February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Du dioxyde de souffre dans le ciel mauricien

0 0
Read Time:1 Minute, 24 Second

Un phénomène zèbre le ciel mauricien depuis ces dernières semaines. En effet, le ciel devient orange ou rouge en soirée provoquant une valse de couleurs tant magnifique qu’intrigantes. Ce phénomène, observé avant le passage du cyclone Batsirai, avait été attribué à la traversée des nuages de particules engendrés par l’éruption du Hunga Tonga–Hunga Ha’apai. Une activité volcanique qui aujourd’hui encore libère du gaz et de particules fines dans l’atmosphère. Emportés par les vents, ces aérosols ont atteint les cieux mauriciens.

Cette fois, du dioxyde de souffre a été constaté dans le ciel mauricien. Ce qui inquiète l’océanologue et expert en environnement, Vassen Kaupaymootoo. « Cette concentration est constatée uniquement sur notre île. Cela nous pousse à nous interroger sur son origine. Ce qui suggère une émanation locale et potentiellement de pollution. Est-ce aussi dû à une activité volcanique ? » demande-t-il avant d’ajouter que ce phénomène, lié aux changements climatiques, est anormal.

Au niveau de la station météorologique de Vacoas, l’on indique qu’il ne faut pas s’en inquiéter. « Nous avons détecté la présence de nuages composés principalement de cristaux de glace. Il y a aussi d’autres facteurs comme les résidus des nuages de l’éruption du volcan aux îles Tonga ou les concentrations de pollution », explique un prévisionniste. Maurice risque-t-il d’avoir des pluies ? Non, soutient la station de Vacoas.

Ce phénomène a aussi été observé à La Réunion en fin de la semaine dernière. Des experts américains qui se sont rendus à l’île soeur ont attribué cette situation à des particules fines et du gaz provenant de l’éruption du volcan aux îles Tonga.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %