jour. « Ce n’est pas une hausse du prix des cigarettes qui va m’arrêter », affirme-t-elle avec conviction.

« Ça fait réfléchir », lance Sarvesh Appiah, un gérant d’une boutique et également un non-fumeur. « Augmentasion ou pa, ceki envi fime pou trase pou aste zot cigaret. Soi zot aret fime soi zot contigner. Ce enn zwa apre tou », partage-t-il.

PAR AUDREY LADOUCEUR

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %