July 12, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Pravind Jugnauth: pas d’êlections de sitôt

La date des prochaines élections municipales n’a pas encore été annoncée qu’on sent déjà une certaine mobilisation. Et pas nécessairement dans les villes seulement. Malgré la situation sanitaire causée par la pandémie, les activités politiques reprennent comme en témoigne le bureau politique du MSM samedi dernier avec une déclaration ferme de son leader et des directives à ses membres pour plus de présence et de travail sur le terrain.

La titularisation de Maneesh Gobin comme nouveau secrétaire général du parti Soleil et son intervention, mercredi soir à Plaine-Verte au comité régional No.3 du MSM, aux côtés du VPM Anwar Husnoo et du lord-maire Mahfooz Cader Saib, témoignent du sérieux de l’engagement du Premier ministre en vue des consultations populaires à venir. «Après mo nomination samedi comme SG du MSM, mone alle dan mo circonscription à Rivière-duRempart dimanche et zordi soir c’est premié fois ki mo alle en dehors comme secrétaire général. Ki fer nou là ? »

« Mo bizin dir ki Régionale numéro 3 MSM ène dé bane rares dan péi ki éna ène biro permanent. Dan la vie, ceki nou bizin, ceki nou viv bien, éna la paix dan nou péi, nou zanfan alle lekol, nou éna ène service de santé ki korek, nou éna loisirs, bane zafer simples. Ki lekip, ki gouverneman kine amen progrès ek dévelopman? Ki gouverneman ine amène sanzman ? Anou réfléchi ki lekip nou bizin pou ki travay là fer à tous les niveaux. Nou motto, unir pou bâtir. Anou bâtir ek discipline et sincérité.»

Ezra J débouté

Le Dr Anwar Husnoo a énuméré ses réalisations comme élu de Port-Louis Maritime/Port-Louis Est, dont de nombreux projets à Roche-Bois et à Plaine-Verte. « Bane ki pé dir travay pa pé fer, soit zot aveugles, soit zot couyons ou pé fer démagozie. Mo dan politik dépi 2000 et dan sa 20 ans là, zamé mone truv sa kantité travay ki pé fer dan numéro 3 par sa Premié minis là et par sa gouverneman là. Pa laisse zot embêté kan élections vini. Gouverneman ki fer projets, pas l’opposition. Nou, nou pé fer nou travay et nou pou continué fer nou travay. »

B. Laurette: ” mo parti enn menace pou lopposition”

L’actualité politique en ce début de septembre a également été marquée par un jugement de la Cour suprême contre Ezra Jhuboo. L’ex-député travailliste et candidat à Savanne-Rivière Noire a vu sa demande d’un « recount » être rejetée par la justice. Comme on le sait, ce n’est pas la première pétition électorale de l’opposition qui tombe, ce nouvel échec s’expliquant par l’absence de preuves concrètes pour soutenir les allégations de fraude ou de maldonne.

Linion Sitwayin Morisien de Bruneau Laurette est désormais un parti politique. Selon les propres dires de cet activiste, ce développement survient après qu’il a été laissé sur la touche par le regroupement des partis de l’opposition dirigés par Bérenger, Duval, Bhadain et Bodha. Selon lui, la création de son parti politique est une menace pou l’opposition. « Ils me voient comme une menace, un danger, un concurrent. Si dimun traite mwa de chatwa parski mo pé travay pou lepep, c’est pas ène problème. » Le clou dans le cercueil de ces adversaires dans le même bord que lui : « Si mone zette moi dan l’arène politik, c’est akoz l’opposition. Après la marche le 13 février, zot ine fer l’alliance et zot ine blié lepep. »