Read Time:4 Minute, 3 Second

Issue d’une famille d’entrepreneure, avec ECOnnect Training, Hanusha Cheddy désire venir en aide aux éco-entrepreneurs. Par le biais de cet entretien, elle évoque son parcours professionnel, la mission d’ECOnnect et les projets à venir.

Parlez-nous de votre parcours professionnel jusqu’à présent.

Je travaille au sein de l’équipe de communication d’une banque. Je suis titulaire d’un Bachelor degree en Marketing Management obtenu à l’université Mancosa de l’Afrique du Sud.

Ma carrière à la Jeune Chambre Internationale de Curepipe (JCI Curepipe) a débuté en 2018. J’ai été accueillie avec bienveillance et camaraderie lors de ma première réunion. J’ai travaillé sur plusieurs projets au cours de ces années et en 2019, j’étais la Directrice Marketing et PR, et en 2020, la Directrice de Green Actions. Au cours de mon expérience, j’ai acquis les qualités de leadership et cette année, j’ai fait le grand saut en étant la Secrétaire de l’organisation.

Quand et pourquoi avez-vous créé et développer l’ECOnnect Training ?

Ma passion pour l’entrepreneuriat ! Je viens d’une famille d’entrepreneurs. Mon père est entrepreneur comme mon grand-père auparavant. Je connais les défis auxquels font face les entrepreneurs surtout durant cette période de crise. Durant le premier confinement, on a travaillé sur le projet ‘ECOnnect’ pour soutenir les éco-entrepreneurs. On faisait la promotion de leurs produits sur la page Facebook de JCI Curepipe pour les aider à trouver des clients.

La pandémie n’ayant pas amélioré en 2021, on a décidé de continuer le projet. Un sondage a été effectué auprès des entrepreneurs sur l’effet du COVID-19 et leurs entreprises. A travers ces données, on a créé l’ECOnnect Training’. Au cours de ce projet, 12 séances de formation en ligne ont été organisées en collaboration avec WE Empower, Sofap, University of Mauritius, Yan Soobrayen Mindset Coach, Antee Mewa Training & Consultancy et LC Experts Enterprises.

Quel est le but d’‘ECOnnect Training’ ?

Plusieurs personnes se sont orientées vers l’entrepreneuriat durant la pandémie, surtout celles qui font face au chômage causé par le COVID-19. Cela dit, nos formations étaient conçues pour soutenir les éco-entrepreneurs et ceux intéressés à prendre ce chemin. Avec les formations, nous voulions développer les compétences techniques et comportementales de nos participants. En même temps, aider nos participants à redémarrer leur entreprise et réduire le taux de chômage tout en préservant leur santé mentale.

L’‘ECOnnect Training’ vise quels types d’employeurs et employés ?

Nous visons les micro éco-entreprises et les futurs entrepreneurs. La plupart du temps, ce sont les propriétaires de ces entreprises qui suivent la formation mais nous serions contents d’accueillir aussi les employés. Ce projet a développé une connexion exceptionnelle entre les participants. Ils s’entraident et n’hésitent pas à partager leurs expériences et défis.

Parlez-nous des formations que vous proposez ?

Nous en avons proposé 12 aux participants. Elles étaient axées sur différents thèmes considérés importants pour eux. Les formations étaient sur l’économie circulaire, la gestion durable des déchets, les fondamentaux d’une entreprise durable, la gestion de finance, le marketing, le networking, la communication et la relation publique, la relation clientèle et les peps talks.

La pandémie a-t-elle eu un effet sur la formation ?

En raison de la pandémie, on a dû dispenser toutes les formations en ligne. La formation en ligne était bien reçue par les participants et nos collaborateurs car cela réduit le risque de contamination. Le système virtuel ne répond pas aux mêmes critères que les formations en présentiel mais on a utilisé les différentes options disponibles sur Zoom pour donner le ‘feel’ d’être réunis. Par exemple, utilisation de chat box et de ‘break-out rooms’. On a pu rencontrer les participants durant la cérémonie de remise de certificats qui s’est tenue en présentiel.

Aujourd’hui avec le COVID-19, quels types de formation proposez-vous ?

La crise sanitaire et la période de confinement ont bousculé l’organisation des entreprises. Un contexte inédit, certes difficile, mais également vecteur de belles opportunités pour les dirigeants. On travaille actuellement sur le programme qui va inclure des formations sur les nouveaux marchés et modes de commercialisation après le COVID-19, la résilience et la flexibilité pour le succès.

Quels sont les projets à venir de l’‘ECOnnect Training’ ?

La deuxième édition de l’‘ECOnnect Training’ est prévue cette année. On a une cinquantaine de participants et on davantage pour la deuxième édition de cette année. La formation sera focalisée sur le développement de compétences comportementales car cela suscite de plus en plus l’intérêt des entrepreneurs. On est en train de travailler avec nos différents collaborateurs pour pouvoir compléter le programme. Je vous invite à suivre la page Facebook de la JCI Curepipe pour avoir tous les détails concernant cette formation.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post LEPEP WOODGATE : LAKRI CHORR…(2)
Next post (PDF) KICKOFF du 22 Janvier 2022
Close