October 6, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

La promesse non-tenue de Navin Ramgoolam (2010)

0 0
Read Time:2 Minute, 36 Second
  • Nouvelle promesse de A. Boolell au parlement en 2012
  • Ouverture en 2017 sous l’impulsion de S. Soodun

Le mardi 20 avril 2010, à la rue Eugène Laurent (Magon), Plaine-Verte, Navin Ramgoolam Premier Ministre annoncait en grande pompe l’ouverture, après la reprise du pouvoir par le PTR. C’était dans le cadre de la campagne électorale des élections générales.

S’adressant à une grosse foule, en présence de Shakeel Mohamed et les deux candidats rouges au no.3 (Rachid Daureeawoo et Raschid Meerun), il prit l’engagement avec sa verve coutumière, qui convainc son audience autant que son sourire lénifiant.

Deux années s’écoulèrent et ne parlons pas d’ambassade. Même pas un memorandum of understanding ne fut signé. Pire, pour ajouter l’insulte à l’injure, le ministre des Affaires Étrangères de l’époque Arvin Boolell brandit le spectre de la réduction des dépenses publiques comme argument (pour justifier le retard dans l’ouverture d’une chancellerie à Riyad).

Interpellé par le député du MMM au no.3, Adil Aneermeeah sur cette promesse non-tenue du PTR, A. Boolell perdit son sangfroid et malmena son homme. Ameermeeah accula le ministre en lui rappelant la promesse faite par DNR comme un appât pour les élections. Boolell répliqua avec assurance que « Nous honorons toujours nos promesses».

À part la fermeture de notre ambassade auprès de l›UNESCO, à Paris, qui relevait plus de l›inutilité de cette mission diplomatique que d›une politique visant à économiser l›argent de la caisse d›État, aucune mesure de suppression des dépenses ne fut opérée dans l›ensemble de nos ambassades. On se rendit fi nalement à l›évidence que le Premier Ministre d›alors avait honteusement berné la communauté musulmane.

Ion News rapportait que le 11 décembre que « Maurice aura enfi n son ambassade en Arabie saoudite. Et ce ne sera pas grâce aux eff orts de Navin Ramgoolam, a fait comprendre Showkutally Soodhun aujourd’hui. L’ex-Premier ministre, dit-il, n’a pas fait le suivi avec les autorités saoudiennes. Au contraire du gouvernement Lepep qui a tenu ses promesses. Cette ambassade, avance le ministre du Logement et des Terres, est une réelle opportunité pour le pays. SAJ a « réalisé le rêve », soutient Soodhun.

Des discussions ont aussi été entamées pour l’ouverture d’un consul à Djeddah. Notamment afin d’assurer un meilleur encadrement aux Mauriciens accomplissant le Hajj.»

Et, en mars 2017 l’ambassade de Maurice était opérationnelle dans l’enclave diplomatique de la capitale du royaume saoudien. Le diplomate de carrière Iqbal Latona devenait ainsi le tout premier ambassadeur de Maurice dans ce pays.

Entretemps, l’Arabie Saoudite a ouvert son consulat à Èbène il y a quelques mois. En attendant que son ambassade soit construite sur un terrain de deux arpents, accordé par l’État mauricien, dans le cadre du principe de réprocité entre les deux pays.

La communauté musulmane ayant subi une douche froide et menée en bateau par DNR attend ce dernier au tournant. Elle estime avec raison que le leader du PTR doit présenter ses excuses pour avoir menti. Ni plus ni moins.




Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %