Read Time:2 Minute, 17 Second

« L’une des priorités du gouvernement est de lutter contre le trafic et la prolifération de la drogue dans le pays pour une société plus sûre, et la collaboration de tout un chacun est primordiale. » C’est ce qu’a déclaré en substance le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth, dimanche à la Prison Training School de Beau-Bassin lors d’un atelier de travail à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues, observée annuellement le 26 juin. Cette année, le thème est ‘Partagez des faits, sauvez des vies’.

Le ministre de la Santé et du bien-être, Kailesh Jagutpal, le représentant de l’Organisation mondiale de la santé à Maurice, le Dr Laurent Musango, et la Resident Coordinatordes Nations unies, Christine Umutoni, entre autres personnalités étaient présents à l’occasion.

Pravind Jugnauth a réaffirmé la détermination du gouvernement à renforcer la lutte contre le fléau de la drogue dans le pays avec sa politique de zéro tolérance. « A Maurice ainsi que dans le monde entier, des actions sont entreprises pour combattre les drogues illicites qui ont un impact néfaste sur la société. » Concernant l’engagement du gouvernement dans ce combat, le PM a souligné que l’Anti-Drug and Smuggling Unit et d’autres institutions telles que le département de la douane et leForensic Science Laboratory(FSL), ont renforcé leurs ressources, équipements et stratégies afin de démanteler des réseaux de trafic de drogue. «Ainsi, le Budget a fait provision pour la construction d’un complexe pour le FSL à La Vigie. »

Un plan d’action national 2021, élaboré par le National Drugs Secretariat avec la collaboration de plusieurs ONGs et organismes gouvernementaux, a aussi été évoqué par le PM. Il a rappelé qu’il avait mis en place le High Level Drug and HIV Council pour enquêter sur le fléau de la drogue dans le pays. Il a mis en garde les officiers qui cèdent à la tentation et deviennent complices des trafiquants de drogue. Il a appelé à la collaboration active avec une utilisation optimale des ressources et des efforts concertés de tout un chacun pour lutter efficacement contre le trafic de drogue, qui évolue constamment ave l’utilisation des outils technologiques.

Pour sa part, le ministre Jagutpal a énuméré les différents programmes du ministère de la Santé contre la prolifération de la drogue chez nous. Ils comprennent, entre autres, des programmes de réhabilitation et de prévention, la distribution de méthadone dans 46 sites à travers le pays dont quatre sites en prison, un centre de désintoxication et pour les jeunes toxicomanes à l’hôpital de Montagne-Longue et la mise en place d’un nouveau centre de réhabilitation à l’hôpital Brown-Séquard en juin 2021.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Trafic de drogue – 743 grammes de cannabis saisis à Tamarin
Next post Destination Rodrigues à partir du 15 juillet
Close