January 31, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Local Sports

The Mauritius Guineas Cup – 1600m – Gr.2 (4yrs old) – Etched In Blue notre coup de coeur

0 0
Read Time:22 Minute, 20 Second

‘The Mauritius Guineas Cup’ sera l’attraction principale de cette 11e journée hippique. Elle constituera de la deuxième manche du championnat des 4-ans avec sept partants qui s’affronteront sur 1600m. Notre préféré reste Etched In Blue, alors que Padre Pio, Bag Of Tricks, Kayden’s Pride et même Count Jack ne viendront pas avec la fleur au fusil.

Etched In Blue revient après une convaincante victoire sur 1365m, qui n’était pourtant pas sa distance de prédilection. Contrairement à ses débuts sur 990m, alors qu’il avait imposé le rythme, il était venu en attentiste pour s’imposer. D’ailleurs, il avait été forcé à l’extérieur sur tout le parcours mais avait démontré un excellent coup de rein pour remonter un Kamadeva très coriace aux avantpostes. On doit également l’accorder beaucoup de crédits compte tenu qu’il n’avait pas battu que Kamadeva, mais également des chevaux comme Wall Tag et Rule The Night en 50+. Le sujet de l’écurie Jean-Michel Henry a très bien pris sa course. Il donne d’ailleurs l’impression qu’il a encore progressé avec une très bonne forme en apparence. C’est un coursier qui a pleinement le 1600m dans les jambes vue qu’il a déjà triomphé sur ce parcours en Afrique du Sud. De sa 6e ligne, il pourrait même essayer de prendre le ‘lead’ ou suivre dans le sillage de Fools Gold si ce dernier insisterait pour la position tête et corde avant de démarrer de loin. Il détient une chance de premier ordre.

Padre Pio reste sur une victoire sur 1400m lors de la 7e journée. Il avait terminé sur la même ligne que Ehsaan avec la ‘photo-finish’ ne pouvant départager les deux chevaux. Le bai de l’écurie Simon Jones n’avait d’ailleurs pas eu une course limpide. Apres des efforts fournis dans la partie initiale pour se placer à l’extérieur du meneur Master Of Illusion, il avait démarré de loin au 400m pour accrocher le ‘leader’ et prendre le ‘first run’ sur ses adversaires. Il avait fait preuve d’une belle combativité à la fin sous la selle de l’apprenti Alvinio Roy. Le fils de Vercingetorix a bénéficié d’une bonne récupération et il jouit d’une très bonne santé actuellement. Il aborde le 1600m, qui n’est pas pour lui déplaire. Il faut se souvenir qu’en Afrique du Sud, il s’est aventuré jusqu’au 2200m et compte même une victoire sur 1800m. Confié à Donohoe cette fois-ci, qui demeure un jockey plus expérimenté, il figure parmi les principaux prétendants.

Bag Of Tricks n’a pas démérité en deux sorties cette saison. Apres une performance honorable derrière un certain Twist Of Fate dans la Duchesse, il termina 3e à 0,75L d’un certain Blackburn Roc sur 1600m. Le ‘second run after rest’ est toujours difficile à encaisser mais sa prestation ce jour-là est la preuve concrète qu’il demeure un très bon compétiteur sous ses 60,5kg sur une piste molle à 3.0 unités. Du reste, le gris de l’écurie Rameshwar Gujadhur s’est bien comporté à l’heure des galops et sa belle forme n’est pas passée inaperçue. Ce produit de Dynasty a très bien couru sur 1600m en Afrique du Sud avec l’apport des ‘blinkers’ et il a même remporté une course sur 1800m. Il sera équipé d’œillères cette fois-ci et n’aura que 54kg comme handicap contre 60,5kg la dernière fois. S’il bénéficie d’un bon ‘jockeyship’, il sera un gros danger pour les favoris.

Kayden’s Pride est invaincu en deux sorties cette saison sur 1365m et 1600m respectivement. Sa dernière performance est impressionnante car il était venu de l’arrière pour coiffer Viking Trail au poteau sous ses 59kg sur une piste à 3.0 unités. C’est un coursier qui est descendu à Floréal pour se refaire une santé et il se trouve dans une forme sublime actuellement. Le bai de l’écurie Ricky Maingard a pris du volume cette année et on est d’avis qu’il n’a pas encore démontré ses limites par rapport au fait qu’il est encore âgé de 4-ans. Il n’aura qu’un poids plume sur le dos cette fois-ci notamment 52kg et il s’élancera de la 1re ligne. Sur ce qu’il a prouvé depuis le début de la saison, nous pensons qu’il est capable de jouer aux trouble-fêtes.

