July 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Local Sports

The Mauritius Jockey Club Golden Jubilee Cup – 1400m – Footy Goal peut dribbler ses adversaires

‘The Mauritius Jockey Club Golden Jubilee Cup’ sera la deuxième manche du championnat des 3-ans. Cette épreuve principale sera courue sur une distance de 1400m et a réuni sept partants. Footy Goal reste le cheval à battre avec comme principaux adversaires Syds Liason et Break The Silence.

Footy Goal a été l’auteur d’un ‘eye catching run’ à ses débuts sur 990m dans le premier ‘leg’ du championnat des 3-ans. Il avait suivi en retrait a plusieurs longueurs du peloton de tête avant de produire un finish tonitruant dans les derniers 400m et prendre la 3e place a 2,45L de Var’s Elusion. Son chrono dans les derniers 600m et 400m sont d’ail- leurs révélateurs, 33.52 et 22.87 respectivement. Les Commissaires de courses avaient même ouvert une enquête sur le ‘handling’ du cheval mais aucune action n’avait été prise contre les parties concernées. Selon l’entraîneur Ricky Maingard, que nous avons abordé mardi matin, il affirme qu’il est satisfait du travail du fils de Medaglia D’Oro mardi et que le cheval a également très bien pris sa nourriture ces derniers temps. Des points positifs concernant la bonne santé du cheval. Du reste, Footy Goal s’aventure cette fois-ci sur 1400m, un parcours beaucoup plus à sa convenance. On se rappelle qu’il détient deux victoires sur 1200m et 1400m respectivement en Afrique du Sud. C’est le favori logique étant le ‘highest rated horse’ de la course.

Le danger pour Footy Goal demeure Syds Liason. C’est un coursier qui reste sur deux perfor- mances honorables. Apres un début prometteur derrière un certaine Toro Bravo sur 1365m en tant qu’attentiste, il démontra de la vitesse lors de sa sortie suivante sur 1500m pour prendre le commandement de sa 10e ligne. Il avait fait preuve d’une belle combativité en ligne droite pour se faire remonter dans les derniers 150m par Cyber Special et Trip To The Sky sous ses 59,5kg. Ce qui est intéressant avec ce coursier pour un 3-ans, c’est qu’il a affiché une certaine maturité lors de ses courses. Il se pourrait également que la dernière fois il revenait assez vite en compé- tition pour un coursier de son âge sur 1500m. Le bai de l’écurie Rameshwar Gujadhur a bénéficié d’une bonne récupération cette fois-ci et il a paru dans de bonnes dispositions au training. Il sera équipé d’œillères cette fois-ci ayant triomphe avec cet harna- chement en Afrique du Sud sur 1600m. Confie à Richard Oliver, il détient une chance de premier ordre avec un handicap de 56,5kg.

Break The Silence reste le ‘dark horse’ de la course. En deux sorties cette année, il a démontré une certaine régularité même s’il n’a pas encore triomphé. Apres une bonne première course sur 1365m en terminant à distance raisonnable derrière Culture Trip et Juniper Lane, qui sont de redoutables compétiteurs, il frôla la victoire la dernière fois sur 990m. Malgré une course difficile sur les talons du meneur Var’s Elusion, il s’accrocha au premier accessit à 0,45L de ce dernier. A l’entraînement, l’alezan de l’écurie Gilbert Rousset s’est bien comporté et il donne même l’impression d’avoir gagné en maturité. Il portera les ‘blinkers’ et participera à un 1400m pour la première fois de sa carrière. Seul point d’interrogation, c’est le parcours par rapport à ses adversaires directs qui ont pleinement la distance sous la ceinture. Cependant, sur sa forme actuelle, il mérite d’être retenu. Var’s Elusion a effectué des débuts victorieux sur 990m en réalisant le bout en bout. Il avait devancé Break The Silence et Footy Goal ce jour-là. Le cheval a bien récupéré au Centre Guy Desmarais avant de descendre à Port-Louis pour des séances poussées. Il a l’air d’être encore mieux depuis sa première sortie de la saison. C’est un fait que les données risquent d’être diffé- rentes cette fois-ci, mais il a la chance d’avoir hérité de la 1re ligne dans les boîtes. La distance n’est pas un problème pour lui compte tenu qu’il avait atomisé ses adversaires lors de son unique succès sur 1400m en Afrique du Sud. Avec son léger handicap de 53kg sur le dos, on aurait tort de le négliger.

Notre quarté : Footy Goal, Syds Liason, Break The Silence et Var’s Elusion

1re course : Big Smoke un outsider valable

Big Smoke a réalisé une bonne rentrée sur 1365m lors de la 4e journée en 0-25. Lent au départ, il fut contraint de suivre en queue du peloton alors que Straight imposait le pas aux avant-postes. Il avait été l’auteur des meilleurs 600m et 400m pour bien conclure et s’octroyer la 3e place à 3, 25L du ‘leader’, le gagnant éventuel de la course. Il avait également été contraint de changer de ligne lors de l’emballage final, au cas contraire il aurait pu finir beaucoup plus prêt du gagnant. Le sujet de l’écurie Perdrau a été maintenu sur sa fraîcheur par la suite mais il est beaucoup mieux au niveau de sa forme. Il revient après six journées avec son entourage espaçant ses courses étant donné que c’est un ‘light sort’. Ce qui est encourageant, c’est qu’il n’a pas perdu du poids. Il descend en 0-20 et part avec une chance d’outsider.

Rochester est régulier dans ses performances depuis le début de la saison. Apres sa victoire sur 1400m à sa rentrée, il tomba sur un grand Captain Falcon lors du 5e acte sur la même distance. Il avait pris la 2e place à une demi-longueur de ce dernier. Le coursier de l’écurie Jean-Michel Henry a été bien ménagé et il a maintenu pratiquement une stabilité au niveau de sa condition. Il bénéfi- ciera d’une décharge de 4kg de l’apprenti Batchameah, ce qui représente sa force dans cette épreuve. Il possède un ‘short’ mais ‘strong burst’.

A son apprenti de jouer, lui qui a été malchanceux à plusieurs reprises depuis le coup d’envoi. Valerin est toujours compétitif malgré ses 9-ans. Il ne doit pas être jugé sur sa précédente sortie compte tenu qu’il fut ‘squeezed’ au 200m entre Kali’s Champ et Opague sinon il aurait pu mieux conclure derrière The Riddler sur 1500m. Le bai de l’écurie Preetam Daby a bien assimilé ses ‘work outs’. Il s’entend à merveille avec l’apprenti Sonaram, de qui il bénéficiera d’une remise de 4kg. Il s’élancera de la 5e ligne et devra être bien placé. Il a perdu 8kg sur la balance et a retrouvé son poids de forme. Il ne vient pas pour faire de la figuration.

Midnight Messenger a joué de malchance lors de la 7e journée sur 1500m. Son jockey avait perdu son étrier gauche après le départ et avait été débalancé. Ce qui fait que le cheval n’avait pas pu suivre dans une meilleure position, soit proche du ‘leader’. Malgré une course forcé à l’exté- rieur, il avait bien fini en s’offrant la 3e place à 1,55L de Tiger’s Bond. Ce coursier a gardé sa forme et il a été de nouveau confié à Bheekary. S’il arrive à bien quitter sa stalle et prendre le ‘lead’ de sa 3e ligne, il sera dangereux.

Notre quarté : Big Smoke, Rochester, Valerin et Midnight Messenger

2e course : Mr Green Street appréciera le 1850m

Mr Green Street a couru en net progrès lors de la 5e journée sur 1600m en 0-25. De sa 7e ligne, il avait dû suivre en queue du peloton pour grignoter du terrain et échouer à la 3e place à 1,10L de Dreamforest. C’est un coursier qui prend du temps à s’enclencher et le 1850m devrait lui convenir. On se souvient d’ailleurs de sa bonne course derrière Moschino sur la distance en 2020 alors qu’il évoluait dans le ‘benchmark’ de 36. Il a passé un ‘barrier trial’ avec l’apport des ‘blinkers’ il y a deux semaines de cela. D’où l’apport de cet équipement cette fois-ci. Il réunit de bonnes chances de succès. High Key a été une petite déception à sa dernière tentative sur 1600m. Mais il y a plusieurs facteurs qui ont joué contre lui. De sa 9e ligne, il a dû suivre en retrait et s’était montré très ardent. Il avait également amorcé son offensive en épaisseur au 400m et avait ‘badly hang in’ en ligne droite sous ses 61,5kg pour finir 5e à 4,60L de Canary Island, qui avait gagné de bout en bout. Par rapport à cette course, le sujet de l’écurie Shirish Narang a perdu 13kg, ce qui situe son poids à 416kg. Cependant, il a déjà bien couru en ‘benchmark’ 31 avec un poids similaire l’année dernière. Avec une remise de 3kg de l’apprenti Roy, il sera un ‘big runner’ s’il ne se montre pas ardent.

West Coast Warrior revient après sa bonne prestation sur 1850m derrière Nimitz en ‘benchmark’ 31. Apres un parcours compliqué en retrait sur la première moitié du parcours, il avait progressé en descente pour se mettre à la hauteur du meneur Potawatomi avant de l’accrocher et prendre le ‘first run’ au 400m. Il avait démontré une belle résistance et ce n’est que dans les derniers 150m qu’il fut rattrapé par Nimitz et Overdose. Il revient assez vite pour aborder de nouveau un 1850m mais il est aligné en 0-25. Attribué de nouveau à l’apprenti Batchameah, de qui il bénéficiera d’un ‘claim’ de 4kg, il doit être inclus dans les combinaisons.

Starsky a couru trois fois depuis le début de la saison avec une course en progrès lors de sa dernière sortie sur 1365m en ‘benchmark’ 31. Il avait suivi parmi les derniers et avait contourné ‘wide’ le peloton au 400m pour bien conclure derrière un Hardwired des grand jours sur 1365m. Une distance qui était trop courte pour ses aptitudes. Le cheval a bien pris sa course et il a même tapé dans l’œil de par sa bonne forme au training. Il est aligné sur 1850m, une distance mieux à sa portée. Il descend en 0-25 et aura l’avantage d’avoir cette remise de 4kg de l’apprenti Sonaram. Il demeure un outsider valable à ce niveau.

Notre quarté : Mr Green Street, High Key, West Coast Warrior et Starsky

3e course : Wall Of Dubrovnik le cheval à battre

Wall Of Dubrovnik a détruit l’opposition à ses débuts sur 990m. Il n’avait pas eu de diffi- culté à s’installer en tête dès l’ouverture des boîtes pour réaliser le ‘pillar to post’. Il avait relégué Badawee à plus de 7L derrière. La récupération du bai de l’écurie Shyam Hurchand s’est bien passée et il a même gagné davantage en condition par la suite. Il monte en ‘benchmark’ 36 et également sur 1365m cette fois-ci. Ce qu’il a démontré à ses débuts, il n’y a pas de doute qu’il a pleinement la distance d’autant qu’il a déjà bien couru sur 1300m en Afrique du Sud. Rapide, il pourrait prendre de nouveau la tête de la course. Avec le jockey Santana, qui a le vent en poupe actuellement, il pourrait être difficilement battu. Bollinger est à créditer d’une performance honnête à sa précé- dente sortie sur 1500m. Il avait eu un parcours compliqué avant de progresser en épaisseur au 400m pour s’incliner à plus de 5L de Borya. C’est un coursier est beaucoup plus ‘fit’ compte tenu qu’il a perdu 11kg sur la balance. Il suivra mieux placé cette fois-ci étant donné qu’il a tiré la 2e ligne. Il a les moyens de terminer dans les accessits sous la selle de Rye Joorawon. Rock Manor reste sur une honorable 5e place à 1,65L de Memphis Mafia sur 1400m. Il avait eu un parcours initial difficile avant de se placer sur les barres dans le sillage de Badawee et de Kinsman. Ce qui est intéressant avec lui, c’est qu’il avait réussi à mettre le nez devant après l’entame du dernier tournant pour se montrer très accrocheur jusqu’au 150m. Il a été bien ménagé et revient avec plus de ‘fitness’. Il peut s’accrocher à une place dans les combinaisons base sur sa performance de la dernière fois. Candle Cove est un hongre alezan de 4-ans par Eightfold Path et Candelada. Il détient un ‘merit rating’ sud-africain de 53 et a été attribué un rating de 33 à Maurice. Importé pour le compte de l’écurie Shirish Narang, ce coursier totalise une victoire sur 1000m et trois placés en 19 sorties. Il a démontré de la vitesse lors de son ‘barrier trial’ du 22 juin qu’il avait du reste remporté. Il est ‘fit’ pour débuter mais rencontre des chevaux plus aguerris.

Notre quarté : Wall Of Dubrovnik, Bollinger, Rock Manor et Candle Cove

4e course : Meilleures chances à Moschino

Moschino revient après son honorable 3e place à 1,10L de Kayden’s Pride sur 1600m. Il avait suivi idéalement placé sur les barres proche du meneur Star Of Zeus avant de déboîter et l’accrocher pour prendre le ‘first run’ au 400m. Cependant, il tomba sur de bons compéti- teurs à la fin. C’est un coursier qui s’est retrouve et il revient sur 1850m, un parcours nettement dans ses cordes. De sa 2e ligne, il pourrait suivre bien placé dans le sillage de son compagnon d’écurie Italian Way, qui a hérité de la 1re ligne. C’est le cheval à battre dans cette épreuve.

Arlingtons Revenge a été l’auteur d’une rentrée prometteuse sur 1600m. Suivant idéalement place, il avait bien fini pour prendre la 4e place à 2,10L de Kayden’s Pride. Il y avait également Moschino dans la course, qui l’avait précédé par une longueur seulement. Cette course lui a fait du bien car le cheval a travaillé en net progrès par la suite. Le 1850m est à son avantage car c’est un coursier qui s’est bien comporté sur 2000m et s’est même aventuré jusqu’à 2450m en Afrique du Sud. N’oublions pas qu’il est un ‘four-timed winner’ dans son pays d’origine avec une victoire sur 1400m et trois réussites sur 1600m. A son meilleur niveau, il est déclassé à ce niveau.

Snowy Mountain compte une première sortie discrète sur 1450m. Il avait pris la 9e place à 7L de Culture Trip. Il revenait après un an d’absence et avait grandement besoin de ce premier galop de course. Il a progressé de façon satisfai- sante au training et il a paru beaucoup mieux physiquement. Il descend de ‘benchmark’ et aura une décharge de 4kg de l’apprenti Batchameah. En outre, il est aligné sur 1850m, une distance qui va lui plaire à merveille. Rappelons qu’il s’est bien comporté sur des distances de 1800m et 2000m en Afrique du Sud. Muni des ‘blinkers’, il demeure un outsider intéressant. Camp David s’est offert le bout en bout sur 1600m lors de la 6e journée en devançant Dreamforest par 0,65L à l’arrivée. Le bai de l’écurie Gilbert Rousset est parti par la suite se refaire une santé à Floréal avant qu’il ne vienne à Port-Louis pour effectuer ses galops. Il affiche du reste une forme irréprochable actuellement. Malheureusement, il a tiré la 6e ligne et la course à l’avant est compromise avec la présence de Italian Way à son intérieur. En outre, c’est la première fois qu’il monte sur 1850m dans sa carrière. Tout dépendra des circonstances de course pour lui.

