July 2, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Règlement de comptes sur fond de trafic de drogue – Jean Deveaux Augustin mort suite à un choc hémorragique

0 0
Read Time:2 Minute, 52 Second

Kidnappé, séquestré et torturé, c’est le calvaire qu’a vécu Jean Deveaux Augustin avant de rendre l’âme, jeudi 10 juin. Cet habitant de Cité Florida, Baie-du-Tombeau aurait été agressé par les hommes de main d’un trafiquant de drogue. La police enquête.

« Mo pa pou kapav don mo lenket aster la », ce sont les derniers mots prononcés par Jean Deveaux Augustin, dans la soirée du jeudi, 10 juin, aux policiers qui s’étaient rendus à son chevet à l’hôpital Dr A.G Jeetoo, après une agression. Il était dans un sale état et pouvait à peine parler. Hélas, Jean Deveaux Augustin, 54 ans, a succombé à ses blessures vers 23 heures.

L’histoire est digne d’un film d’action et des règlements de comptes liés au trafic de drogue. C’est aux alentours de 17 heures, jeudi, que l’unité anti-drogue de Port Louis ont été informés de l’enlèvement et de la séquestration du quinquagénaire par des individus qui opèrent pour un trafiquant de drogue de Roche-Bois.

Les limiers se sont mobilisés et ont aussitôt débarqué dans le quartier de Karo Kalyptus pour confirmer les informations. Une maison a été perquisitionnée et les officiers ont aperçu deux hommes en train de le roué de coups avec des objets. Jean Deveaux Augustin, portait des blessures et des bleus sur tout le corps.

Ses deux agresseurs ont escaladé un mur pour prendre la fuite, en voyant les policiers, qui ont dû se lancer dans une course-poursuite pour rattraper les suspects. Un suspect a finalement été maîtrisé durant une folle course dans les ruelles de Karo Kalyptus. Il a été identifié comme Jean Eric Baptiste, alias Rasta, un maçon âgé de 26 ans. Il a été ramené sur les lieux pour être confronté à la victime. Jean Deveaux Augustin devait affirmer : « Jean Eric Baptiste sa rasta ki la, li ti pe batte mwa ». Jean Eric Baptiste a été arrêté et soumis à un interrogatoire serré.

Il a comparu devant le tribunal de Port-Louis, sous une accusation provisoire d’assassinat, le vendredi 11 juin. Dans un premier temps, il niait toute implication dans cette affaire, mais il est revenu sur ses aveux. Il a déclaré avoir tabassé Jean Deveaux Augustin avec un gourdin. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. ‘Rasta’ est retourné en cellule policière.

À l’heure de mettre sous presse, il nous revient que le deuxième suspect a été arrêté en possession de drogue synthétique, lors d’une patrouille à la rue Cocoterie, Roche-Bois par des éléments de l’Adsu. Il s’agit de Michel Miko Rolfo, 59 ans.

L’autopsie pratiquée sur Jean Deveaux Augustin par le médecin légiste, le Dr Chamane, a conclu qu’il est mort suite à un choc hémorra- gique dû aux multiples contusions et blessures.

L’enquête est entre les mains de la Major Crime Investigation Team et la Criminal Investigation Division de Port-Louis. Selon les recoupements, Jean Deveaux Augustin était un revendeur qui devait de l’argent à un trafiquant. Ce dernier lui réclamait son pactole depuis un bout de temps déjà, mais Jean Deveaux Augustin jouait au chat et à la souris avec le trafiquant de drogue. Et ce dernier aurait envoyé ses hommes pour donner une correction à la victime.

Il reste encore d’autres arresta- tions dans cette affaire. D’autant plus que le trafiquant en question n’est pas un inconnu de l’Adsu. Des saisies ont déjà été menées dans le passé dans sa maison.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %