November 30, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Sports

Liverpool fait rêver les jeunes du nord

0 0
Read Time:5 Minute, 3 Second
Pravind Jugnauth a des raisons d’être fier

Les jeunes nordistes, amoureux du football, qui veulent rêver grand avec un ballon rond ont eu leur premier contact avec le Liverpool Academy-Mauritius, qui fut lancé le 23 août dernier. Cette rencontre entre les jeunes et le staff technique de l’académie ont eu lieu le dimanche 22 septembre au stade Anjalay. C’était la troisième rencontre avec les éventuels qualifiés pour la formation suivant la philosophie du Liverpool Way. Les deux premiers contacts avaient eu lieu au stade Auguste Vollaire à Flacq et au stade Saint François Xavier à Port-Louis respectivement.

Ce dimanche du 22 septembre au stade Anjalay à Belle Vue Harel restera un souvenir pour ceux qui seront appelés à gravir les échelons comme pour ceux qui vont devoir repasser. Cette étape de détection a commencé par réunir les enfants selon leur âge. Ils étaient divisés en quatre groupes distincts, soit ceux qui sont nés en 2004 allant jusqu’àVous pouvez en être sûr et ne soyez pas surpris qu’il y eût aussi des filles, qui n’étaient venues en Pom Pom girls.
Des jeunes filles très déterminées à montrer de quoi elles sont capables sans paillette. Une fois cet exercice accompli, les groupes furent tour à tour appelés sur le terrain pour être suivis de près par les 12 formateurs. Ces derniers, anciens footballeurs, travaillent sous la férule de Neil Murphy, le Head Coach. Au niveau de l’administration, il n’y avait pas mieux que Rajesh Gunesh et Nirmal Rewa, CTR du ministère de la Jeunesse et Sports pour lui faciliter la tâche.
Au cours de cette journée, nous avons pu recueillir les impressions des parents et de leurs progénitures. C’est vrai de dire que les jeunes interrogés rêvent grand et ils ont raison d’y croire.

RÉACTIONS ET IMPRESSIONS

Ansh Beeharry, 14 ans, étudie au Cosmopolitan College, habite Le Hochet.
« Ce sont eux qui se sont rendus à Côte d’Or pour me faire enregistrer. Aujourd’hui, je suis au stade pour montrer de quoi je suis capable car j’ai toujours aiméle football. Liverpool et Salah demeurent mes favoris. Je ferai tout pour devenir footballeur professionnel ».

Angel Léoni Fagoo, 12 ans, étudie à l’école Paille-en-queue de Goodlands et sa maman Natalie (Goodlands)
« Je veux devenir pro. C’est mon coach qui a fait le nécessaire pour que je sois présent aujourd’hui. Je m’entraîne deux fois par semaine avec lui. L’ambiance est super et je veux devenir pro. Messi et les Tricolores sont mes préférés ».

Bujhoo Jamil, 15 ans, étudie au Cosmopolitan de Plaine des Papayes et sa tante Mehinaz (Plaine des Papayes).
« Je dois ma présence aujourd’hui à mon coach Wez Agowan de l’école de foot. Je pratique le football depuis 4 à 5 ans déjà. Je veux être un milieu de terrain de la trempe de Henderson, qui est mon joueur préféré et Liverpool est mon équipe de rêve ».

Bujhoo Soofi an, 13 ans, cousin de Jamil (Plaine des Papayes).
Sa mère Mehinaz « Il a le même coach que son cousin Jamil. Il aime le football. Il n’a pas peur de se blesser. Il sait bien ce qu’il veut dans la vie. Il veut faire du football son gagne-pain. Je ne peux que l’encourager. La famille est prête à les soutenir ». Tout comme son cousin Jamil, Soofi an est un fan de Liverpool et son idole n’est autre que Mané.

Anne Sophie Jhurreea, 14 ans, en grade 8 au collège Bhujoharry, fi lle de Steeve Jhurreea (La tour Koenig).
« C’est mon papa qui m’a encouragé. Je pratique le football à l’école depuis un an déjà. Mon équipe et mon joueur préférés sont Liverpool et Salah ». Anne Sophie était accompagnée de sa mère et de son oncle Alain Godon. Ce dernier joue pour l’équipe vétéran de Pointe aux Sables. Interrogé, il a eu ceci à dire, « C’est une très bonne chose que d’encourager les jeunes à revenir sur le terrain. C’est déjà un succès. Qui sait, nous verrons un jour un de ces jeunes portant le maillot de Liverpool ? Cependant, je dois souligner qu’il y a beaucoup à faire du côté des équipements sportifs. Les prix sont exorbitants. Il faut absolument des sponsors pour garantir le succès de ce pari ».

Ramphul Tavnesh, 13 ans, étudie à la Ramsoondar Prayag SSS, habite Roches Noires
Sa mère : « Nous allons le soutenir fi nancièrement à 100% ». Ce fi ls de planteur, tout comme de ses amis aspirants était très heureux d’être de la partie. « Je joue au football depuis l’âge de 10 ans. Mon père avait fait le déplacement à Côte d’Or pour m’inscrire. Je suis très content et je veux devenir footballeur professionnel ». Sa mère qui l’avait accompagné en ce jour dominical, devait déclarer pour sa part que « tous ses équipements sont là. Nous achèterons d’autres s’il va y avoir besoin ».

Mervy Quirin, 14 ans, étudie au BPS de Goodlands, habite à Terre- Rouge.
Michael Quirin, lui-même footballeur, avait tenu à accompagner son fi ls. De cette étape importante dans la vie de son fi ls, il ne cachait pas sa satisfaction. Cependant, il a déclaré que « j’ai hâte de savoir les implications fi nancières de cette aventure. Il s’avère que les équipements sont très chers. Je voudrai aussi ajouter que les meilleurs footballeurs sont issus de la classe moyenne. Parfois, les parents n’arrivent pas à joindre les deux bouts. D’où, on voit la descente aux enfers de plusieurs jeunes par manque de fi nances ». Pour ce qui est de Mervy, Van Dyrk est son idole et Liverpool FC occupe une place privilégiée dans son coeur. Pas drôle qu’il joue au poste d’arrière. Rappelons qu’après les séances de détection, au nombre de quatre pour toute l’île, 396 enfants seront sélectés et ils seront encadrés par 16 formateurs. Ils seront désormais convoqués pour la suite de ce stage à Gymkhana.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %