June 29, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Sports

Ligue 1

0 0
Read Time:3 Minute, 37 Second

Il y a les états d’âme, les rancoeurs, le temps qu’il faut pour digérer, et puis il y a la réalité du terrain, la réhabilitation par l’effort et la statistique. Neymar Jr est de ceux qui peuvent se permettre de s’offrir une rédemption par le rectangle vert, parce qu’il plaide pour lui.

De retour depuis seulement un mois, le n°10 a participé à quatre matches de Ligue 1, offrant à trois reprises une victoire sur le fil à un Paris Saint-Germain empêtré dans des soirées fastidieuses. Face à Strasbourg, avec ce ciseau qui a retourné le coeur des supporters, puis à Lyon où c’est son éclair de génie qui délivre les siens, coincés, et ce samedi sur la pelouse de Bordeaux, dans une rencontre sans attaquant de métier.

Brésilien tente, dribble, décroche et navigue entre les lignes pour aspirer les ballons et mieux transpercer les défenses. Mais il se heurte aussi souvent à des orgueils bien décidés à le museler, et il pourrait parfois se passer d’artifices qui alourdissent la note des ballons perdus.

D’ailleurs, sur ses 4 rencontres disputées, le natif de Santos a été à chaque fois le Parisien offrant le plus d’occasions, tirant le plus au but, réalisant bien souvent le plus de centres et subissant de très loin le plus de fautes. Alors oui, Neymar créé comme personne et apporte un danger fou, mais son déchet est le prix à payer de son audace offensive.

En revanche, il faut reconnaitre à l’attaquant une volonté constante de trouver la faille. Rares sont les fois où, au cours de ces rencontres, Neymar a levé le pied sans chercher à se rendre disponible pour proposer, apporter de la profondeur, et surtout venir combiner avec ses partenaires.

Face à Bordeaux, malgré une nouvelle nette domination parisienne, c’est sans attaquant que Neymar et Di Maria se dépatouillaient dans les ultimes mètres des Girondins. Et il aura suffi que Kylian Mbappé, qui n’avait plus enfilé ses crampons depuis un mois, entre sur le terrain pour le dernier quart d’heure de jeu, pour que les étincelles reviennent.

En seulement quelques minutes, le champion du monde français a retrouvé son partenaire les yeux fermés. D’ailleurs, il ne lui aura même pas fallu 10 minutes dans les jambes pour servir Neymar sur un plateau d’argent, pour une victoire en duo (0-1).

Le retour des deux superstars, ensemble sur le rectangle vert, devrait donner un bol d’air à un Thomas Tuchel en perpétuel bricolage offensif.

«J’ai essayé de le chercher. Parfois, j’ai essayé de le chercher alors que je n’aurais pas dû, parfois le contraire… Mais je l’ai fait marquer aujourd’hui et il nous fait gagner. Regardez, dans le vestiaire il m’a dit: ‘Pourquoi tu ne m’as pas donné le ballon ?’ il m’a insulté mais ça va. Voilà, il n’y a pas de filtre et je pense que c’est ce qui fait le charme de notre relation»,a d’ailleurs confié le n°7 au micro de Canal Plus, s’amusant de cette complicité.

Depuis ces cinq mois, l’un a quémandé des responsabilités, l’autre tentait de s’envoler vers des cieux catalans. Reste qu’après les menaces, les deux Parisiens sont ensemble dans la capitale, et vont devoir s’arracher pour présenter un bilan comptable avec assez de reliefs pour figurer parmi le gratin du football mondial. Kylian Mbappé a faim, ça se voit, et il voudra profiter de ce retour pour confirmer son rôle de véritable leader offensif acquis la saison dernière au milieu de l’hécatombe francilienne.

«Les deux aiment être ensemble. Ils rigolent, les deux personnalités sont bien ensemble. On peut sentir ça, observer cela sur le terrain. Mais cela ne doit pas trop se voir. Il faut trouver un équilibre avec les autres joueurs. Ils
ne peuvent pas toujours se chercher mais chercher la meilleure décision pour l’équipe, pour gagner, pour créer des occasions”,
a toutefois tempéré Tuchel après la courte victoire face à Bordeaux, comme un rappel que les ambitions du duo ne devraient pas piétiner celles du collectif francilien.

Une chose est sûre : Neymar comme Mbappé ont des fourmis dans les jambes. Et ça ne fera pas de mal au Pari main.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %