Read Time:16 Minute, 6 Second
Break The Silence

La première manche du championnat réservé aux chevaux de 3-ans se disputera sur 990m à l’occasion de cette 5e journée hippique. Sept chevaux seront au départ de cette épreuve, avec l’une des meilleures acquisitions de la saison, notamment Footy Goal qui effectuera ses grands débuts. Compte tenu du fait qu’il y a une compression du handicap appliquée à cette épreuve, le bai de l’écurie Maingard est avantagé. Le seul désavantage pour lui, c’est qu’il rencontre un Break The Silence qui compte déjà une course sous la ceinture et qui appréciera la distance du jour.

Break The Silence a réalisé des débuts prometteurs en s’octroyant la 3e place à 1,75L de Culture Trip sur 1365m lors de la 2e journée. Il avait suivi le meneur Juniper Lane sur les barres en 2e position pour essayer de l’accrocher au 400m sans succès. Une course qui lui a été bénéfique car l’alezan de l’écurie Gilbert Rousset a tapé dans l’œil de par sa belle forme au training. Il aborde cette fois-ci le 990m, ce qui plaide en sa faveur car il a déjà triomphé sur 1000m en Afrique du Sud. Par rapport au fait que Culture Trip et Juniper Lane ont confirmé leurs courses par la suite, Break The Silence mérite le respect. Il est d’ailleurs le seul coursier du lot à détenir un galop de course dans les jambes.

Footy Goal est un hongre bai de 3-ans par Medaglia d’Oro et Haybah. Il détient un «merit rating» sud-africain de 93 et un «rating» de 53 lui a été attribué à Maurice. Arrivé le 8 janvier dernier pour le compte de l’écurie Ricky Maingard, ce coursier totalise deux victoires (1200m et 1400m) et un placé en quatre sorties. Il s’est aventuré sur des distances de 1200m, 1400m et 1450m respectivement. Depuis qu’il a été importé, Footy Goal a bénéficié d’une attention particulière de la part de son entourage, qui est conscient de sa valeur. D’ailleurs, ses «workouts» ont été convaincants, dont un «barrier trial» intéressant, le 1er juin dernier. Le sujet de l’écurie Ricky Maingard est «fit» pour ses débuts. Avec une 4e ligne, il a les moyens de débuter victorieusement.

Var’s Elusion est un bai de 3-ans par Elusive Fort et Knock ‘Em Out. Importé le 10 octobre dernier pour le compte de l’écurie Simon Jones, il possède un «rating» mauricien de 25, contre 87 en Afrique du Sud. Il compte une victoire sur 1400m et quatre placés en cinq sorties. Il a couru le 1000m, le 1400m et le 1500m dans sa carrière. C’est un jeune compétiteur qui a été patiemment entraîné. Au fil de ses séances d’entraînement, il a commencé à démontrer des progrès évidents. Ce ne sera pas une surprise s’il dispute l’arrivée avec son poids plume de 52 kg.

Oxford Blue est un hongre alezan de 3-ans par Flower Alley et Tally Blue. Il détient un «merit rating» sud-africain de 69 et un «rating» mauricien de 26. Il a débarqué pour le compte de l’écurie Preetam Daby, le 27 novembre dernier. Il est encore un maiden avec un placé en cinq sorties. Il a évolué sur des distances de 1000m à 1600m. Il affiche une forme plaisante même s’il possède encore une marge de progression. Il peut viser une place dans les combinaisons tout au plus.

Notre quarté : Break The Silence, Footy Goal, Var’s Elusion et Oxford Blue

1re course : Rochester sur sa forme actuelle

Rochester a frappé d’entrée dans un joli style sur 1400m lors de la 3e journée en 0-15. Il avait suivi en attentiste pour produire un excellent coup de rein et reléguer le duo King’s Empire et Hit The Green par 1,45L à l’arrivée. Le sujet de l’écurie Jean-Michel Henry s’est refait une santé à Floréal et sa superbe forme n’est pas passée inaperçue. Confié de nouveau à Rakesh Bhaugeerothee, le doublé reste à sa portée.

Il faudra également suivre Newsman, auteur d’une très bonne première sortie 2021 sur 990m. «Squeezed» au départ, il avait été contraint de suivre dans la poussière en arrièregarde avant de finir à la vitesse du vent et s’octroyer la 2e place à 0,30L de Go Jewel. L’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur a bénéficié de cette course et il est encore mieux physiquement. Sur 1400m, il reste l’un des principaux prétendants.

La première course de la saison de Dunzie n’est pas passée inaperçue lors du 2e acte sur 990m. Forcé en épaisseur sur tout le parcours, il avait refait du terrain pour prendre la 5e place à 1,75L de Go Jewel. Par rapport à cette épreuve, le bai de l’écurie Preetam Daby a perdu 9 kg sur la balance, ce qui est bon signe. Il bénéficiera de la remise de 4 kg de l’apprenti Sonaram et appréciera le 1400m. Sa 10e ligne et la présence de Sarah’s Secret à son intérieur ne sont guère en sa faveur. Tout dépendra de sa position en course.

Captain Falcon a réalisé une rentrée encourageante sur 1400m. Il avait été quelque peu lent à s’enclencher au départ pour évoluer en épaisseur dans les premiers 300m avant de se placer «one off» en «mid-field». Malgré les efforts fournis en début de parcours, ce coursier avait bien conclu pour prendre la 5e place à 1,80L de Rochester. Le bai de l’écurie Gujadhur a progressé davantage. S’il arrive à bien quitter sa stalle de sa 3e ligne, il sera un danger.

Notre quarté: Rochester, Newsman, Dunzie et Captain Falcon.

2e course : Winter Guard le cheval à battre

Winter Guard a effectué des débuts prometteurs sur 1400m lors de la 1re journée. Evoluant proche du pas en «one off», il avait trouvé les ressources nécessaires pour finir à la 2e place à 1,05L derrière un Sand Path des grands jours. Une course qui lui a fait un bien énorme car il semble être plus «fit» pour entamer sa 2e sortie avec 8 kg en moins. Avec une 1re ligne, il demeure le favori logique.

Yankee Force a réalisé le bout en bout sur 1450m lors de la 1re journée. L’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur a été bien ménagé par la suite. D’ailleurs, c’est un signe encourageant que de le voir prendre 5 kg supplémentaires sur la balance. Il s’élancera de la 2e ligne et tentera de s’emparer du commandement ou de suivre tranquillement en deuxième position au cas où Winter Guard insisterait pour la position tête et corde. Il reste le «second best» de la course.

Manolette n’a pas démérité sur 990m lors de la 3e journée. Suivant à l’extérieur en attentiste, il avait refait du terrain pour s’incliner à la 6e place à 1,85L de Very Vary. Il avait grandement besoin de cette première mise en jambes car il avait pris du poids sur la balance. Il n’a perdu que 4 kg mais semble être beaucoup plus «fit». Avec la décharge de 4 kg de l’apprenti Sonaram, il reste un outsider intéressant.

Intothemystic est un hongre bai de 4-ans par Marmalade et Field Star. Importé pour le compte de l’écurie Shirish Narang, le 31 juillet dernier, il possède un «rating» mauricien de 26 contre 68 en Afrique du Sud. Il est encore un maiden mais s’est placé cinq fois en huit sorties sur les distances de 1000m à 1200m. Sa préparation s’est bien passée avec un «barrier trial» convaincant le 11 mai dernier. Il ne vient pas pour faire de la figuration.

Notre quarté : Winter Guard, Yankee Force, Manolette et Intothemystic

3e course : Doublé en vue pour Paddingtons Luck

Paddingtons Luck s’est avéré trop fort sur 1450m à sa rentrée. Il avait pris les devants pour survoler la course en reléguant Itdawnedonme par 3,20L à l’arrivée. A l’entraînement, le bai de l’écurie Gilbert Rousset semble avoir bien encaissé sa course. Il a même pris 5 kg sur la balance. Même s’il monte de benchmark, on doit le respecter au vu de la manière dont il a atomisé ses adversaires la dernière fois.

Sea Dance compte une 4e place à 2,15L de Jet Stream sur 1365m lors de la 1re journée. Il faut souligner qu’il avait eu une partie initiale difficile et avait même fourni un deuxième effort au 400m pour accrocher le meneur Swagger Jagger sans succès. Le sujet de l’écurie Preetam Daby a été bien ménagé par la suite. Ce qui est positif, c’est qu’il est un «light sort» qui n’a pas perdu du poids. Au contraire, il a pris 3 kg sur la balance. On appréhende quelque peu le 1500m mais avec une 2e ligne et la remise de 4 kg de l’apprenti Sonaram, le coup est jouable sans les «blinkers» cette fois-ci.

Memphis Mafia a frappé d’entrée sur 1400m lors de la 1re journée en devançant Apollo Star par 0,25L à l’arrivée. C’est un coursier qui s’est pleinement retrouvé et dont la bonne forme n’est pas passée inaperçue au training. Il monte en benchmark 41 cette fois-ci mais sa 1re ligne est un atout considérable. Sur sa régularité, il devrait de nouveau faire l’arrivée, d’autant que c’est un «fencer».

Viking Trail est resté sans succès en six participations en 2020. Cependant, il est à créditer de performances honnêtes derrière des chevaux comme Patrol Officer, Kamadeva, Northern Spy et Dynamite Jack, entre autres. L’intersaison semble lui avoir fait du bien. Il a pris 11 kg sur la balance et s’est rapproché de son poids de forme. Il retrouve le benchmark 41 dans lequel il avait enregistré sa dernière victoire après avoir évolué en 46 par la suite. Malgré sa 11e ligne, nous le pensons capable d’inquiéter les favoris.

Notre quarté : Paddingtons Luck, Sea Dance, Viking Trail, Memphis Mafia

4e course : Hubble vers le bout en bout

Hubble a été une petite déception lors de la première sortie 2021. Il avait dû faire des efforts pour prendre le «lead» de sa 9e ligne et avait peiné en ligne droite. Il avait pris la 7e place à 8,10L d’un intraitable Dynamite Jack sur 1450m. C’était dans le benchmark 56. Il faut se rendre à l’évidence que le bai de l’écurie Simon Jones n’était pas 100 % «fit» ce jour-là. Il a perdu 11 kg sur la balance, ce qui est encourageant. Du reste, il descend de benchmark et s’élancera de la 1re ligne. S’il ne se fait pas déborder par un adversaire au départ et arrive à conserver la position tête et corde, il pourrait s’avérer redoutable avec l’apport du «tongue tie» aux avant-postes.

Seattle Kid s’est bien comporté à sa rentrée avec une honorable 6e place à 1,85L de Shadowing sur 1400m. Il avait pourtant eu un parcours difficile dans les talons du meneur. Il a profité pleinement de ce premier galop de course pour peaufiner sa condition. Du reste, sur la balance, son poids s’affiche à 508 kg, soit 10 kg en moins que la dernière fois, ce qui est bon signe. La distance de 1500m n’est pas un problème pour lui car il a déjà triomphé sur 1500m. Avec une remise de 4 kg de l’apprenti Sonaram, il figure sans conteste comme l’un des favoris de cette épreuve.

Mambo Rock a été très malchanceux en 2020. En sept sorties, il a fini proche des vainqueurs avec cinq premiers accessits à son actif. Sa préparation s’est bien passée. Etant un «light sort», son entourage s’est montré patient avec lui et il est fin prêt pour prendre sa première course de la saison. Il a taquiné les Haylor, Trippi’s Express et Vascostreettractor en 56 et 61. Donc, il ne viendra pas avec la fleur au fusil.

Consul Of War a été un modèle de régularité en 2020 avec trois victoires (1600m, 1650m, 2050m) en huit sorties. La doublure de l’écurie Preetam Daby a été longuement entraîné et il affiche une belle forme pour sa première sortie de la saison. Le 1500m semble quelque peu court pour ses aptitudes mais il reste un «genuine competitor». Sur sa régularité, on aurait tort de le négliger.

Notre quarté : Hubble, Seattle Kid, Mambo Rock et Consul Of War

5e course : Prince Of Venice sur sa distance de prédilection

Prince Of Venice a réalisé des débuts prometteurs sur 1400m lors de la 1re journée. Suivant dans le sillage de Shadowing, il s’était montré combatif pour s’octroyer la 5e place à 1,75L du vainqueur. Le sujet de l’écurie Patrick Merven a progressé davantage par rapport à ce premier galop de course. D’ailleurs, il retrouve le 990m, ce qui est nettement dans ses cordes compte tenu du fait qu’il a brillé à trois reprises sur 1000m en Afrique du Sud. Son entourage a décidé de faire usage de sa «trump card» pour le faire courir même en 56. Il part avec une chance de premier ordre.

Prince Of Persia en sera à sa 2e sortie de la saison. Il avait été l’auteur d’une très bonne course de rentrée sur 1450m en finissant à la 3e place, à 2,60L de Dynamite Jack. Le bai de l’écurie Gujadhur a paru plus affûté au training. Il aborde le 990m mais en Afrique du Sud, il a déjà enlevé une victoire sur 1000m. C’est un coursier qui possède du pas. S’il arrive à prendre le commandement, il sera dangereux.

Huyssteen effectuera sa rentrée 2021. L’année dernière, il s’était montré très compétitif avec deux victoires sur 1365m en cinq sorties. Il s’est bien comporté à l’heure des galops et il est bien physiquement pour entamer la saison. On constate que son entourage a décidé de le munir des «side winkers» cette fois-ci. Avec une 3e ligne, il faudra le suivre même si le 990m n’est pas son parcours idéal.

Pop Icon est un hongre bai de 4-ans par Elusive Fort et Pop Art. Il détient un «merit rating» sud-africain de 82 et un rating de 52 lui a été attribué à Maurice. Ce coursier de l’écurie Praveen Nagadoo totalise 15 sorties pour deux victoires (1400m et 1450m) et trois placés. Il a bien assimilé ses «workouts» avec un bon «barrier trial» lors duquel il avait démontré de la vitesse le 1er juin dernier. C’est un outsider valable.

Notre quarté : Prince Of Venice, Prince Of Persia, Huyssteen et Pop Icon

7e course : Hardwired peut doubler la mise

Hardwired a fait une bouchée de ses adversaires sur 990m lors de la 1re journée. Il avait évolué proche du pas pour profiter d’un boulevard à la corde au 400m pour survoler la course par plus de 3,60L devant King’s Empire. Le bai de l’écurie Perdrau a été bien entretenu et sa forme a encore évolué par la suite. Il monte en 31 et sera pour la première fois aligné sur le 1365m. Cependant, de par le style avec lequel il avait déposé ses adversaires la fois dernière, il est capable de tenir le parcours et réaliser la passe de deux.

Copenhagen est tombé sur un G I Joe transcendant sur 1450m lors de la journée inaugurale. Il avait pris les opérations de la course aux avant-postes pour se faire accroché par le vainqueur au 400m et prendre la 2e place à 3,65L de celui-ci. «Fitnesswise», il est beaucoup mieux cette fois-ci. Avec une 1re ligne au départ, il a une belle carte à jouer dans cette épreuve.

Master Jay a été accroché par Captain Garett, qui a confirmé par la suite sur 990m en benchmark 36. Le bai de l’écurie Gujadhur avait pris la tête de la course mais avait quitté les barres en descente, ce qui avait permis à Captain Garett de s’infiltrer à son intérieur pour remporter par la suite la course. Ce coursier a été maintenu «fresh» et ce qui est intéressant, c’est qu’il a gardé une stabilité au niveau de son poids sur la balance. L’année dernière, il s’était bien comporté sur 1365m derrière Shadowing. Donc, il faudra le retenir.

Nikhils Inn a bien couru à ses débuts avec une honorable 3e place à 1,40L de Captain Garett sur 990m. Une course qui lui a fait du bien car sur la balance, il a perdu 7 kg. Ses «workouts» ont d’ailleurs été satisfaisants. C’est un outsider à suivre dans cette épreuve.

Notre quarté : Hardwired, Copenhagen, Master Jay et Nikhils Inn

8e course : Siberian Husky l’outsider à suivre

Siberian Husky s’est offert la 5e place à 3,75L de Heart Of Darkness sur 1500m à sa rentrée. Il avait eu une course difficile à l’extérieur et avait dû contourner «wide» le peloton au 300m. Il a pris 6 kg sur la balance mais c’est un coursier qui a profité pleinement de ce galop de course pour peaufiner sa condition. L’alezan de l’écurie Raj Ramdin appréciera le 1600m et il a été confié à Roby Bheekary, qui a le vent en poupe actuellement. C’est un outsider très valable dans ce lot.

Flowerscape n’a rien pu faire contre un Heart Of Darkness des grands jours lors de la 2e journée sur 1500m. Il avait suivi le meneur sur les barres pour conclure à la 2e place à 0,95L du vainqueur. L’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur a paru plus affûté par la suite. Il a déjà triomphé sur 1650m en 2020 et la distance du jour ne lui causera pas de problème. Il figure parmi les principaux prétendants.

Dreamforest n’a pas démérité avec une honorable 3e place à 1,05L de Heart Of Darkness sur 1500m à sa rentrée. C’est un coursier qui se comporte bien dans le benchmark 0-26. Il a été bien ménagé et ce qui est intéressant, c’est qu’il n’a pas perdu du poids sur la balance. Les 100m additionnels sont plus à sa convenance. Avec la remise de 4 kg de l’apprenti Sonram, il détient une chance de victoire.

Crushing Force ne doit pas être jugé sur sa performance à sa rentrée alors qu’il avait fini à plus de 9L de Sand Path sur 1400m. Il avait, du reste, été gêné après le départ et son jockey avait dû le reprendre pour le faire courir en attentiste. Il n’avait, par la suite, démontré aucun intérêt à la course. Il revient dans de meilleures dispositions. Il a tiré la 2e ligne et sera piloté par Dinesh Sooful, le jockey en forme du moment. Le seul point d’interrogation, c’est le 1600m, sur lequel il en sera à sa première tentative.

Notre quarté : Siberian Husky, Flowerscape, Dreamforest et Crushing Force

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post BUDGET 2021-2022 – Chômeurs, Environnement, Education et Sport
Next post (PDF) KICKOFF du samedi 12 juin 2021
Close