June 16, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion Politique

Quand BD se défait de la loyauté qui l’emprisonnait

La trahison est souvent un mot qui fait peur et qui est vu comme un acte immoral. Mais la trahison peut devenir un acte d’indépendance et d’émanci- pation pour les renégats, méchants et ambitieux.

C’est ainsi que la loyauté a fini par l’emprisonner. BD a trouvé qu’il en avait assez d’être privé de certaines de ses envies, ambitions afin de rester loyal. Cela le mène à de la rancœur, de l’amertume et des coups bas.

Ainsi, en faisant fi de l’autorité de son oncle, il se sent grandir, se diriger vers ses propres désirs et vers la réalisation de ses projets.

Aujourd’hui, celui qui est considéré comme l’architecte de la réussite de l’entreprise familiale ne suscite aucune déférence, aucun respect de la part de son neveu. Au point où l’illustre patron n’est plus en « speaking terms » avec son neveu d’adjoint directeur.

S’étant lié sans foi ni loi par stratagème au rédacteur-en-chef virtuel pour asseoir sa mainmise sur l’entreprise, il sert d’exemple à suivre. Ainsi, le cher PM (ne confondez pas avec le Premier Ministre) a usé d’un langage châtié à l’égard du chef historique. « C’est moi qui suis le R.en.C et qui définit la ligne éditoriale du quotidien. Vous n’avez aucun droit à mon niveau. » Même si l’exception fait la règle dans son cas, puisqu’il n’a jamais écrit un édito.

Voilà dans quelle bassesse le sinistre tandem a fait basculer le journal (de l’après-midi, plutôt de midi ces temps-ci). Si les deux compères ne se privent pas de s’en prendre à leur propre directeur, comment pourrait-on s’attendre à ce qu’ils épargnent les autres. Avec leur bile, leurs vomissures et leur puanteur. Finalement, on doit se rendre à l’évidence que ce duo n’est pas au service de la vérité, plutôt à la solde de la désinformation. Jusqu’à se dévoyer, trahir leurs propres idéaux.

D’une manière générale, les termes « bassesse », « perfidie » ou encore « hypocrisie » qualifient l’attitude du neveu, souvent guidé par la soif de pouvoir ou le désir de passer à la postérité, qui cherche à justifier sa trahison contre son camp ou ses propres convictions, laissant de côté tout sens moral et éthique. C’est à travers les yeux de ceux qu’il attaque, que ce renégat existe.

Malheureusement pour lui, un Michel Lee Shim n’a que faire de sa sale besogne, encore moins de son personnage. Toujours imper- turbable, impassible, JMLS est d’un autre niveau et le laisse se contenter du sombre destin pour lequel il est fait.