June 28, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Les classes en présentiel débuteront le 5 juillet prochain

0 0
Read Time:6 Minute, 14 Second

La ministre de l’Education a fait une série d’annonces hier, en lien avec la rentrée scolaire. Ainsi, si les admissions pour les Grades 1, 7 et 10 sont maintenues pour le 14 juin, les élèves ne retrouveront les bancs de l’école qu’à partir du 5 juillet. Une reprise qui se fera par phases, a-t-elle souligné.

Les admissions pour les Grades 1, 7 et 10 débuteront le lundi 14 juin.

Deux priorités ont été identifiées pour la rentrée scolaire. La protection de tous les élèves et le personnel enseignant et non-enseignant. Et, la continuité pédagogique. De ce fait, des décisions ont été prises pour que les élèves restent «connectés» à leur études à travers les plateformes d’éducation et qu’ils ne soient pas confrontés à des problèmes au niveau de leur apprentissage. C’est ce qu’a expliqué la ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, hier, lors de la conférence de presse du National Communication Committee sur la Covid-19. Elle avait à ses côtés l’Attorney General, Maneesh Gobin, et le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, qui ont tous deux apporté des éclaircissements sur l’évolution de la pandémie dans le pays et les nouveaux règlements qui seront en vigueur.

Ainsi, explique la ministre de l’Education, à Rodrigues et Agaléga, les écoles rouvriront leurs portes le lundi 14 juin. Alors qu’à Maurice, les recommandations du ministère de la Santé dicteront la marche à suivre. D’ores et déjà, les admissions pour les Grades 1, 7 et 10 débuteront le 14 juin.

Du 14 juin au 20 juin, les enseignants pourront récupérer leur emploi du temps, la liste des élèves ainsi que leurs «contact details». Idem pour les parents qui pourront venir prendre l’emploi du temps de leurs enfants à l’école, ainsi que la liste de livres à se procurer.

La distribution des livres pour les élèves des Grades 1 à 9 se fera également durant ladite semaine, soit du 14 au 20 juin. Les chefs des établissements scolaires devront prendre contact avec les parents pour les informer de l’exercice de distribution et le jour et l’heure pour venir récupérer les livres.

Le «remote learning» débutera le 21 juin, avec des cours programmés sur les chaînes de la MBC pour les élèves des Grades 1 à 9. Ceux des Grades 7 à 9 pourront avoir accès au «Student Support Portal» à n’importe quelle heure. Du 21 juin au 2 juillet, les élèves des Grades 10 à 13, ainsi que les enseignants, obtiendront leurs identifiants du ministère de l’Education afin qu’ils puissent débuter l’«Online Teaching» à travers la plateforme de Microsoft Team.

Le ministère de l’Education s’assurera que tous les chefs des établissements scolaires aient les informations nécessaires pour venir en aide aux parents et enseignants sur la manière d’utiliser la «Database» du collège. En revanche, les élèves de Grade 12 seront dispensés de «remote learning» et reprendront l’école le 5 juillet prochain, en présentiel.

Selon la ministre, le «remote learning» ne se fera que du 21 juin au 2 juillet, et les «face-to-face sessions» reprendront à partir du 5 juillet. Afin d’assurer la sécurité des élèves, la ministre de l’Education indique que la rentrée scolaire se fera par phases. Il n’y aura, à aucun moment, plus de 50 % des élèves à l’école. Elle insiste aussi sur le fait que toutes les dispositions sanitaires nécessaires seront prises, dont la prise de température et le port du masque.

Les élèves des Grades 1 à 3 ne se rendront à l’école que pendant deux jours ; les élèves des Grades 4, 5 et 6 y seront, eux, présents trois jours. Ce mode de fonctionnement sera en vigueur jusqu’à la fin du premier trimestre, soit le 27 août. Les élèves des Grades 7, 8, 10 et 12 devront, eux aussi, venir à l’école pendant deux jours et les élèves des Grade 9, 9+, 11 et 13, devront être présents pendant trois jours. Les établissements du pré-primaire pourront accueillir les enfants dès le 5 juillet.

Etant donné que les élèves du primaire ne pourront porter le masque, les enseignants et le personnel non-enseignant devront obligatoirement porter le masque. La ministre affirme qu’il n’y aura pas plus de 15 élèves en classe. Certains établisse ments scolaires auront la possibilité de repartir les élèves en deux classes.

Le même principe sera appliqué pour les élèves de la «Special Education Needs» et les centres de formation technique du privé et du public ; ils pourront reprendre l’école le 5 juillet avec seulement 50 % de leurs élèves, suivant le protocole établi par le ministère de l’Education. Leela Devi Dookun-Luchoomun fait aussi état du fait qu’il y aura deux récréations par jour, afin que tous les élèves ne se retrouvent pas dans la cour au même moment. Les classes de «Physical Education» continueront à se tenir. Quant aux institutions d’enseignement supérieur, elles continueront avec le «remote learning» jusqu’au 16 juillet, tout en respectant le principe de 50 % d’étudiants.

La ministre de l’Education stipule que tous les étudiants âgés de 18 ans ou plus devront obligatoirement se faire vacciner. Ils peuvent s’enregistrer sur la plateforme de l’Economic Development Board, l’«EDB Vaccination Platform», où ils recevront la date à laquelle ils pourront se faire vacciner. Il faut aussi souligner que la priorité leur sera accordée. La caravane du ministère de la Santé entreprendra aussi un exercice de vaccination devant les institutions d’enseignement supérieur où il y a une forte présence d’étudiants.

La Vaccination Card ou le test PCR négatif obligatoire

La ministre de l’Education a rappelé que depuis le 25 avril dernier, le gouvernement a débuté une campagne massive de vaccination à l’intention de tout le personnel enseignant et non-enseignant. De nouveaux règlements ont également été décidés par les autorités, sous la Quarantine Act. De ce fait, toute personne qui souhaite avoir accès à un établissement scolaire devra obligatoirement présenter sa carte de vaccination ou un test PCR négatif. Cela concerne principalement les enseignants, le personnel non-enseignant, le personnel de la maintenance (les «caretakers»), les «service providers», les opérateurs de cantines ainsi que ceux qui s’occupent de la sécurité des établissements scolaires. Ils devront impérativement avoir leur carte de vaccination ou présenter un test PCR négatif.

Cela s’applique aussi aux parents d’élèves, notamment ceux qui viendront déposer leurs enfants à l’école. Ils ne pourront en aucun cas avoir accès à l’établissement scolaire en question s’ils ne présentent pas ladite carte de vaccination ou le test PCR négatif.

Dans la foulée, Leela Devi Dookun-Luchoomun fait appel aux parents d’éviter les attroupements devant les établissements scolaires et de respecter les mesures sanitaires en vigueur dans l’intérêt des enfants. Elle insiste sur le fait que les écoles demeurent des zones de haute transmission et, de ce fait, il faut veiller à ce que toutes les mesures sanitaires soient prises.

Selon la ministre de l’Education, il faudra suivre l’évolution de la pandémie à Maurice et prendre des décisions à la lumière de cette évolution. Pour finir, elle implore le personnel enseignant et non-enseignant de se faire vacciner afin que la rentrée scolaire se fasse dans les meilleures conditions possibles et dans l’intérêt des élèves.

Zuhayr DHUNNY

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %