July 24, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Indentured Labour Route Project – Le PM : « Nous avons une expérience à partager »

Une réunion inter- ministérielle dans le cadre du Indentured Labour Route Project (ILRP), présidée par le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, M. Avinash Teeluck, s’est tenue vendredi après-midi au Centre d’interprétation Beekrumsing Ramlallah, à Port-Louis. Cette première réunion interministérielle organisée par la République de Maurice a vu la participation de 11 ministres en charge des arts, de la culture et du patrimoine de différents pays où les Indentured labourers se sont établis de manière permanente. Le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, est également intervenu au cours de la réunion.

L’objectif de la réunion était d’échanger des points de vue sur la mise en œuvre de l’ILRP dans les différents pays et sur la création d’une base de données internationale rassemblant des témoignages historiques, notamment des archives, liés à l’histoire des Indentured labourers. Plusieurs présentations ont été faites au cours de la réunion, à savoir : le ILRP, la base de données internationale sur le travail sous contrat, et la perspective culturelle sur l’héritage de la diaspora des travailleurs sous contrat dans différents pays.

À la même occasion, le projet de base de données internationale sur le travail sous contrat a été lancé. Ce projet vise à reconstruire l’histoire des migrations en utilisant les technologies modernes qui faciliteront l’étude de l’histoire démographique de la population. Dans son message, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a rappelé que l’Aapravasi Ghat Trust Fund était engagé depuis 2004 dans la mise en place de l’ILRP. Il a ajouté que l’UNESCO a soutenu l’initiative de Maurice de mettre en place l’ILRP lorsque ce pays a présenté le projet à l’UNESCO lors de sa 195e session qui s’est tenue à Paris en octobre 2014.

Le projet, a-t-il dit, est piloté par un Comité scientifique international comprenant des profes- sionnels dans divers domaines et en octobre 2017, le Comité s’est réuni pour la première fois pour établir un plan d’action listant les activités et les projets en vue de la recherche et de la promotion des travailleurs engagés.

Le PM a souligné que le Comité qui comprend 20 membres de 14 pays a également élaboré un plan d’action 2021-2023 dans le but de sensibiliser à l’histoire du travail sous contrat.

Saluant le projet, le Premier ministre Pravind Jugnauth a réaffirmé la nécessité de mieux faire connaître l’expérience des Indentured labourers à travers le monde. Grâce à ce projet, a-t-il déclaré, un réseau de personnes et d›institutions de la diaspora des travailleurs sous contrat sera créé, ce qui contribuera aux efforts de construction de la nation et à une meilleure compréhension entre les peuples et les sociétés de la diaspora des travailleurs sous contrat et les pays eux-mêmes.

Le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, a pour sa part rappelé que l’Aapravasi Ghat est un lieu où les travailleurs sous contrat ont posé le pied pour écrire une nouvelle page de l’histoire de Maurice.

Parlant de l’ILRP, il a souligné que le gouvernement mauricien a pris l’initiative de donner un nouvel élan au projet avec un secrétariat basé à Maurice. Le projet, a-t-il ajouté, est dirigé par un comité scientifique international composé d’universitaires et de scientifiques. Il a également souligné la nécessité de créer des comités nationaux et a annoncé que le gouvernement mauricien avait approuvé la création d’un comité national sur le projet de la Route du travail, qui sera composé d’universitaires, de membres du gouvernement et de la société civile. Le gouvernement, a-t-il souligné, a à cœur le développement de l’ILRP et la mise en place du comité national contribuera à la réalisation des objectifs de ce projet hautement symbolique.

Le projet

Le ministre Teeluck a également ajouté que ce serait un accomplissement de développer une base de données sur la migration de travail où chaque citoyen pourrait diffuser ses itinéraires. L’ILRP est piloté par un Comité scientifique international comprenant des professionnels de différents domaines tels que l’histoire, l’anthropologie, l’archéologie et le patrimoine. En octobre 2017, le Comité scientifique international s’est réuni pour la première fois afin d’établir un plan d’action listant les activités et les projets dans le but de L’ILRP a pour objectif de rassembler tous les pays ayant connu la migration des travailleurs engagés et d’autres formes de travail sous contrat au XIXe et au milieu du XXe siècle.

Il s’efforce de contribuer aux efforts de construction nationale et à une meilleure compréhension entre les peuples et les sociétés de la diaspora issue des travailleurs engagés ainsi qu’au sein des pays eux-mêmes. Le Comité national mauricien et l’Aapravasi Ghat Trust Fund seront chargés de travailler avec le gouvernement, la société civile, les institutions universitaires et d’autres organisations intéressées à la planification et à la mise en œuvre du projet de la Route des Indentured labourers.