Notre quarté : Etched In Blue, Padre Pio, Bag Of Tricks et Kayden’s Pride

1re course : Chance de premier ordre à King’s Empire

King’s Empire revient après sa 7e place à 3,75L de Gimme A Swinger sur 1500m. Il avait eu un parcours difficile et avait manqué d’accélération en ligne droite. Une performance à ignorer car c’est un coursier qui n’excelle pas sur piste molle (3.0 unités lors de la 7e journée). On se souvient qu’il avait fini au premier accessit à deux reprises lors de ses deux premières sorties de la saison. L’alezan de l’écurie Shyam Hurchand a été bien ménagé et il a donné entière satisfaction lors de ses ‘work outs’. Le 1600m n’est pas pour lui déplaire. Confié de nouveau à Bhaugeerothee, il a les moyens de visiter le ‘winner’s enclosure’.

Biometric a été l’auteur d’une très bonne rentrée en compétition lors de la 7e journée sur 1500m. Il avait suivi en retrait pour contourner en épaisseur le peloton et donner un bon coup de rein pour finir à la 6e place à 1,80L de Gimme A Swinger sur une piste à 3.0 unités. L’alezan de l’écurie Vincent Allet n’était pas à 100% de ses moyens et il affrontait des chevaux beaucoup plus ‘fit’ sans démériter. Cette première mise en jambes lui a fait un bien énorme. Il a du reste pris 7kg sur la balance, ce qui est signe de sa bonne récupération tout en se rapprochant de son poids de forme. La distance allongée est nettement plus à sa convenance. Il bénéficiera d’une remise de 3kg de l’apprenti Roy et a hérité de la 3e ligne cette fois-ci. C’est un outsider intéressant.

Xanthus est tombé sur un Tiger’s Bond des grands jours lors de la 7e journée avec une honorable 2e place à 1L de Tiger’s Bond sur 1500m. C’est un coursier qui se montre compétitif depuis le coup d’envoi car n’oublions pas qu’il avait aussi fini au premier accessit derrière Yankee Force sur 1450m à sa rentrée. Sa condition est reste pratiquement stable après sa dernière course. Ce qui est intéressant, c’est qu’il ne semble pas en baisse de condition. Il sera monté par le jockey Chummun, qui le connaît très bien. Il a tiré la 1re ligne et suivra bien placé. Il devra disputer l’arrivée.

Misty Roller est un coursier qui donne toujours le meilleur de lui-même. A sa rentrée sur 1500m, il avait dirigé les opérations de la course à l’avant pour finir à la 4e place à 1,57L de Tiger’s Bond. Le bai de l’écurie Preetam Daby a profité de ce galop de course pour améliorer sa condition et il est beaucoup mieux physiquement. Ce coursier file une parfaite association avec l’apprenti Sonaram, de qui il bénéficiera d’une décharge de 4kg. Malgré sa 9e ligne, il devrait se retrouver proche du pas ou aux avant-postes en l’absence d’un véritable ‘flyer’ dans la course. Il devrait être présent à l’arrivée.

Notre quarté : King’s Empire, Biometric, Xanthus et Misty Roller

2e course : Oxford Blue un danger potentiel

Oxford Blue a couru en gros progrès lors de sa 2e sortie sur 1450m lors du 9e acte. Il avait suivi idéalement derrière Winter Guard, qui succédait Straight le meneur, pour conclure à la 5e place à 1,07L de ce duo, qui avait partagé la victoire. Il faut faire ressortir que l’alezan de l’écurie Preetam Daby s’était retrouvé enfermé sur les barres et s’était montré ‘keen’ sur une bonne partie du parcours. S’il avait réussi à déboiter plus tôt, il aurait pu inquiéter les vainqueurs. Le fils de Flower Alley a été maintenu ‘fresh’ à Floréal avant qu’il accélère le rythme à Port-Louis. Basé sur sa dernière performance contre de bons compétiteurs, il possède tous les atouts pour s’imposer dans cette épreuve.

Beni Des Dieux est un hongre alezan de 3-ans par Twice Over et Lunar Express. Importé le 20 février 2021 pour le compte de l’écurie Rameshwar Gujadhur, il possède un rating mauricien de 26 contre 83 en Afrique du Sud. Il est encore un maiden en trois sorties mais il s’est placé à chacune de ses tentatives sur 1200m, 1400m et 1600m respectivement. C’est un jeune compétiteur qui a été patiemment entraîné. Au fil de ses séances d’entraînement, il a commencé à démontrer des progrès évidents. Il a réalisé un ‘barrier trial’ le 29 juin dernier qu’il a du reste remporté. C’est un coursier dont on dit le plus grand bien. Ce ne sera pas une surprise s’il arrive à débuter victorieusement.

Ruby Spirit reste sur deux sorties prometteuses dont une honorable 2e place acquise à 2,25L de Canary Island sur 1600m. Il avait évolué proche du pas sur les barres mais le gagnant s’était avéré trop fort ce jour-là. La récupération du bai de l’écurie Amar Sewdyal s’est bien passée et il a même laissé une bonne impression à l’heure des galops. Il partira de la 1re ligne, ce qui fait qu’il suivra de nouveau dans un ‘striking position’. D’ailleurs, il semblerait que le 1500m soit mieux à sa convenance. Il mérite d’être considéré sérieusement.

Le 990m était beaucoup trop court pour Fairbanks la dernière fois. Il avait été contraint de suivre en arrière-garde et avait éprouvé des difficultés à sprinter avec les meilleurs sur la distance. L’alezan de l’écurie Vincent Allet commence graduellement à retrouver ses automatismes. Il a paru beaucoup mieux au niveau de sa forme au training. Il est aligné sur 1500m et retrouve le jockey Fayd’herbe. L’opposition est de taille mais il possède une chance de se placer.

Notre quarté : Oxford Blue, Beni Des Dieux, Ruby Spirit et Fairbanks

3e course : Débuts victorieux pour Six Degrees

Six Degrees est un hongre bai de 5-ans par Silvano et Six Blue Notes. Importé pour le compte de l’écurie Shirish Narang le 31 juillet 2020, il possède un rating mauricien de 32 contre 77 en Afrique du Sud. Il compte trois victoires (1400m, 1600m (2)) et cinq placés en 15 sorties. Il a été préparé avec le plus grand soin et il compte beaucoup de travail dans les jambes. D’ailleurs, il a même pris part à un ‘grass gallop’ le 29 juin dernier et il a laissé une plaisante impression aux côtés de Pietro Mascagni. C’est un coursier qui est ‘fit’ pour débuter et il a les moyens de se démarquer de ses adversaires dans ce ‘benchmark’.

Ron’s Joy sera à sa course de rentrée. Cet alezan a été régulier en 2020 avec deux victoires sur 1500m et 1600m respectivement en quatre participations. Malheureusement, il avait saigné à sa dernière sortie et son entourage a dû prendre beaucoup de patience avec lui pour qu’il puisse s’en remettre. Ce qui expliquerait sans doute sa première sortie tardive cette année. Cependant, il n’a pas chômé au training ces derniers temps avec de bons galops à son actif. Il semble être ‘fit’ pour prendre sa première course. Il a pris 18kh sur la balance, qui reste quelque peu douteuse par rapport à son poids de forme. Mais comme c’est un 4-ans, c’était logique qu’il prenne du poids mais pas autant. Il est toutefois un très bon compétiteur et avec une 2e ligne, il sera un gros danger.

River Thames n’a pas confirmé sa très bonne rentrée ou il avait poussé un certain Thomas henry dans ses derniers retranchements sur 1450m. Mais il fait se rendre à l’évidence que lors de ses deux prochaines sorties, il n’avait pas pu ‘lead’, ce qui a joué contre lui. Le cheval affiche toujours une bonne forme après avoir été bien ménagé par son entourage. Avec une 1re ligne cette fois-ci, il tentera d’insister pour le commandement et tenter de garder sa position à moins que Ron’s Roy soit plus rapide dans les boîtes. S’il arrive à courir dans son pas, il pourrait inquiéter les finisseurs.

Tyrian ne doit pas être jugé sur sa 5e place à 11L de Walls Of Dubrovnik, qui avait écrasé l’opposition sur 990m. La distance était trop courte pour ses aptitudes et à sa décharge, le cheval toussait après sa course. Donc, il serait imprudent de le condamner sur cette performance. Le sujet de l’écurie Patrick Merven, n’oublions pas, avait réalisé une prestation honnête lors de sa rentrée sur 1500m en finissant 4e à 1,45L de Power Tower sur 1500m. Il ne vient pas pour faire de la figuration.

Notre quarté : Six Degrees, Ron’s Joy. River Thames et Tyrian

4e course : Seattle Kid le favori logique

Seattle Kid est un ‘genuine competitor’, qui reste sur deux sorties prometteuses cette saison. Apres une course encourageante derrière Shadowing sur 1400m, il s’octroya la 3e place à 0,55L de Captain Flynt sur 1500m lors de la 5e journée. Il avait pourtant fait des efforts de sa 8e ligne pour se placer et avait progressé ‘wide’ au 400m pour échouer d’un rien derrière le vainqueur, qui a frôlé le doublé la semaine dernière. Le coursier de l’écurie Preetam Daby a tapé dans l’œil de par sa belle forme. Sa 1re ligne est un avantage certain avec une remise de 4kg de l’apprenti Sonaram. Il reste le favori logique de la course.

Mambo Rock figure parmi les chevaux le plus malchanceux depuis l’année dernière. Il a souvent fini proche des vainqueurs manquant ce petit quelque chose pour faire la différence. Cela a aussi été le cas à sa rentrée 2021 alors qu’il s’inclina à la 2e place à une demi-longueur de Captain Flynt, son compagnon d’écurie, sur 1500m. Il a été bien entretenu et ce qui est positif avec lui, c’est qu’il a pris 6kg sur la balance étant un coursier qui a tendance à perdre du poids assez facilement. Il reste l’adversaire direct du favori.

Yorktown a effectué des débuts discrets sur 990m lors de la 8e journée. Il avait suivi en queue du peloton et s’était retrouvé contre des spécialistes de la distance notamment Candy Apple, Emerald Band et le prometteur Colour My Fate, entre autres. Il avait fini 5e à 5,95L de Candy Apple. Une course pleine de promesse compte tenu que le parcours était aussi trop court pour lui. Le bai de l’écurie Rameshwar Gujadhur a paru dans de meilleures dispositions. Il aborde le 1400m, distance sur laquelle il a déjà triomphé à sa dernière sortie sud-africaine. Il faudra le considérer sérieusement dans ce lot.

Gimmetherain a réalisé une course honorable pour sa rentrée sur 990m. Il avait quelque peu perdu sa position en descente mais avait refait du terrain à la fin pour prendre la 4e place à 4,75L de Candy Apple, qui avait gagné dans un joli style. Une course qui lui a permis d’améliorer sa condition et il a paru plus affûté au training. A son meilleur niveau, c’est un redoutable compétiteur car on se rappelle de sa bonne performance derrière Marauding en 2020 avant qu’il n’enclenche deux victoires consécutives. Il est à suivre sur 1450m cette fois-ci.

Notre quarté : Seattle Kid, Mambo Rock, Yorktown, Gimmetherain

5e course : Avantage à Do Or Dare

Do Or Dare n’a pas fait mieux qu’une 6e place à 3,75L de Borya sur 1500m lors de la 6e journée.

Avec une 9e ligne, le jockey Allyhosain n’a eu d’autre choix que le placer en arrière-garde au cas contraire il aurait été forcé ‘wide’. Il avait toutefois comblé son retard à vue d’œil dans les derniers 400m. Mais, il avait dû être repris au 100m alors qu’il était ‘full of running’ avec Bound By Duty qui versait sur lui en fin de parcours. Sa mauvaise ligne, sa position en course et les circonstances défavorables ont grandement joué contre lui la dernière fois. Il a été chanceux en tirant la 1re ligne et pourrait prendre les devants ou suivre bien placé sur les barres si Alameery décide de partir. Il part avec de bonnes chances de succès.

Thomas Henry a frappé d’entrée sur 1450m lors de la 1re journée. Suivant idéalement placé dans le sillage de River Thames, il avait produit une belle accélération pour souffler la victoire au meneur. Le pensionnaire de l’écurie Gujadhur reste très compétitif à ce niveau. Ce qui est intriguant, c’est qu’il ne s’est pas présenté en compétition pendant 10 journées. A l’entraînement, rien ne semble anormal et son poids est resté le même, avec le compteur affichant 457 kg. C’est définitivement un coursier à suivre de près.

Alameery a frôlé la victoire à sa dernière sortie sur 1400m. Il n’avait eu aucune difficulté pour prendre le ‘lead’ de sa 1re ligne. Même s’il était quelque peu ardent et avait été talonné par The Jazz Singer, il s’était montré très accrocheur pour se faire remonter dans les toutes dernières foulées par un Good Buddy des grands jours. L’alezan de l’écurie Simon Jones a conservé sa bonne forme. De sa 6e ligne, il tentera de nouveau de s’emparer du commandement. Tout dépendra de la facilite qu’il arrive à dicter son pas aux avantpostes.

Skip The Red n’a pas démérité lors de sa rentrée sur 1400m lors de la 8e journée. Il avait suivi en retrait de sa 7e ligne et avait réussi à s’infiltrer sur les barres intérieures à l’entame du dernier tournant pour conclure à la 4e place a 3,15L de Good Buddy. Une course qui lui a fait du bien car il a paru plus affûté. D’ailleurs, son entourage a pris beaucoup de soin avec lui compte tenu qu’il est un coursier fragile. Il a pris 5kg sur la balance, ce qui est encourageant. Il peut aspirer à une place dans le quarté.

Notre quarté : Do Or Dare, Thomas Henry, Alameery et Skip The Red

6e course : Hubble de bout en bout

Hubble a tout tenté lors de la 7e journée sur 1600m sur une piste à 3.0 unités et 23m de ‘false rails’. Il avait pris les devants pour contrôler la course à sa guise avant de se faire remonter par Blackburn Roc à l’arrivée sous ses 61kg sur le dos. Sa tenue sur le mile était douteuse mais il avait démontré une belle ténacité sur le parcours. C’est un coursier qui progresse de course en course. Il a encore perdu 3kg sur la balance et a paru dans de très bonnes dispositions au training. Il appréciera le 1450m et pourrait bondir de sa 2e ligne pour s’installer en tête dès le départ. C’est un puissant ‘flyer’, qui pourrait être difficilement rattrapé s’il arrive à courir dans son pas.

Royal Italian a couru en gros progrès pour sa 2e sortie de la saison sur 1600m. Il avait évolué sur les barres en ‘mid-field’ et même s’il s’était montré quelque peu ‘keen’, il avait grignoté du terrain pour s’offrir la 4e place à 0,85L de Blackburn Roc. L’apport du ‘tongue-tie’ s’est avéré bénéfique. Toutefois, son entourage a décidé de lui enlever les ‘side-winkers’ pour le munir des œillères cette fois-ci. Sur ses récents progrès, il fera certainement sentir sa présence lors de l’emballage final.

Colour My Fate a effectué des débuts prometteurs sur 990m lors de la 8e journée. Il avait démontré de la vitesse de sa 6e ligne pour se placer assez rapidement sur les barres derrière Emerald Band et Henry Tudor. Avant de commencer son effort au 400m et produire une belle accélération pour prendre la 2e place à 1,75L d’un impressionnant Candy Apple. C’est définitivement un coursier qui possède du potentiel et qui est beaucoup plus ‘fit’ qu’à ses débuts. Il se retrouve cette fois-ci sur 1450m, une distance plus à sa portée compte tenu que ses deux victoires sud-africaines ont été signées sur 1400m. Il a une belle carte à jouer dans ce lot. Duke’s Domain a été une petite déception à sa première sortie 2021 avec une 5e place à 4,85L de Culture Trip sur 1450m lors du 4e acte. Plusieurs facteurs ont joué contre lui ce jour-là. Primo, il revenait après plus de sept mois d’absence et il avait saigné des deux narines, ce qui explique sa contre-performance. Cependant, l’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur ne donne pas signe qu’il ait souffert de ce problème. Il a récupéré assez rapidement et a même pris 1kg sur la balance. Une place dans les combinaisons est une possibilité pour lui.

Notre quarté : Hubble, Royal Italian, Colour My Fate et Duke’s Domain

8e course : Al Jazeera ou la première de Raj Ramdin

Al Jazeera a réalisé des débuts encourageants sur 1365m lors de la 4e journée. Il avait suivi sur les barres, proche du pas, mais s’était montré quelque peu ardent pendant la course. Au 400m, alors que Straight avait fait le trou, il avait eu du mal à progresser avec Duke Of York qui n’avançait pas devant lui. Au moment où il ait trouvé le passage, il avait bien accéléré pour finir 4e à 4L de Straight, qui avait déposé ses adversaires avec facilité en ligne droite. Le sujet de l’écurie Raj Ramdin a amélioré davantage sa condition et sa bonne forme n’est pas passée inaperçue. Avec une 1re ligne, ses chances de victoire sont existantes d’autant qu’il pourrait tenter le bout en bout avec Bleu Royale qui a tiré le 9e couloir.

Bleu Royale est tombé sur un Red Force One des grands jours de la 6e journée sur 1400m. Il avait été sollicité après le départ pour prendre le ‘lead’ avant de s’accrocher à la 2e place à 0,70L du vainqueur. C’est un coursier qui a été méthodiquement préparé par la suite et il ne peut pas être mieux au niveau de sa condition actuellement. Il a certes tiré la 9e ligne mais on se souvient qu’il avait aussi bien conclu en attentiste sur 990m à sa rentrée. Sur sa dernière performance et sa forme actuelle, il détient de bonnes chances de disputer la victoire.

Yankee Force est régulier dans ses performances. Apres avoir réalisé le bout en bout sur 1450m à sa première sortie de la saison, il tomba sur un grand Winter Guard par la suite sur 1400m pour s’offrir la 2e place à 1,35L du vainqueur. C’est un ‘light sort’, dont l’entourage a besoin d’espacer ses courses pour qu’il ne perde pas du poids. Il a malheureusement perdu 6kg sur la balance par rapport à sa dernière course, ce qui est le point d’interrogation. Mais sur sa régularité, il figure parmi mes favoris incontestés.

Xenon a couru en net progrès lors de sa 2e sortie de la saison sur 1365m lors du 7e acte. Il avait eu un parcours assez difficile à l’extérieur proche du pas sur la majeure partie du parcours. Même s’il s’était montré quelque peu ‘keen’, il n’avait pas démérité à la fin en s’octroyant la 4e place à 3,20L de Sauna’s Cessna. C’est un coursier qui a été bien ménagé par la suite et étant un ‘light sort’, le fait de le voir prendre 2kg sans qu’il ait perdu du poids, est bon signe. Malgré ses 61kg sur le dos, il détient une chance d’outsider vue que c’est un ‘improving horse’.

Notre quarté : Bleu Royale, Yankee Force, Al Jazeera et Xenon

9e course : Mauritius vers le doublé

Mauritius a démoli l’opposition à ses débuts sur 990m lors de la 9e journée. Il avait raflé le commandement avec une facilité déconcertante et malgré qu’il se montra quelque peu ‘green’, il était reparti en ligne droite. Il avait relégué Dunzie par 3,55L à l’arrivée. Du reste, il est à créditer d’un très bon chrono en bouclant la distance en 0.55.89 pour un 0-20. Le coursier de l’écurie Shyam Hurchand a très bien sa course et il est même légèrement mieux. Avec une 1re ligne, il pourrait prendre les devants assez facilement et résister jusqu’au bout.

Loosen Your Tie reste le ‘second best’ de la course. Le sujet de l’écurie Jean-Michel Henry a effectué une rentrée honorable en prenant la 4e place à 4,70L de Winter Guard, qui avait quitté le peloton en compagnie de Yankee Force sur 1400m. Il a pleinement bénéficié de cette première mise en jambes et il est beaucoup mieux physiquement. Ses ‘work outs’ ont été convaincants. Il devrait logiquement se placer dans ce lot.

Captain Falcon s’est offert une victoire de bout en bout sur 1400m lors de la 5e journée. Le bai de l’écurie Gujadhur a été maintenu en bonne forme et il a même pris 8kg sur la balance, ce qui est signe de sa bonne récupération. Il sera pilote cette fois-ci par Donohoe. Avec la présence de Mauritius à son intérieur, il pourrait être forcé à la course d’attente. Il ne pourra que lutter pour une place dans le quarté.

Dunzie est tombé sur un grand Mauritius à sa dernière sortie sur 990m. Il avait eu parcours difficile à l’extérieur de Million Dollar Man pour être le premier des battus en s’offrant la 2e place à l’arrivée. Le pensionnaire de l’écurie Preetam a gardé pratiquement une forme stable au training. Il aura de nouveau une remise de 4kg de l’apprenti Sonaram et peut faire les combinaisons.

Notre quarté : Mauritius, Loosen Your Tie, Captain Falcon et Dunzie

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %