September 27, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Local Sports

L’écurie Gilbert Rousset en force

0 0
Read Time:14 Minute, 10 Second

C’est une course ouverte que nous réserve ‘The 50th Anniversary of Independence of Mauritius Cup’, qui sera courue sur une distance de 1400m pour les chevaux d’une valeur de 50+. L’écurie Gilbert Rousset est bien représentée en Alyaasaat et Iditarod Trail. Alors que Wall Tag, Horse Guards et Vascostreettractor viendront en tant que ‘challengers’.

Alyaasaat reste un sujet de classe. En six sorties, il s’est octroyé trois victoires en 2020, infligeant par la même occasion une première défaite au grand White River. Il aurait pu s’offrir au moins une course classique. Cependant, il manqua son départ dans la Duchesse et fut très malchanceux dans la Coupe d’Or alors qu’il fut surpris par un grand Black Cat Back. L’écurie Gilber Rousset fond du reste de solides ambitions avec ce coursier cette saison. Sa préparation s’est bien passée et le cheval est ‘fit’ pour sa course de rentrée. Le 1400m n’est pas nécessairement sa distance de prédilection mais au niveau de la classe, il reste le meilleur du lot. Il devra logiquement disputer l’arrivée.

Iditarod Trail s’est imposé quatre fois en 2020, ce qui démontre sa régularité. Il avait même pris la 2e place dans une épreuve de Groupe 2 sur 1500m, remportée par Black Cat Back, qui avait par la suite enlevé la Coupe d’Or. Le bai de l’écurie Gilbert Rousset affiche une forme plaisante pour sa première sortie de la saison. Avec une 1re ligne, il suivra idéalement placé. Il a une belle carte à jouer dans cette épreuve.

Wall Tag a trouvé la compétition dure en 2020 car il est reste sans victoire. Toutefois, il a rarement été surclassé contre de bons chevaux comme Rule The Night, Baritone, Undercover Agent et Black Cat Back entre autres. L’alezan de l’écurie Vincent Allet s’est bien comporté lors de ses ‘work outs’. Il aura une décharge de 3kg de l’apprenti Roy et ne portera que 53,5kg. De sa 5e ligne, il pourra trouver les barres tôt après le départ vue qu’il possède de la vitesse. Il pourrait tactiquement piégé ses adversaires de bout en bout.

Horse Guards n’a couru que deux fois en 2020 pour une victoire de bout en bout sur 1365m, devançant Rule The Night à l’arrivée. L’alezan de l’écurie Preetam Daby est un coursier délicat mais qui demeure un redoutable compétiteur. Il a d’ailleurs été patiemment préparé et il affiche une bonne forme pour sa première sortie de la saison. Il bénéficiera de la remise de 4kg de l’apprenti Sonaram, ce qui est un avantage certain. La distance du jour est nettement dans ses cordes. S’il arrive à prend le ‘lead’ et n’est pas inquiété en tête, il pourrait être un adversaire coriace à remonter.

Notre quarté : Alyaasaat, Iditarod Trail, Wall Tag et Horse Guards

1re course : Artax sur sa forme actuelle

Artax a réussi à tirer son épingle du jeu avec une victoire sur 1450m en 2020. Il aurait pu conclure la saison sur une bonne note mais s’est octroyé la 2e place derrière Streetbyte sur 1500m la dernière fois étant desservi par une 9e ligne. Il s’est bien comporté au training. Comme les chevaux de l’écurie Amar Sewdyal courent bien en ce début de saison, il mérite d’être suivi de près.

The Right Stuff court toujours derrière son premier succès sur notre piste. Il a perdu beaucoup de points sur l’échelle des valeurs et se retrouve pour la en 0-25. Il bénéficiera du reste une remise de 4kg de l’apprenti Sonaram. D’ailleurs, il a hérité de la 1re ligne. Il réunit toutes les conditions pour signer cette première réussite.

Red Force One est un hongre bai de 3-ans par Eightfold Path et Discordia. Il a été importé le 31 octobre dernier pour le compte de l’écurie Rameshwar Gujadhur. Il détient un rating de 21 contre 85 en Afrique du Sud. Il a couru cinq fois pour quatre placés sur des distances de 1000m à 1400m. Il a passé deux ‘barrier trials’ dont le dernier tenant tête à un certain Alramz. Ce ne sera pas une surprise s’il débute victorieusement.

Amandla n’a pas ouvert son compteur l’année dernière mais il a rarement été surclassé. Sa course de référence reste celle derrière Thomas Henry alors qu’il avait fini 2e à 0,95L du vainqueur sur 1450m. Ce bai compte beaucoup de travail dans les jambes. Il sera un danger s’il arrive à surmonter sa 8e ligne.

Notre quarté : Artax, The Right Stuff, Red Force One et Amandla

2e course : Flowerscape le favori à suivre

Flowerscape a été régulier dans ses performances en 2020. Il aurait pu aspirer à plus d’une victoire mais il a souvent été malchanceux. L’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur semble avoir gagné en maturité pendant le ‘break’. Il a tapé dans l’œil de par sa bonne condition physique et figure parmi les principaux prétendants.

Heart Of Darkness n’a pas couru depuis la 19e journée 2020. Cependant, il n’a pas chômé à l’entraînement. Du reste, ses prestations de ces derniers temps ont été encourageantes et il a l’air d’être en regain de forme. Il a perdu beaucoup de points au niveau de son rating et se retrouve en 0-26. Avec une 1re ligne, il peut jouer aux trouble-fêtes.

Mr Green Street a joué de malchance en 2020 car il est tombé sur de bons compétiteurs en ‘benchmark’ 31. C’est un coursier dont l’entourage n’a jamais bousculé. Sa préparation s’est bien passée et il a paru bien physiquement à l’heure des galops. Il descend en 0-26 ou il sera plus compétitif. Il doit être retenu.

Dreamforest est resté sans victoire en 2020. Il faut se rendre à l’évidence qu’il affrontait de sérieux compétiteur à un échelon supérieur. Il a été bien ménagé et il a paru dans de bonnes dispositions à l’heure des galops. Il se retrouve pour la première fois en 0-26 et bénéficiera de la remise de 4kg de l’apprenti Sonaram. Il pourrait s’avérer être trop fort dans ce ‘benchmark’.

Notre quarté : Flowerscape, Heart Of Darkness, Mr Green Street et Dreamforest

3e course : Nao Faz Mal le cheval à battre

Nao Faz Mal a ouvert son compteur de brillante manière sur 1500m lors de sa dernière sortie 2020. Il s’était imposé par pratiquement 2L devant Wordbuster. Le sujet de l’écurie Rameshwar Gujadhur n’est pas passée inaperçue par sa belle forme au training. D’ailleurs, son entourage a fait usage de sa ‘trump card’ pour le faire courir. Il a les moyens de frapper d’entrée sur sa forme actuelle.

Apollo Star est aligné pour la 2e semaine consécutive. Il a montré le bout du nez samedi dernier en prenant le premier accessit à 0,25L d’un grand Memphis Mafia sur 1400m. Le cheval ne semble pas avoir souffert de cette mise en jambes d’où la décision de son entourage de l’entrer dans cette course. Il devra être de l’arrivée.

Bound By Duty a bouclé la précédente saison sur deux victoires consécutives notamment sur 1400m et 1500m. Il n’avait d’ailleurs pas beaucoup couru avec quatre sorties seulement en 2020. Il est encore âgé de 4-ans et il semble avoir grandi. Sur sa régularité, il mérite d’être considéré dans cette épreuve.

Paddingstons Luck aurait pu au moins aspirer à une victoire l’année dernière mais il a joué de malchance. C’est un coursier qui a même frôlé la victoire en 46. Il a paru dans de très bonnes dispositions au training. C’est un coursier qui court bien sur sa fraîcheur physique. Avec une 1re ligne, il ne vient pas avec la fleur au fusil.

Notre quarté : Nao Faz Mal, Apollo Star, Bound By Duty et Paddingstons Luck

4e course : Watch Me Dad sur sa fraîcheur

Watch Me Dad reste un ‘genuine competitor’ avec trois victoires à son actif en 2020. Il aurait pu faire mieux s’il n’avait pas été desservi par des circonstances de course. Le coursier de l’écurie Gilbert Rousset a tapé dans l’œil de par sa bonne forme. Il est d’ailleurs un coursier qui excelle sur sa fraîcheur. Il sera un danger dans les dernières foulées.

Lickerio n’a rien pu faire contre de redoutable compétiteurs comme Fools Gold, Iditarod Trail et Rob’s Roy en 2020. Il n’avait pourtant pas démérité, lui qui courait principalement dans des ‘benchmark’ de 51 et 56. Il est aligné dans une classe inferieure et appréciera le 1365m. Les chevaux de l’écurie Amar Sewdyal courent bien actuellement. Il reste un outsider valable dans un tel lot.

Trip To The Sky a conclu la saison 2020 sur une note victorieuse en remportant sa première victoire dans un style plaisant sur 1450m. Le bai de l’écurie Simon Jones a été maintenu en bonne condition même s’il peut progresser davantage. Il s’élancera de la 2e ligne et n’aura pas d’effort à faire dans la partie initiale pour se placer. Il peut réaliser le doublé.

Promissory n’a brillé qu’une seule fois la saison dernière mais il a rarement été surclassé. C’est un coursier courageux qui a bien entamé sa préparation en vue de sa course de rentrée. Il est bien physiquement même s’il n’est pas encore à 100%. Coursier généreux dans l’effort, il ne peut être ignore dans cette épreuve.

Notre quarté : Watch Me Dad, Lickerio, Trip To The Sky et Promissory

5e course : Dynamite Jack en puissance

Dynamite Jack a été l’auteur d’un excellent parcours en 2020 avec trois victoires en six sorties. Avec un peu de chance, il aurait pu aligner plus de réussites. Le bai de l’écurie Rameshwar Gujadhur est l’un des chevaux qui a le plus impressionné au training. Il semble avoir pris du volume et sa belle forme n’est pas passée inaperçue. Il reste le cheval à battre d’autant qu’il s’entend à merveille avec le jockey Allyhosain.

Tsitsikamma Dance a tout tenté en 2020 mais il est reste sans victoire. Il faut faire ressortir qu’il affrontait de bons chevaux comme White River, Table Bay, Patrol Officer, Horse Guards et Haylor entre autres sans démériter. Il court dans un champ à sa portée. Il demeure le ‘second best’ de la course.

Pour une première saison au Champ de Mars, Prince Of Persia a réussi à courir sur sa vraie valeur avec deux victoires à son actif sur 1400m et 1450m respectivement. C’est un coursier qui est encore âgé de 4-ans et il a été patiemment entraîné. Il affiche une forme appréciable et ne doit pas être pris à la légère.

Hubble a réalisé une excellente saison en 2020 avec trois victoires consécutives. Sa dernière course doit être ignoré car avec une 10e ligne, il avait fait beaucoup d’effort pour prend le ‘lead’. Il avait logiquement peine à la fin. Il a été bien entretenu et il court bien sur sa fraîcheur. Ses ‘work outs’ ont été très concluants. Il peut viser un accessit s’il arrive à prendre le commandement.  

Notre quarté : Dynamite Jack, Tsitsikamma Dance, Prince Of Persia et Hubble

6e course : Till Dawn notre coup de coeur

Till Dawn compte une victoire sur 1450m à sa dernière sortie 2020 alors qu’il avait pris la mesure de Sand Path, qui a frappé d’entrée samedi dernier. Si on se base sur son ‘racing pattern’, il a affronte des chevaux très compétitif en Toro Bravo, Hubble, Seattle Kid et Northern Spy, qui ont été bien performants. Les chevaux de l’écurie Amar Sewdyal courent bien en ce début de saison. C’est notre repéré dans cette épreuve même si on appréhende quelque peu le 990m.

Captain Garett compte seulement deux sorties en 2020. Il a du reste évolué en gros progrès à sa dernière tentative sur 990m avec une 2e place derrière Greenflashsunset. Il est encore mieux au niveau de sa condition cette saison et possède beaucoup de travail sous la ceinture. Il doit être retenu.

Master Jay n’a pas brillé en 2020 mais il a démontré du progrès en fin de saison avec une 2e place derrière un intraitable El Patron sur 990m. Il figure parmi les chevaux de l’écurie Gujadhur qui a accompli le plus de progrès pendant la trêve. Il a gagné en maturité et devra jouer un rôle important à l’arrivée d’autant qu’il a tiré la 2e ligne.

