Read Time:1 Minute, 8 Second

Le cas a été signalé le 14 juillet dernier au Cybercrime Unit de l’unité centrale de la Criminal Investigation Unit (CID). Un directeur de SMS Pariaz Ltd avait indiqué que le 10 juillet dernier, il a été informé par un collègue des anomalies concernant des virements bancaires sur le compte de la compagnie. De fait, un enquête interne a révélé qu’un ex-employé et d’autres personnes ont escroqué la société Rs 3 000 000 millions de roupies.

Dont Rs 1 650 000 ont déjà été encaissées par plusieurs personnes et Rs 1 395 000 ont été créditées illégalement au nom d’autres personnes détenant un compte auprès de SMS Pariaz Ltd, mais que la compagnie a heureusement réussi à geler.

L’enquête menée par la Cybercrime Unit a conduit à l’arrestation de cinq suspects. Plusieurs pièces à conviction ont été saisies, dont un ordinateur portable, deux téléphones mobiles, une carte de débit, deux clés USB et une voiture privée, soupçonnés d’avoir été achetés avec de l’argent obtenu par des moyens criminels.

L’un des suspects a comparu devant le tribunal de district de Moka, le 20 juillet dernier, sous l’accusation provisoire de blanchiment d’argent. Il a été placé en détention provisoire jusqu’au 27 juillet. Les quatre autres suspects ont comparu, hier 21 juillet, devant le tribunal de district de Port Louis sous l’accusation provisoire de blanchiment d’argent.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post L’ombre de la Covid-19 : Une menace pour la grande réouverture
Next post Augmentation du prix des pommes de terre
Close