Read Time:3 Minute, 18 Second

L’éclatante descente des lieux des officiers de la brigade anti-corruption à Roche Bois durant la semaine écoulée a été, nous dit-on, déclenchée par des soupçons éveillés sur une famille très liée apparemment à celui que l’on surnommerait Tipom ou encore Kokom Konfi, lui-même, soupçonné de blanchir l’argent d’un trafiquant de drogue notoire, actuellement en prison, mais qui tirerait toujours les ficelles de ce trafic sale, derrière les barreaux.

Le branle-bas de combat occasionné par cette opération nocturne musclée, serait dû au fait que les membres de la famille incriminée, ont des dents en or et en platine. Ce « Bling bling » buccal trop clinquant, ne serait pas du tout au goût des messieurs « Listerine » de la brigade anti-corruption. Mieux encore, les hommes de Navin Beekary étaient, parait-il, à la recherche d’une Porsche chez des éleveurs de porcs, sauf qu’ils ont tout trouvé, les verrats et truies inclus, mais pas la fameuse Porsche.

Du coup, par désillusion, par vengeance ou même pour préserver l’omerta, allez savoir, un jeune membre de la famille « dent de platine » a été retrouvé pendu. Et nous voilà avec un mystère de plus, à part la Porsche disparue, à élucider. En plus, que c’est un drame affligeant !

L’ICAC, nous rapporte-t-on, a aussi saisi un nombre impressionnant d’objets de luxe et des spiritueux. Toutefois, l’on précise que les chiens de race, autre signe de richesse qui provoque l’ébullition chez les officiers, n’ont pas été inquiétés, et sans doute était-ce parce que leurs canines ne sont, heureusement pour eux, pas en or ou en platine !

Quoi qu’il en soit, ce commando « bucco-dentaire » frise l’absurdité et provoque l’hilarité au lieu d’applaudissements. Pour cause, on prétend sévir de la manière forte et musclée contre le trafic de drogue, mais comme par hasard, ce sont les petits poissons (pour ne pas dire les porcelets, pour rester dans le registre porcin) qui sont ciblés et épinglés. Tandis que les gros « bonnets », ceux qui sont les vrais coupables et les marchands de la mort, sont eux, en parfaite liberté et doivent bien se marrer de ces incursions caricaturales.

De mémoire, on n’a pas encore assisté à une offensive d’envergure sur les réels narco-trafiquants, ceux qui sont les auteurs du drame quotidien des familles victimes et le cancer de notre jeunesse en déchéance. Ceux qui, comme l’a témoigné un proche d’une mule dans un quotidien récemment, se présentent comme des « monsieur propre » et les « Cilitbangs » à qui on donnerait la communion sans confession.

Le jour où l’ICAC arrêtera un de ces vrais parrains de la drogue, ceux qui sont derrière les commandes colossales de cocaïne, saisie dans la fameuse ‘Tractopelle’ dont on n’a jamais eu de suite de l’histoire d’ailleurs, ou encore ceux qui sont derrière les milliers de kilos d’héroïne retrouvés dans des « sandblasters » et qui ont vu l’arrestation de la petite friture nommé Navin Kistnah, ce jour-là, on dira oui « vrai mem Pa get figir pou rass ledan gro requin. »

Mais en attendant, L’ICAC et les autorités concernées ne devraient pas jouer à ce jeu frivole et dangereux qui consiste à jeter de la poudre aux yeux et faire croire qu’ils sont en train de travailler « d’arrache…dents » et de déplacer les montagnes pour traquer les trafiquants. Non, ceux-là sont veinards et se la coulent douce. Ceux qui sont inquiétés ne sont que des petits pions dans un jeu d’échecs et plutôt mat et bien trop complexes pour s’attarder sur les “Blings blings” dentaires.

Laissez les dents aux dentistes, et concentrez-vous plutôt sur le « money trail » et les transferts de fonds colossaux d’argent sale, provenant du trafic de drogue, lesquels sont en train d’être blanchis, avant d’atterrir en parfaite légalité sur les comptes des vrais commanditaires.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Jacques Chirac est mort
Next post COME-BACK DE DEV HURNAM
Close