Nikhils Inn est un hongre bai de 4-ans par Greys Inn et Abu Mashar. Il a été importé le 31 octobre dernier pour le compte de l’écurie Patrick Merven. Il détient un rating mauricien de 31 contre 70 en Afrique du Sud. Il a couru 10 fois pour cinq placés sur 1000m+. Entraîné principalement par l’assistant entraîneur Samraj Mahadia, ce ne sera pas une surprise s’il débute victorieusement.

Notre quarté : Till Dawn, Master Jay, Captain Garett et Nikhils Inn

8e course : Avantage aux nouveaux

Break The Silence est un élégant alezan de 3-ans par Bezrin et All I Ask. Il totalise quatre sorties pour deux victoires (1000m, 1200m) et deux places. Il n’a couru que sur 1000m et 1200m. Importé pour le compte de l’écurie Gilbert Rousset le 27 novembre dernier, il a graduellement progressé démontrant qu’il reste un coursier prometteur. Il a demontre de la vitesse lors de son ‘barrier trial’. Il a les moyens de monter en puissance cette saison.

Juniper Lane est un hongre bai de 4-ans qui compte deux victoires (1200m, 1400) et quatre placés en 13 sorties. C’est un produit de Flower Alley et de Gin Rummy qui s’est aventuré sur des distances de 1000m à 14000m. Il a débarqué pour le compte de l’écurie Patrick Merven le 4 décembre dernier. C’est un coursier qui a été ‘well trained’ en vue de ses débuts avec un recent ‘barrier trial’ prometteur. Il a d’ailleurs attire les regards au training. Ses chances de débuter victorieusement sont existantes.

Choir Of Angels a réalisé une bonne saison 2020 avec trois victoires dans son escarcelle. C’est un coursier qui donne toujours le meilleur de lui-même. Le sujet de l’écurie Jean-Michel Henry a été entraîné de façon méthodique en vue de sa rentrée. Il devra être inclus dans les combinaisons.

Protea Paradise a été une petite déception la saison dernière. C’est un coursier dont l’entourage fondait beaucoup d’espoir mais qui n’a pas réussi à évoluer sur sa valeur sud-africaine. Cependant, il donne l’impression d’avoir profité de la trêve pour se refaire une santé. Il s’est bien comporté lors de ses ‘work outs’. Attention surprise !

Notre quarté : Break The Silence, Juniper Lane, Choir Of Angels et Protea Paradise

9e course : Arctic Flyer dans un champ moyen

Arctic Flyer est un coursier difficile mais ses ‘barrier trials’ ont été concluants. Il affiche une forme appréciable et évoluera pour la première fois dans le ‘benchmark’ de 0-20. Le sujet de l’écurie Praveen Nagadoo compte plusieurs ‘barrier trials’ sous la ceinture avant cette course de rentrée. C’est un ‘field’ moyen et ce ne sera pas une surprise s’il dispute l’arrivée.

Dunzie a toujours donne le meilleur de lui-même la saison dernière sans toutefois pouvoir visiter le ‘winner’s enclosure’. Le bai de l’écurie Preetam Daby a paru bien dans sa peau au training. Il a tiré la 9e ligne certes mais c’est un coursier qui possède une bonne pointe de vitesse initiale. En outre, il bénéficiera d’une décharge de 4kg de l’apprenti Sonaram. Il détient de bonnes chances de succès.

Go Jewel est un cheval bai de 4-ans par Oratorio et Casual Jewel. Il a été importé le 24 décembre 2019 pour le compte de l’écurie Vincent Allet. Il détient un rating mauricien de 25 contre 88 en Afrique du Sud. Il a couru deux fois pour une victoire sur 1000m et un placé. Il est reste éloigné de la compétition pour un bon bout de temps mais il a été bien ménagé avec beaucoup de travail dans les jambes.  

Newsman reste un outsider intéressant. D’ailleurs, il compte beaucoup de travail dans les jambes dont deux ‘barrier trials’ à son actif. On se souvient qu’il n’avait pas démérité en 31 pour sa rentrée 2020 finissant à distance raisonnable de Gunner Runner sur 990m. Il est à craindre dans ce 0-20.

Notre quarté : Arctic Flyer, Dunzie, Go Jewel, Newsman

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %