August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Showkutally Soodhun : « Je ne travaille que dans l’intérêt du pays »

0 0
Read Time:12 Minute, 24 Second

Il est le bras droit des Jugnauth et malgré des déboires qui relèvent plus de précipitation que de réflexe intentionnel et qui lui a coûté un ministère, sa fidélisation n’a jamais chaviré. Sous le couvert d’un politique loquace, controversé, erratique se cache un homme pressé, efficace et pragmatique. C’est lui qui a permis au gouvernement d’éviter la catastrophe (après le jugement de Betamax) en obtenant du Prince Salman une cargaison express d’essence. C’est encore lui-même qui fait simplifier le mécanisme du pélérinage.

Il reste que les propos relatifs à l’octroi des maisons à une section de la population lui a été néfaste. Mais, S. Soodun “deal with facts & figures” et démontre qu’il peut être entreprenant, même sans ministère.

Dans cette mouvance, il annonce en grande pompe que le pays sera doté bientôt d’un hôpital flambant neuf pour le traitement des cancéreux. 25 M de dollars Américain a été alloué par l’Arabie Saoudite pour la concrétisation de ce projet. L’homme derrière une telle démarche n’est autre que Showkutally Soodhun, député du MSM. Ses relations privilégiées avec le prince Salman lui permettent de faire bénéficier le pays de la générosité Saoudienne. Sans fausse vergogne, Showkutally Soodhun affirme haut et fort : «Sans moi, Maurice n’héritera d’aucun soutient auprès de ce pays-ami». Avant d’ajouter : «Je ne travaille que dans l’intérêt du pays». C’est ce qui ressort d’une interview qu’il a accordée au journal  Mazavaroo, dans sa résidence à Ebène.

Malgré que vous ne soyez pas ministre, on voit que vous êtes toujours à l’avant plan de l’actualité. Vous avez reçu un accueil digne d’un chef d’Etat lors de votre dernière visite en Arabie Saoudite. A quoi attribuez vous cette relation privilégiée avec la Royauté Saoudienne ?

Laissez moi vous dire d’abord que le jour de l’Eid ul Adha, j’ai été invité à un diner offert par le prince Salman. Y étaient conviés le ministre de l’intérieur ainsi que le responsable de Hajj et les autres membres de la famille Royale. Je ne m’attendais pas à une telle invitation. Le prince Salman m’a personnellement appelé pour m’y inviter. Un diner qui avait duré plus de deux heures et où j’ai eu l’occasion de passer en revue la relation entre nos deux pays….

….Le pays sort-il gagnant par le biais de cette relation personnelle ?

Bien-sûr que le pays sort gagnant. D’abord en termes d’image. Je m’explique. Le prince Salman considère notre pays comme un modèle dans le continent Africain. Pour cause, quelques uns de ses proches étaient venus visiter l’ile en décembre de l’année dernière. Ils habitaient dans un hôtel à Rivière Noire et ils ont ét impressionnés par le professionnalisme, la discipline et la sécurité qui règnent dans le pays. Le prince Salman a aussi constaté que le pays est en très bonne voie de développement. C’est pour cela il n’a pas hésité à accorder un prêt de 150 M de dollars Américain pour permettre encore d’autres développements. Ce prêt est échelonné sur 20 ans avec un faible taux d’intérêt de 1%, avec en plus un moratoire de cinq ans. Et je dois vous dire que de ce fonds aidera pour la construction de ce nouvel hôpital pour le cancer, qui coutera 25 Millions de dollar Américain.

Autre fait intéressant : le neveu du ministre des Sports Saoudien était lui aussi en visite à l’ile Maurice. Il a été émerveillé par les développements infrastructurels dans le domaine des sports à Maurice. En visitant le nouveau stade à Côte d’Or, le jeune Saoudien n’a pas hésité de indiquer son intention de signer un Memorendum of Understanding (MOU) entre Maurice et l’Arabie Saoudite. L’objectif serait de s’assurer de mêmes types d’infrastructures en cette terre d’Arabie et d’avoir l’expertise Mauricienne dans ce domaine. Il a aussi été touché par cet élan patriotique lors des jeux des îles en juillet dernier. L’Arabie Saoudite signera également un MOU avec Maurice dans le secteur du tourisme. D’autant plus qu’ils ont constaté qu’il n’y a aucun problème avec les menus dans les hôtels. Dans ce contexte, il est bon à savoir que l’Arabie Saoudite construit actuellement des hôtels de cinq à sept étoiles à Riyadh. Encore une fois, l’expertise Mauricienne sera convoitée et des directeurs d’hôtels seront recrutés pour gérer ces établissements. Il ajoute aussi que les salaires de ces mauriciens seront très élevés.

Au chapitre du Métro Léger, j’ai fait comprendre au prince Salman que le gouvernement souhaite que ce mode de transport couvre la totalité des trajets à Maurice, mais que par faute de moyen on doit se limiter qu’à certaines régions. A ce sujet, le prince Salman m’a informé qu’il fera le nécessaire pour que le contracteur qui a travaillé sur le High Speed Metro (HSM) de Médine à la Mecque, vienne nous aider à réaliser ce rêve. Nous aurons ainsi la possibilité d’avoir le métro pour couvrir toute la surface de l’île.

Je dois aussi rappeler que l’Arabie Saoudite a accordé 20 M de dollars Américain pour la construction de drains dans les régions nord qui ont été les plus touchées par les récentes inondations. Aucun remboursement n’est attendu pour ces 20 M. Autre donation : 6M de dollars en cadeau pour financer les mosquées, les madrassahs, les églises ainsi que les temples dans leurs projets. Le Premier ministre m’a demandé de mettre en place une fondation et c’est moi qui y serai à la tête. Feront aussi partie de cette fondation : le professeur Hussein Subratty, le président du Board de l’islamic Cultural Centre (ICC), l’Imam Kazi, l’Imam Bilall Salehmohamed, un avocat et un comptable. Toute demande de support financier devra être soumise à cette fondation et après avoir scrutiné le projet proposé, l’argent leur sera versé.  

Qu’est-ce qui est fait pour renforcer cette relation avec l’Arabie Saoudite ?

Je dois d’emblée dire que depuis notre indépendance, on n’avait jamais pensé à ouvrir une ambassade mauricienne en Arabie Saoudite. Pourtant le nombre de personnes qui s’y rendent pour l’Umra ou pour le hajj ne cesse de s’accroître d’année en année. Aujourd’hui, on a eu jusqu’à 2045 visas pour le hajj. Alors que ce chiffre n’était que d’un millier en 2014. Nous sommes le seul pays qui obtient le nombre de visas pas par rapport au pourcentage de la communauté, mais par rapport à celui de la population dans son ensemble.

A ce stade, il est bon de rappeler ceci : Arvind Boolell avait écrit une lettre officielle alors qu’il était ministre des Affaires Etrangères pour dire que l’ouverture d’une ambassade en Arabie Saoudite n’était pas une priorité. Ayant appris ceci, j’ai demandé à Sir Anerood Jugnauth, alors qu’il se trouvait aux Etats Unis, d’écrire une lettre affirmant son intention d’ouvrir une ambassade en Arabie. Chose qui fut faite et de là on a commencé les procédures pour l’ouverture de cette ambassade. Dois-je signaler aussi que l’Arabie Saoudite s’est montrée très généreuse à notre égard ? Nous avons tout eu en cadeau : le terrain, la construction du bâtiment, les meubles ainsi que d’autres facilités.

Justement pour renforcer cette relation, un consulat sera bientôt ouvert à Jeddah. Ce sera aux frais de l’Arabie Saoudite. Des négociations vont de bon train pour ouvrir une ambassade à Maurice également. Dans ce contexte, un bureau officiel sera ouvert à Ebène en novembre prochain. L’ouverture de ce bureau facilitera énormément les démarches pour l’obtention d’un visa pour le pèlerinage. Jusque-là toutes les démarches de visa se font en Afrique du Sud, et pour s’y faire, les pèlerins doivent débourser Rs 20 000. Or avec ce nouveau bureau, les frais passeront à Rs 2 500. A souligner enfin que l’ouverture de ce consulat à Jeddah facilitera aussi les non-musulmans qui s’y rendent pour affaires.

Les pèlerins sont-ils satisfaits du déroulement du hajj de 2019 ?

J’ai eu une rencontre avec plusieurs hajis à l’issue du pèlerinage. Je dois vous dire que c’est la première fois qu’ils affirment que tout s’est bien passé et que l’accueil était nettement mieux cette année. Auparavant, l’attente était de six heures alors que maintenant c’est moins de deux heures. En plus, quand les Mauriciens arrivaient au check-in point, ils devaient attendre que leur passeport soit vérifié. Or, maintenant tel n’est pas le cas, car arrivé au check-in point, ils passeront directement ce point vu que tout a été vérifié en avance. A souligner aussi que cette année-ci, tout le monde a travaillé en collaboration, notamment les organisateurs du hajj, les volontaires désignés par le ministère du hajj, pour nous assister ainsi que les responsables des affaires hajj en Arabie Saoudite. Certes il y a eu des peccadilles, mais dans l’ensemble tout était en ordre.  

Quelle meilleure perspective qu’attendront les pèlerins en 2020 ?

Le ministère du hajj vérifiera personnellement tout sur le plan du logement. Un comité technique sera institué pour voir de près toutes les questions organisationnelles ainsi qu’administratives. L’année prochaine on aura 3 000 visas. D’une part, j’emmènerai un plus grand nombre d’imaam et j’encouragerai les jeunes à donner un coup de main de l’autre.

Que ce soit dit en passant, le 17 septembre sera organisé une célébration pour les hajis et en cette occasion j’inviterai les représentants de Saudi Airlines, ceux du Royal Court ainsi que ceux du ministère du hajj.

Regrettez-vous aujourd’hui vos propos et vos actions du passé récent ?

Je me suis toujours battu pour le pays ainsi que pour tout le monde. D’ailleurs c’est inné en moi en tant que syndicaliste. En tant qu’ex-ministre du Logement et ex-vice Premier ministre, j’ai toujours été au-dessus des communautés. Je vous donne un exemple. Avant 2014, la construction des maisons de la NHDC était de 30M2, soit d’une capacité d’une chambre. Depuis que j’ai pris charge du ministère du Logement, j’ai fait construire des maisons de 60M2, soit d’une capacité de deux chambres avec possibilité d’en construire une troisième. Sans oublier la construction d’une crèche, d’un terrain de foot ainsi qu’un poste de police.

Je dois rappeler ici que j’ai fait construire des maisons proprement dites pour ceux qui habitaient des longères à Baie du Tombeau. On m’avait dit qu’il n’y avait pas d’argent pour cette construction car elle allait coûter Rs 320 M. J’avais donné la garantie que j’allais trouver les fonds nécessaires de l’Arabie Saoudite. C’est moi qui ai donné des maisons aux habitants de Camp Bon Dieu et de Rivière Noire. Au fait, j’ai aussi donné un contrat de propriété aux habitants de Mahebourg alors que depuis le passage du cyclone Carol, ils n’ont jamais été propriétaires. Les habitants de Pointe aux Piments, de Pointe aux Sables et ceux de Ste Croix ont également bénéficié de maisons alors que j’étais ministre du Logement….

…..Avez-vous de regret pour des propos tenus dans un passé récent contre une communauté particulière… ?

J’ai travaillé dans l’intérêt de tout le monde, indistinctement de leur appartenance ethnique. Sachez qu’il y a actuellement une affaire en Cour et je préfère m’abstenir de tout commentaire.

En dehors du fauteuil ministériel quelles sont vos relations avec les Jugnauth ?

Ma relation avec les Jugnauth est plus que familiale. J’ai toujours été fidèle et sincère envers eux. J’ai toujours cru en Sir Anerood Jugnauth. Il m’a toujours donné son soutien. Avec Pravind, nous sommes comme deux frères. En décembre 2017, alors que je venais de désister mon poste comme ministre, le pays allait courir un sévère risque de blackout suite à un stop order émis contre la compagnie Betamax. Pravind Jugnauth avait pris contact avec moi alors que je me trouvais à la Mecque pour l’accomplissement du petit pèlerinage. Sans tarder j’ai parlé au prince Salman qui avait envoyé deux bateaux de produits pétroliers pour sauver le pays. J’ai agi en tant que patriote et je dois dire que Pravind Jugnauth m’a toujours respecté en tant que président du parti.

Je le dis sans gêne : seul l’Arabie Saoudite peut tirer le pays de ses difficultés. C’est regrettable qu’Arvind Boolell avait déclaré que l’argent provenant de l’Arabie Saoudite est sale. Il veut dire par extension que l’argent utilisé pour les maisons, les mosquées est sale et que le pays est sale.

Honnêtement quels sont vos sentiments sur la prochaine joute électorale ?

La population pensera à deux fois avant de voter Navin Ramgoolam. Si nous n’avions pas pris le pouvoir en 2014, la situation aurait été catastrophique pour le pays. Nous nous serions retrouvés comme en 1980 avec une dette publique élevée et un taux de chômage important. Quelle raison pour ne pas soutenir Pravind Jugnauth aujourd’hui ? Les travailleurs ont retrouvé leur dignité avec l’introduction du salaire minimal, alors que les cleaners touchaient que Rs 1 500 par mois. Et de dire que le secteur privé est contre cette politique de salaire minimal.De plus, le gouvernement ajoute sur le salaire des femmes de ménage pour leur permettre de toucher la barre minimale. Autre point à souligner : si un employé perd son emploi, le gouvernement lui donne Rs 50 000 déjà. Et il a droit à un « portable pension scheme ».

Ne redoutez-vous pas le retour en force de Navin Ramgoolam et par extension une victoire des rouges aux prochaines élections ?

Si Navin Ramgoolam retourne au pouvoir, le pays reculera davantage. Il n’y aura plus de métro léger. Toutes les facilités d’Arabie Saoudite seront enlevées. N’oublions pas que Navin Ramgoolam avait officiellement dit que s’il retournerait au pouvoir il abolirait le salaire minimal. Ce sera le retour au pire. Navin Ramgoolam ne changera pas et sur ce point je suis d’accord avec Paul Bérenger qui a dit que Ramgoolam est un homme foutu et il ne changera pas.​

Votre sentiment sur la visite du Pape François à Maurice ?​

C’est un honneur pour le pays. Sa venue est un honneur aux Mauriciens. C’est une grande personnalité religieuse et il viendra prier pour le pays.   ​

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %