December 4, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Lifestyle

La pole acrobatique: un sport désormais tendance

0 0
Read Time:4 Minute, 58 Second

Pour se muscler avec la danse, on avait déjà le ballet et maintenant nous avons aussi la pole dance qui revendique son aspect fitness qui sculpte un corps de déesse. Depuis quelque temps, déjà, sur les réseaux sociaux, on voit souvent passer les images de ce sport. Une danse devenue célèbre grâce à son intensité et son esthétisme. Mazavaroo a rencontré Lou Chabanne, une professionnelle de la pôle acrobatique. Lou Chabanne nous vient de la Martinique dans les Caraïbes, vivant à l’île Maurice depuis août 2018, cette jeune femme pratique et donne des cours de pôle acrobatique. C’est une discipline pratiquée à l’aide d’une barre verticale fixée du sol au plafond. Le but est d’alterner des figures figées et des figures en mouvement, autour de cette barre verticale. 

Le pôle acrobatique, qu’est-ce que c’est ? 

C’est un sport mixte (pour les femmes, mais aussi les hommes) acrobatique et aérien, axé sur la coordination des mouvements et un résultat visuel harmonieux. Ce sport fait travailler la grâce, l’endurance, la force et la souplesse. Par le biais d’une adaptation neurologique (équilibre, coordination, agilité, proprioception…) à des qualités physiques (force, endurance, flexibilité…) c’est un sport complet, qui sculpte le corps et donne beaucoup de confiance en soi.

Comment êtes-vous tombé dans la sphère de la pôle acrobatique ?

Je suis arrivée dans la sphère du pôle en octobre 2014, trois mois plus tôt, je m’étais tassée des vertèbres après avoir fait un saut de 15 mètres de haut dans l’eau. Un lieu très touristique en Martinique, mais aussi réputé pour les accidents comme le mien… J’ai dû porter un corset pendant six semaines pour limiter les mouvements puis les médecins m’ont dit qu’il fallait que je muscle mon dos à nouveau pour bien maintenir la colonne vertébrale. C’est là que j’ai commencé la pôle !

À quel âge as-tu commencé à t’entraîner ?

J’avais déjà entendu parler de ce sport, car je cherchais à reprendre la gymnastique (sport que je pratiquais dans mon enfance) mais ne trouvais pas de cours adaptés aux adultes. La pole travaille force et souplesse, avec des acrobaties et du rythme, comme la gymnastique. Du coup, j’ai commencé à 22 ans en Martinique, je faisais 4 h de pôle et 1 h 30 de stretching par semaine.

Avez-vous des formations ?

J’ai suivi une formation de pédagogie de la pole dance à Paris, avec Doris Arnold, championne de France 2013 et un des piliers de la discipline. J’ai aussi eu une formation en handstands et stretching en Martinique et une formation d’acroyoga à Bali. 

J’ai en tout plus de 200 h de formation. Mais je continue de me former en allant faire de la pôle avec différents professeurs dès que je peux. 

J’ai d’abord remplacé ma professeure en Martinique pour les cours débutants lorsqu’elle ne pouvait pas venir, puis j’ai donné des cours à domicile pendant deux ans à Mayotte. Maintenant, je vais donner des cours collectifs dans le centre de Maurice ! 

Quel a été votre plus grand défi lorsque vous avez commencé la pôle et comment l’avez-vous surmonté ?

Mon plus grand défi a été la peur de me blesser au dos à nouveau. Je n’ai pas travaillé la souplesse de mon dos pendant 3 ans de peur que je ne puisse pas vraiment l’assouplir à cause des séquelles de mon accident, finalement, j’ai appris des méthodes de stretching qui permettent de s’assouplir tout en respectant les articulations, et même en se renforçant. 

Pourquoi avez-vous choisi la pôle acrobatique ? 


La chose qui m’a beaucoup plu dans ce sport, hormis l’activité en elle-même était l’ambiance ! L’entraide, les encouragements, les conseils des autres… Une ambiance qui permet de se sentir à l’aise, de s’épanouir, et de progresser ensemble ! Je fais aussi de l’acroyoga avec mon copain, et nous essayons le tandem surfing (en mode acrobaties sur la planche) de temps en temps, mais il nous faut encore de l’entraînement (surtout parce que je ne surfe pas vraiment donc ça n’aide pas) !

Combien de temps et à quelle fréquence vous entraînez-vous et vous étirez-vous ? 


Ces derniers temps, je n’ai pas vraiment pu m’entraîner, car j’étais prise dans les préparatifs de “pole acrobatics Ltd” Mais de manière générale, j’aime faire 2 ou 3 trainings de pôle de 2 h par semaine. Avec deux grosses sessions d’assouplissements. Hormis cela, je fais des marches, du yoga, acroyoga … Bouger, c’est bon pour la santé !
Je suis aussi graphiste de formation donc une partie de mon temps se passe dans le graphisme pendant  la journée, mais c’est dur de rester assise devant un ordinateur.


C’est quoi la “pôle acrobatics Ltd” ?

C’est le nom de mon école. Je vais commencer à donner des cours dans quelques jours à Imotion à Ébène et Space Fitness à Curepipe. Le cours dure 1 h 30, il est composé en trois parties, le warm-up de 25 minutes ensuite 1 h de pôle et 5 minutes de cool down.

Le tarif ?

Les cours sont sans frais d’abonnement et le premier cours est gratuit, ensuite, c’est soit 1cours/500rs ou une carte de 10 cours/4,000rs.
Il y a des tarifs préférentiels pour les membres des salles Imotion et Space Fitness. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %