September 26, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

METRO EXPRESS : OBSERVATIONS ET INTERROGATIONS

0 0
Read Time:4 Minute, 12 Second

Le métro express est entré dans les habitudes de bon nombre des résidents des villes, surtout ceux qui habitent entre Rose-Hill et Port-Louis. Nous avons aussi noté que des personnes voyageant quotidiennement à partir des villages tels que St Pierre, Dagotière et Quartier Militaire commencent à privilégier ce nouveau mode de transport. Désormais, il arrive souvent que la locomotion enregistre un nombre de voyageurs qui atteint la limite autorisée de 370 passagers. Les détracteurs, pour des raisons politiques, de même que les pessimistes (redoutant la modernisation ou adeptes de la vie conventionnelle) changent leur fusil d’épaule.

Tant mieux si ce moyen de transport contourne les embouteillages et simplifie le mouvement des Mauriciens ; 18 minutes pour rallier Port-Louis (de Rose-Hill) ou en sens inverse constituent une nouvelle donne qui réconforte dans ce monde conditionné par la vitesse et l’impatience. Deux points à signaler dans l’implantation de cette structure mécanique ultra-moderne. D’abord que la mise en action du trajet complet de ce premier métro, entre Curepipe et Port-Louis, couvrira toutes les villes du pays et par extension appelle à la réalisation d’autres projets du même genre pour que de l’est à l’ouest et du nord au sud, des axes soient aménagés.

C’est alors qu’on pourra dire que le métro aura véritablement atteint une dimension de nature à juguler cette tare qu’est l’embouteillage et dont les effets de stress et de perte de temps pèsent de plus en plus lourdement sur les Mauriciens et par ricochet portent des coups ravageurs à l’économie du pays. Après cette élaboration sur le futur de la modernisation en cours, il convient de revenir sur le présent avec les améliorations, les corrections à être apportées et les mesures à prendre. Tout cela découle des observations et des interrogations de nos journalistes et lecteurs, témoins au jour le jour des péripéties qui marquent le fonctionnement du métro.

L’absence des inspecteurs pour assurer un contrôle sur l’accès aux wagons a contribué à attirer et faciliter les tricheurs. Que ce soit dit au passage : tout fraudeur est passible d’une amende ne dépassant pas Rs 5 000. Et, là où l’affaire s’est corsée c’est quand les préposés à la station de Rose-Hill ont surpris un enfant non-accompagné entrer dans le métro. Est-il normal qu’un mineur voyage à bord du métro sans se faire accompagner de ses parents ? La question s’avère nécessaire car si l’enfant est blessé lors du trajet qui assumera la responsabilité ?

Est-il couvert par une assurance étant seul dans le wagon ? A toutes ces questions, il est important d’avoir des éléments de réponses. Autre point à signaler: Nombreux sont ceux qui font fi de la sécurité en se tenant carrément en dehors de la ligne jaune qui est censée être la ligne de démarcation de sécurité. Nous avons été témoin d’un jeune qui avait répondu à un agent de sécurité sur la gare de Rose-Hill en ces termes « train là pas encore vini même nous kav deboutte là » quand celui-ci lui avait dit de ne pas se tenir après la ligne jaune. Pourtant le train se rapprochait de ce point. Impuissante devant cette insolence, l’agent n’a rien pu faire. De même un motocycliste qui avait lundi après-midi ignoré la présence d’un policier qui lui avait pourtant fait signe de s’arrêter, mais il fonça tout droit sur les rails alors que le tram arrivait.

Effectivement si le tram avait roulé à vive allure il y aurait eu le premier accident fatal sur ce lieu. Il s’est avéré un matin qu’un passager voulait prendre sa carte pour voyager mais à sept heures ce jour-là il n’y avait aucun préposé présent pour l’assister dans cet exercice. Fort heureusement un policier était là et il l’a aidé à se procurer son ticket en téléphonant à une autre personne. Ce qui chiffonne aussi les passagers c’est le fait que le métro s’arrête à chaque jonction, alors qu’il aurait été plus logique que priorité lui soit accordée en arrivant à la hauteur de chaque jonction. Selon l’observation lancée par un passager c’est qu’il y a un manque de synchronisation au niveau des feux.

A hier matin, les passagers ont eu la mauvaise surprise de subir une attente de plus de dix minutes à la hauteur du dépôt des trains. Incompréhension et agacement étaient au rendez-vous à ce moment précis. A notre avis, il serait bon qu’un employé du Métro Express Ltd (MEL) soit présent dans le métro pour prendre note de ces observations et témoignages. Ce développement dans le mode de transport est certes nettement positif mais il demeure néanmoins vrai que certains ajustements doivent être faits pour rendre agréable le voyage des passagers et surtout pour que tout le monde se sente en sécurité lors de ces déplacements. .

Ali SAYED-HOSSEN

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %