Read Time:4 Minute, 51 Second

Air de fête et de victoire déjà. A Rose-Hill, mercredi 24, l’atmosphère préfigurait la victoire qui s’annonce pour l’Alliance Morisien, comme ce fut le cas en décembre 2014, avant le raz-de-marée de l’ex-alliance lepep. A la Rue Inkerman, le leader de l’Alliance Morisien a démontré un véritable charisme et des qualités de leader qui ne trompent plus personne. Pravind Jugnauth a maitrisé son discours et décliné avec cohérence, sans demagogie aucune les actions accomplies par son gouvernement les engagements futurs de son gouvernement.

S’il existait le moindre doute sur la victoire vers laquelle s’achemine l’Alliance Morisien (AM), le congrès de Rose-Hill, mercredi l’a effacée. Sous un chapiteau rempli comme un œuf, en presence d’une assistance composée d’une diversité de partisans, les dirigeants de l’AM ont tour à tour fait le procès de Navin Ramgoolam et Paul Bérenger. Mais cet exercice serait sterile sans un bilan et sans un cahier de projets. A ces deux niveaux, les dirigeants de l’AM ont donne l’assurance de sérieux et de rigueur, sans aucune fausse note.

« Vous avez eu raison de nous faire confiance », dira Fazila Jeewa-Daureeawoo, qui mentionne l’augmentation de la pension en 2014, celle aux personnes invalides, refusée depuis 15 ans par les Travaillistes et leurs alliés, celle aux ‘carers’, les dames ‘cleaners’ puis l’introduction d’un salaire minimum et le remboursement de l’Income Tax aux personnes défavorisées. « Toutes ces décisions ont permis de redonner la dignité aux personnes défavorisées », lance-t-elle, durant ce congrès présidé par Joe Lesjongard (candidat au Ward 1V à Port-Louis) et qui réunissait les candidats de l’AM dans les circonscription 19 et 20, Yvan Collendavelloo, Fazila Jeewa-Daureeawoo et Seety Naidoo (No 19 ) et Ken Fong, Toolsiraj Benydin et Gilles L’Entêté (No 20). L’oratrice a aussi declare que le gouvernement a tenu son engagement de transferer la Promenade Roland Armand ailleurs, au cout de Rs 100 millions.

Seety Naidoo : la promotion des jeunes
Tous les orateurs ont mis l’accent sur le travail abattu par Pravind Jugnauth, si bien, selon l’un d’entre eux, que même Sir Anerood Jugnauth a avoué que lui-même n’aurait pas pu accomplir «  sa quantité là ». Seety Naidoo, qui a reconnu être nouveau en politique, a mis en exergue ses racines à Trèfles, où il a fréquenté le même collège que le guitariste Eric Triton, le guitariste qui a rejoint les rangs de l’AM. Seety Naidoo a fait de la promotion des jeunes son combat, et à ce titre, a félicité Pravind Jugnauth pour avoir enlevé les frais sur les examens du SC et HSC, de même que d’avoir offrir l’accès gratuit à l’Université de Maurice. « Le taux de chômage des jeunes a baisse, on n’avait jamais vu ça depuis de nombreuses années », fait-il observer. Selon lui, le projet d’offrir une pension aux jeunes chômeurs, préconisée par le MMM, ne fera qu’augmenter le chomage, l’ideal etant plutôt de mettre l’accent sur la formation.

Gilles L’Entêté a mis l’accent sur ses origines modestes à la Cité Barkly, mais grâce à un jeune PM, cet endroit a été mis en valeur avec l’arrive du Metro Express. Puis, grâce à la vision de Pravind Jugnauth, l’accès à l’Université de Maurice est devenu gratuit, sans oublier les soutiens aux femmes qui peuvent désormais créer leurs petites entreprises. « Zordi madame kapave fine zotte propre patron », déclare-t-il. Son colistier Ken Fong, maire de Beau-Bassin/Rose-Hill a été chaudement félicité pour sa totale disponibilité pour la construction de la gare du Metro Express à Rose-Hill. Pour Toolsiraj Benydin, ex-syndicaliste, la cible a été surtout Rama Sithanen , qui avait introduit une loi permettant au patronat de ‘hire and fire’ les travailleurs.

Liste de mesures sociales
Prenant la parole, Pravind Jugnauth a, tour à tour, critiqué Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, en faisant observer que le gouvernement a un bilan, avec des réalisations des engagements promis en 2014. Les infrastructures routières sont au premier rang, notamment la construction des voies d’accès, dont le Metro Express et le pont reliant Coromandel à Sorèze. « Nous avons réduit la facture du Metro Express à 17 milliards alors que Navin Ramgoolam avait estimé le projet à 37 milliards.

Mais vous avez vu ou l’argent public est parti. La première phase du métro a été réalisée, nous allons bientôt commencé les deuxième et troisième phase », a-t-il indiqué, précisant que les bus individuels auront du travail, car il y aura de gros développements autour des stations de la Place Margeot, à la Gare Victoria, à L’Immigration Square, à Curepipe et Vacoas. Dans un autre d’idées, il a promis que des sportifs de haut niveau seront formés par le club de Liverpool, sans oublier la mise sur pied des centres spécialisés de santé, dont un ENT, un centre pour les yeux et la construction d’un hôpital universitaire a Flacq.

Concernant l’augmentation de la pension universelle en 2014, il a rappelle que Paul Bérenger avait prédit que l’économie allait dégringoler, « et là en décembre, nous allons augmente la pension qui atteindra Rs 13 500 a la fin de notre mandat. Ils disent que nous n’avons pas les moyens, mais la parole donnée est une parole sacrée », a lance Pravind Jugnauth.

Il a aussi énuméré la longue liste de mesures sociales qui ont ponctue son gouvernement, avec la baisse du prix du gaz ménager, la portable pension, « qui est révolutionnaire’. Il a aussi vertement pris a partie Navin Ramgoolam sur la question sécuritaire, en démontrant l’efficacité des cameras Safe City qui ont permis d’arrêter l’auteur d’un récent crime sordide.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post ESP –
Next post DOUBLÉ POUR SAJ ET LE MSM PAUL BÉRENGER, MÊME PAS BEST LOSER –
Close