June 29, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Qui veut la peau de Jean-Michel Lee Shim ?

0 0
Read Time:4 Minute, 25 Second

Jean-Michel Lee Shim a échappé, dans la nuit de lundi à mardi, à une tentative d’agression à sa résidence. Qui veut l’abattre ? A qui profiterait le crime ?

Homme de parole et d’honneur dans son combat contre la pauvreté et l’exclusion sociale, homme respecté et respectable dans le monde du business et homme-modèle sur le plan de la réussite intellectuelle et professionnelle, Jean-Michel Lee Shim est devenu incontournable sur l’échiquier social et économique. Il ne saurait en être autrement, au vu, respectivement, de son engagement inconditionnel sur le terrain des pauvres (et cela, sans le soutien de l’Etat, contrairement à bien d’autres organisations du même genre) et sa motivation à toujours maintenir ses activités professionnelles au plus haut niveau.

Sa réussite, à divers échelons de la société, lui donne une autre dimension. Une envergure que jalousent maladivement ses détracteurs et autres frustrés. Lui, qui a démarré au plus bas de l’échelle, issu d’une famille modeste d’un quartier de la capitale, a su, grâce à ses parents, mais aussi à sa persévérance et à son dur labeur, ainsi qu’à ses aptitudes intellectuelles, atteindre les sommets. Du coup, l’importance qu’il dégage autour de lui, son «man management» exceptionnel et ses engagements poussés et sans relâche pour donner du confort à ceux qui en ont besoin, éclipsent tous ceux qui souhaiteraient inspirer un tel respect.

Ses détracteurs ont vainement tenté, ces 15 dernières années, par tous les moyens, de le diaboliser dans la presse, de le vilipender, de le rendre vulnérable en l’associant à des scandales inventés de toutes pièces. Mais Jean-Michel Lee Shim est fait d’un autre métal. C’est un gagneur qui croit dans la bénédiction divine et la droiture. N’importe qui à sa place aurait préféré jouir d’une retraite dorée, mais l’homme se distingue par un idéal qui l’inspire et qui le guide : partager ce que Dieu lui a offert avec les nécessiteux, les plus vulnérables.

Aujourd’hui, il a toutes les raisons de croire que ses initiatives, mais aussi son affinité pour le Premier ministre du pays (ce qui est tout à fait son droit dans une démocratie) peuvent lui coûter la vie. Mais Jean-Michel Lee Shim reste déterminé à mener tous ses combats jusqu’au bout, quitte à verser ses dernières gouttes de sang sur le champ de bataille. Jamais il n’abandonnera ceux à qui il a promis son aide tant sur le plan social, professionnel que politique !

Jean-Michel Lee Shim est clairement victime de ses retentissants succès. Ses détracteurs sont de plus en plus nombreux. Ils réalisent sans doute que sa présence sur le terrain social, où les gens ont été menés en bateau par des «politichiens» pendant des décennies, est un obstacle infranchissable pour eux. Seul, il a redonné espoir à cette catégorie de personnes qui, depuis quelques années maintenant, savent qu’elles n’iront plus dormir le ventre vide.

Il fallait donc orchestrer tout un plan pour soit l’intimider à quitter le terrain social et politique, soit tout simplement l’éliminer. D’où la tentative d’agression, heureusement ratée, sur sa personne dans la nuit de lundi à mardi. La violence est la force des faibles et elle commence là où s’arrête la connaissance.

Ainsi donc, ceux à qui avait été confiée cette vile tâche étaient postés près de son lieu de résidence. Les images disponibles, grâce à l’aide de ses voisins, montrent clairement les intentions de cette bande de voyous à bord de deux 4×4 garés en sens inverse. Cette position était voulue ; une fois Jean-Michel Lee Shim arrivé à la hauteur du premier 4×4, ils auraient immobilisé son véhicule entre deux coups d’accélérateur. Un autre voyou, armé d’un sabre, serait alors entré en scène pour l’agresser.

Mais c’était sans compter sur le service de sécurité à la résidence de Jean-Michel Lee Shim. Un gardien a aperçu l’homme armé et encagoulé. Une chasse à l’homme s’est ensuivie et l’agresseur a pris ses jambes à son cou, non sans avoir laissé des indices sur les images-vidéo du voisinage. Lesquelles montrent également que les deux 4×4 devaient démarrer en trombe après que les occupants ont compris que l’agresseur désigné avait échoué dans sa basse besogne.

Une déposition a été faite par le service de sécurité de Jean-Michel Lee Shim au poste de police de Beau-Bassin. Et, étonnement, rien n’a été fait. Même pas un coup de fil à Jean-Michel Lee Shim, alors qu’il était clairement la cible de cette attaque préméditée !

Où est la protection qu’il est censé obtenir des autorités du pays, comme veulent faire accroire ceux qui prient jour et nuit pour l’écroulement de ses activités professionnelles ? Que fait la police ? Quand fera-t-elle une descente des lieux pour récupérer les indices qui la mèneront sur la piste de cette bande de voyous ? Qui est le commanditaire de cette agression ? Saura-t-on jamais toute la vérité sur cette triste affaire ?

Et en dernier lieu : la menace proférée contre Jean-Michel Lee Shim sur les réseaux sociaux, samedi, en des termes déguisés, aurait-elle un lien direct avec cette agression ratée ?

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %