February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Mesures sanitaires prolongées jusqu’à fin mars 2022 et possibilité d’un ‘booster dose’ chaque six mois

0 0
Read Time:4 Minute, 6 Second

La situation sanitaire à Maurice, concernant le Covid-19 et ses deux variants, Delta et Omicron, n’a pas évolué de façon significative pour que les mesures prises afin de contrôler la propagation de virus soient enlevées. C’est ce qu’a indiqué en résumé le ministre de la Santé et du Bien-être hier lors d’un point de presse, très attendue à un peu plus de 48 heures (15 janvier) de la date indiquée par le Premier ministre (PM) Pravind Jugnauth, pour une possibilité de révision de ces mesures. Ainsi, la série de mesures restrictives annoncées, en novembre 2021 par le PM afin de contenir la propagation du COVID-19 dans le pays, sera encore applicable jusqu’à fin mars 2022.“

Selon le ministre Jagutpal, ces mesures seront revues en fonction de l’évolution situation locale du COVID-19 en mars prochain. Entre-temps, il a annoncé une accélération de la campagne de vaccination. Il a souligné qu’au cours des derniers jours, un grand nombre de personnes ont manifesté leur volonté de recevoir le vaccin, que ce soit pour la première, la deuxième ou la dose de rappel. « Les chiffres pour Maurice montrent que 955 181 ont reçu une première dose, 915 740 ont été vaccinés avec deux doses tandis que 238 122 ont été inoculés avec une dose de rappel. Le ministre Jagutpal a indiqué : «A Rodrigues, 67,9% de la population a reçu une première dose, 65,5% une deuxième, et 4 303 personnes la dose de rappel. Il y a encore des gens non-vaccinés aux soins intensifs. Ils souffrent de comorbidités après avoir contracté le coronavirus. On veut les protéger. C’est pour cela qu’on va de l’avant avec la dose de rappel pour offrir une meilleure protection à la population. »

« Huit centres de vaccination chacun pour 800 à 1 000 personnes »

Concernant justement la dose de rappel, le Kailesh Jagutpal a indiqué que son ministère propose déjà le vaccin Johnson and Johnson pour les personnes âgées de 18 à 39 ans, et le vaccin Pfizer pour les personnes âgées de 40 ans et plus. « Il existe actuellement huit centres de vaccination qui peuvent vacciner chacun 800 à 1 000 personnes par jour et l’ordre alphabétique reste applicable pour la campagne de vaccination de rappel. » Il a lancé un appel à la compréhension du public en précisant que le vaccin Pfizer n’est proposé pour l’instant que comme dose de rappel aux personnes âgées de 40 ans et plus en raison de sa disponibilité. « Si le ministère reçoit des doses supplémentaires de vaccin Pfizer, elles seront proposées aux autres groupes d’âge en tant que doses de rappel. Certes, il y a eu des contaminations chez certaines personnes ayant reçu une dose de rappel mais jusqu’ici, on n’a pas eu de décès. Je n’ai pas les chiffres mais je peux affirmer que la plupart d’entre elles présentent des cas asymptomatiques. Bien que certains souffrent de comorbidités la ‘booster dose’ procure des bénéfices extraordinaires. »

Il est bon de rappeler que Maurice vient de recevoir en cadeau des Etats Unis, un 3e don des vaccins PfizerBioNTech contre le Covid-19 mercredi dernier. À cet effet, 203 580 doses du vaccin ont été remises au ministère de la Santé. A ce jour, le gouvernement américain a fait trois dons de vaccins Pfizer-BioNTech Covid-19 à Maurice. Un premier lot de vaccins a été livré en septembre et un deuxième lot est arrivé le 15 novembre. Au total, Maurice a reçu 387 270 doses de vaccins PfizerBioNTech COVID-19 en don du gouvernement américain. Le don de vaccins fait partie de l’engagement de l’administration Biden à mener un effort international et coordonné de vaccination pour mettre fin à l’épidémie de Covid-19.

Au vu de la situation du COVID-19 dans les hôpitaux, le ministre Jagutpal a indiqué qu’il y a actuellement 12 patients admis au nouvel hôpital ENT. Un patient âgé de plus de 70 ans, et souffrant de plusieurs comorbidités, est sous ventilation, et 11 patients sont sous oxygène, dont six ne sont pas vaccinés, neuf sont âgés de plus de 60 ans et neuf souffrent de plusieurs comorbidités. Il a souligné que la situation au nouvel hôpital ORL et dans les autres hôpitaux régionaux est actuellement stable avec un total de 78 patients positifs au COVID-19 admis. Il a précisé que le nombre de personnes décédées quotidiennement à cause du COVID-19 a diminué pour atteindre une moyenne d›une ou deux personnes par jour.

Interrogé par la presse, le ministre Jagatpal a indiqué qu’il est possible que les Mauriciens soient appelés à effectuer une dose de rappel chaque six mois. « Face au Covid-19 et ses mutations et si besoin est, on devra se faire vacciner une nouvelle fois dans six mois. Nou pena swa. Nou bizin aksepte. »

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %