July 12, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Récolte de canne à sucre – Une moissonneuse acquise au coût de Rs 15 millions en opération

Une main d’œuvre qui coûte de plus en plus cher et les jeunes qui ne s’intéressent plus au métier de la culture de la terre, ont amené le gouvernement à opter pour la mécanisation. De ce fait, une nouvelle moissonneuse fraîchement arrivée de l’Inde a été acquise pour un coût d’environ Rs 15 millions et elle était en démonstration dans un champ de canne à sucre à l’Amitié le 9 août dernier.

Cette initiative d’achat a pour but de venir en aide aux petits et moyens planteurs de canne à sucre, regroupés sous la Mauritius Co-operative Agricultural Federation Ltd (MCAF). La nouvelle machine était en opération à l’Amitié sous les yeux admiratifs de l’Attorney General, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, le ministre du Développement industriel, des PME et des Coopératives, M. Soomilduth Bholah, et les planteurs de la région accompagnés de leurs familles. D’autres personnalités ont également effectué une visite des lieux pour constater de visu de quelle manière la moissonneuse soulagera les petits/moyens planteurs de canne à sucre pour la récolte.

Dans une déclaration, le ministre Gobin ne cache pas sa satisfaction de voir ce projet devenir une réalité. « Ene reve ki p vine realite ». Il a rappelé que c’est lors du budget de 2019 – 2020 que cet achat a été validé et qu’en raison de la pandémie de la Covid-19, l’acquisition a pris du retard. Ce montant de Rs 15 millions alloué à la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) a pour but d’acquérir des équipements de récolte de canne à sucre pour les petits planteurs. « Grâce à la collaboration entre mon ministère, le ministère du Développement Industriel, des PME et des Coopératives, la MCIA et la MCAF, les petits et moyens planteurs de canne à sucre peuvent désormais bénéficier d’une moissonneuse pour faciliter leur travail », a fait ressortir le ministre de l’Agro-industrie.

De plus, le ministre Gobin a annoncé l’achat d’une deuxième moissonneuse afin que chaque petit planteur puisse bénéficier du processus de mécanisation. « Nou fine truve bane ‘harvester’ dan caro tablisemen, zordi ena ene dan caro ti planter. Se ene vision gouvernement pou ki tou planter gagne akse a mekanisasyon et pou ki sa kapav realise, nou pou achete ene 2ème ‘harvester’ », a-t-il souligné.

« La venue de sa moissonneuse la li cadre avek la politik du gouvernement pour la mekanisasyon de l’industrie canniere », c’est en ces termes que le ministre Bholah s’est exprimé pour expliquer cette acquisition. Il a, en outre, fait remarquer que la MCAF regroupe quelque 8 000 planteurs, qui ont environ 7 000 hectares de terres sous culture de canne à sucre et qui produisent environ 40 000 tonnes de sucre par an. En ce qui concerne le montant déboursé, le ministre Bholah a précisé que 50 % devront être remboursés par la MCAF et les 50 % restants sont considérés comme une subvention.

Par ailleurs, un des propriétaires de champ de canne, M. Invam Ramsamy a tenu à remercier le gouvernement pour cette initiative. Il a aussi confirmé le manque de main d’œuvre dans ce secteur qui est, selon lui, un handicap pour l’avan- cement de la récolte. « Sa masinn la pou ene gran led. Sa permet nou extraction vine pli boukou et nou pa perdi lor poid. Apres rekolte li ale direk moulin. Nou byen conten ki nou finn gagne ene masinn koumsa, mersi aux ministres ».

Pour rappel, un protocole d’accord a été signé entre la MCIA et la MCAF le 22 juin 2020 pour l’acquisition d’une moissonneuse. Celle nouvellement acquise a une capacité de 15 tonnes par heure à plein régime, mais fonctionne actuellement à une capacité de 10 tonnes par heure car les travailleurs se familiarisent encore avec le nouvel équipement.