January 31, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Immigrés en Australie depuis 14 ans : Samy Velleyen et sa famille risquent d’être expulsés

0 0
Read Time:2 Minute, 38 Second

Un problème de visa serait à l’origine de cette possible expulsion de toute une famille mauricienne, qui vit en Australie depuis 14 ans. Samy Velleyen, son épouse, Vinida et leurs trois enfants ne savent plus à quelle porte frapper et tout récemment ils ont relaté leur histoire dans une émission de télévision australienne.

Ils en ont gros sur le cœur et perdent petit à petit l’espoir de retrouver une vie normale dans leur foyer, sis à Sydney, où ils vivent maintenant depuis 14 ans. « Si nous n’obtenons pas le renouvellement de notre visa, on devra quitter l’Australie et on aura tout perdu », exprime Vinida Velleyen dont l’époux mène une lutte acharnée contre les autorités pour obtenir le renouvellement de son visa.

En 2018, les nouvelles lois sur l’immigration en Australie ont abaissé l’âge limite de 50 à 45 ans et pas de chance, Samy Velleyen a fêté ses 46 ans l’an dernier. « Je suis titulaire d’un visa de travail de quatre ans mais qui expire cette année et on nous impose de quitter l’Australie avant le 2 décembre », explique-t-il. En effet, ayant dépassé l’âge limite, M. Velleyen n’a pas le droit de demander la résidence. Une situation qu’il trouve injuste, car « mon épouse et moi sommes des travailleurs qualifiés qui avons payé nos impôts sans avoir bénéficié de l’aide sociale ou de Medicare », précise-t-il, les larmes aux yeux avant d’ajouter que « les portes se ferment à présent que je n’ai plus 45 ans ».

Les autorités australiennes jugent que Samy Velleyen est trop âgé pour obtenir la résidence et pourtant le pays est confronté à une grave pénurie de main-d’œuvre. « J’ai huit ans de formation et d’expérience en tant que constructeur et ma femme est cuisinière dans une maison de retraite. Nous avons élevé nos trois enfants en Australie pendant 14 ans », ressasse sans arrêt ce père de famille.

Samy Velleyen a pris un nouvel emploi récemment et doit faire une nouvelle demande de visa de travail. Sa crainte est que sa famille et lui soient considérés comme des immigrants illégaux et finissent dans un centre de détention.

Heureusement que Samy Velleyen peut compter sur le soutien de son employeur, Andrew Barkby qui a déclaré que « ses compétences et son expérience ne sont pas facilement remplaçables. Il n’est pas possible de trouver quelqu’un du jour au lendemain pour remplir ces fonctions ». Il a également ajouté que la femme de Samy Velleyen travaille dans une maison de retraite depuis 10 ans et que ses compétences sont très recherchées en Australie. « Laissons-le obtenir son prochain visa », implore-t-il.

Par ailleurs, un avocat spécialisé dans l’immigration, Adam Byrnes, a fait ressortir que M. Velleyen n’est pas le seul dans cette situation et si l’âge limite pour faire la demande de visa était maintenu à 50 ans, beaucoup de gens auraient eu droit à cinq années supplémentaires. Il réclame un processus de demande d’intervention ministérielle plus rationnel afin de venir en aide à toutes ces familles qui sont dans une situation similaire.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.