Notre quarté : Moschino, Arlingtons Revenge, Snowy Mountain et Camp David

5e course : Tsitsikamma Dance le favori à suivre

Tsitsikamma Dance revient après une bonne 2e place à 2,55L de Dynamite Jack sur 1450m. Il avait suivi en retrait pour refaire du terrain et bien conclure sur sprint, qui n’est pas son parcours idéal. Le cheval s’est bien repris et il a paru dans de bonnes dispositions au training. Il a même perdu 10kg sur la balance, ce qui est bon signe. Le 1600m est mieux pour lui. Il a bénéficié de la 1re ligne et pourrait suivre proche du pas étant donné qu’il est un coursier qui possède une bonne vélocité au départ. Le champ semble être à sa portée après qu’il ait affronté de redoutables compé- titeurs l’année dernière comme White River, Horsegaurds, Patrol Officer et Haylor entre autres. Il peut ouvrir son compteur 2021.

Captain Flynt a confirmé ses progrès réalisés pendant la trêve avec une brillante victoire sur 1500m à sa rentrée lors de la 5e journée. Il avait suivi proche du pas avant de faire la diffé- rence dans les dernières foulées en devançant Mambo Rock par une demi-longueur. Le bai de l’écurie Gilbert Rousset a encore amélioré sa condition et sa belle forme n’est pas passée inaperçue. Il a tiré la 3e ligne et pourrait prendre le comman- dement de la course à son compte. S’il n’est pas taquiné aux avant-postes, il pourrait une belle réplique aux finisseurs. Brilliant Disguise a bien couru à ses débuts sur 990m même si la distance était trop courte pour ses aptitudes. Il s’était montré quelque peu ‘green’ au 600m mais il avait bien conclu en ligne droite en prenant la 4e place à 2,75L de Huyssteen. Une course pleine de promesse avec le cheval accomplissant des progrès évidents par la suite. Il aborde le 1600m, ce qui est un parcours qu’il affectionne. Il sera muni du ‘tongue-tie’ cette fois-ci. Confié à Roby Bheekary, il peut jouer aux trouble-fêtes dans cette épreuve.

Red Mars a effectué une rentrée encourageante en compé- tition lors de la 6e journée sur 1450m. Il avait eu un parcours initial compliqué et avait dû contourner ‘wide’ le peloton au 400m. Il avait malgré tout donné une deuxième accélération en finissant à la 5e place à 3,80L de Triple Fate Line. Il y avait aussi Marauding et Dynamite Jack dans la course, deux chevaux derrière lesquels il avait fini à distance raisonnable. L’alezan de l’écurie Simon Jones est beaucoup plus ‘fit’. Il sera piloté par l’apprenti Roy, de qui il aura une remise de 3kg. Sur 1600m cette fois-ci, il a une belle carte à jouer.

Notre quarté : Tsitsikamma Dance, Captain Flynt, Brilliant Disguise et Red Mars

7e course : Duel Crazy Charlie/ Kalgoorlie

Crazy Charlie a été malchanceux à sa dernière sortie sur 1400m. Il avait mal saute et avait perdu plusieurs longueurs au départ. Il avait malgré tout réussi à recoller au peloton avant de progresser à vue d’œil dans les derniers 400m pour finir en force et s’octroyer la 3e place à 0,70L de Amandla. Son entourage lui a fait passer un ‘barrier test’ mardi afin qu’il amélioré son départ.

Ce qui est impressionnant lors de cet exercice, c’est qu’il avait suivi loin de Ron’s Roy et Fort Mchenry, qui était parti sur des bases élevées avant de refaire du terrain assez facilement sur le peloton sans qu’il fut mis sous pression. Basé lors de ce ‘work out’, nous l’accorderons les meilleures chances dans ce lot. Kalgoorlie a bien entamé sa première sortie de la saison sur 1500m. Il avait évolué sagement sur les barres dans le sillage de Italian Way avant de faire preuve d’un bon coup de rein et finir 2e à 0,25L de Power Tower. C’est un coursier qui a été patiemment entraîné par la suite et il a paru très bien physiquement au training. Du reste, le jockey Donohoe nous a affirmé mardi qu’il l’aime bien et qu’il pense que le cheval sera un ‘big runner’ ce samedi. Il fera certainement sentir sa présence en fin de parcours.

Man From Seattle n’a pas démérité lors de sa rentrée sur 1500m. Il avait suivi en attentiste pour se rapprocher du peloton de tête dans les derniers 400m et s’incliner à la 6e place a 2,25L de Sand Path. Le cheval n’a pas été revu en piste depuis la 3e journée car c’est un ‘light sort’, qui a tendance à perdre du poids s’il est aligné trop vite en compétition. Ce qui est bon signe, c’est qu’il a pris 6kg sur la balance. Il s’élancera de la 3e ligne et part avec une chance d’outsider.

Stockbridge a réalisé une rentrée encourageante lors de la 4e journée sur 1400m. Avec la présence de River Thames à son intérieur, il fut condamné à le suivre en 2e position. Il avait déboîté au 400m et avait fait preuve d’une belle comba- tivité en ligne droite pour conclure à la 5e place à 1,90L de Amandla. Une course qui lui a permis d’améliorer son niveau de ‘fitness’. C’est d’ailleurs un meilleur compétiteur cette année avec l’assistant entraîneur Samraj Mahadia qui a pris beaucoup de soin avec lui vue qu’il était ‘dry coated’. Il peut s’accrocher à un accessit s’il arrive à courir seul aux avant-postes.

Notre quarté : Crazy Charlie, Kalgoorlie, Man From Seattle et Stockbridge

8e course : Red Force One vers le doublé

Red Force One est régulier dans ses performances cette saison. Apres une honorable prestation à ses débuts sur 1400m, il confirma ses bonnes dispositions en devançant Bleu Royale par 0,70L lors du 6e acte sur la même distance. Le bai de l’écurie Raneshwar Gujadhur n’a cessé de progresser par la suite et il semble gagné en maturité et en puissance au fil de ses ‘work outs’. Avec une 3e ligne, il pourrait suivre dans un ‘striking position’ avant de faire preuve de sa puissante accélé- ration en ligne droite.

Courtroom Magic a frôlé la victoire à ses débuts sur 990m lors de la 6e journée. Il avait démontré de la vitesse au départ pour suivre sur les barres proche du pas avant de bien conclure à la fin. Il avait pris la 2e place à 0,10L de Marula, qui avait réalisé le ‘pillar to post’. Une course qui lui a fait du bien car il a perdu 7kg sur la balance et qui lui a permis d’améliorer son niveau de ‘fitness’. Il appré- ciera pleinement le parcours allongé et pourrait même prendre le commandement de sa 2e ligne ou suivre dans une position idéale. Il figure parmi les principaux prétendants.

Cloud Seeder ne doit pas être jugé sur sa performance à ses débuts sur 990. De sa 7e ligne, il avait eu parcours compliqué en épaisseur avant de contourner ‘wide’ le peloton au 400m.

Malgré ses efforts fournis, il avait grignoté du terrain contre un peloton qui avait fait le trou et prendre la 7e place à 5L de Marula. Le bai de l’écurie Amar Sewdyal a profité de ce galop de course pour progresser. Il a paru très bien physiquement ayant même perdu 4kg sur la balance. Le 1400m semble mieux lui convenir. Coursier qui a démontré du pas en Afrique du Sud, il sera un gros danger s’il arrive à s’emparer du comman- dement.

Justinian effectuera son retour en piste après son unique sortie lors de la 11e journée 2020. Il s’était blessé en course ce jour-là avec un sérieux problème au niveau du tendon. Son entourage a pris tout le temps nécessaire avec lui pour qu’il puisse récupérer. Graduellement, il a commencé à bien ‘pik up’ avec d’ailleurs un ‘barrier intéressant le 15 juin dernier. Il sera équipé du ‘tongue-tie’ et pourrait viser une place dans les accessits.

Notre quarté : Red Force One, Courtroom Magic, Cloud Seeder et Justinian