Read Time:1 Minute, 21 Second
L’entraineur R. Maingard a fait une nouvelle fois confiance au jockey mauricien S. Rama

Quatre jockeys, qui ne sont pas inconnus des turfistes, ont eu le feu vert des autorités gouvernementales en vue de la saison 2020 ; notamment Derreck David (R. Gujadhur), Cédric Ségéon (P. Merven), Nooresh Juglall (G. Rousset) et Swapneel Rama (R. Maingard).
N. Juglall, jockey champion chez les « local boys » en 2019 (30 victoires) sera en selle pour une deuxième saison de suite sur les chevaux de l’établissement G. Rousset. Notre compatriote monte actuellement en Afrique du Sud et sera de retour le mois prochain.
Le jockey sud-africain, D. David, qui a fini 3e au classement des meilleurs jockeys lors de la saison dernière (30 victoires) sera attaché à l’écurie champion de 2019, R. Gujadhur. Il avait débuté sa carrière mauricienne chez nous en 2013 et deux ans après, soit en 2015, il a été sacré champion chez G. Rousset.
Après avoir effectué trois saisons de suite chez l’écurie Jean-Michel Henry (2017, 2018 et 2019), le jockey français C. Ségéon, a été engagé par l’établissement P. Merven où il a déjà exercé dans le passé (2011). Pour rappel, Il avait remporté le championnat des jockeys en 2014 avec 39 victoires. D’ailleurs, il a été le premier jockey étranger à se mettre en selle à l’entrainement de cette année.
En ce qui concerne les autres jockeys toujours en attente de l’approbation des autorités, ils sont Olivier Plaçais (Gujadhur), Bruno Reis (S. Narang), Bernard Fayd’herbe (V. Allet), Peter Hall (S. Hurchund) et Manuel Martinez (A. Sewdyal) entre autres.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Coronavirus: 1000 morts, l’OMS redoute une propagation accrue hors de Chine
Next post Saisie de Rs 19,3 M d’héroïne: la passeuse ougandaise se confie
Close