July 2, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Une haine qui rassemble, mais une arrogance qui disperse !

0 0
Read Time:8 Minute, 56 Second

Combien de temps devrons-nous attendre avant que le MMM et le PMSD ne puissent plus se voir ? Après les insultes lancées à tour de rôle par les deux leaders, Paul Bérenger et Xavier Luc Duval, nous ne puissions un instant penser que ces deux-là finiront finalement par se prendre dans les bras dans un mariage sous la bénédiction d’un certain Navin Ramgoolam et de son PTr. Malheureusement, les ex-meilleurs ennemis, devenus dorénavant meilleurs amants, peuvent défendre ce ménage à trois par des excuses lamentables et sans queues ni tête, mais la vérité est que l’alliance PTr-MMM-PMSD, se terminera par sans aucun doute par un éclatement depuis son sein, comme tant attendu.

Mauvaise stratégie politique ? Est-ce que la fin justifie vraiment les moyens ? Et quel est le but ultime de cette alliance ? Le fait est que le MMM et le PMSD n’arrive plus à attiser la flamme des Mauriciens et des militants, Paul Bérenger a perdu tout son charisme et Xavier Luc Duval n’est en aucun cas l’héritier de son père ; le King Kreol. Ces deux partis, ne peuvent plus attirer d’autres partisans à leurs causes, souvent abjectes, car ne pouvant rien remporter sans bénéficier de l’aide d’autres parties mieux alignés, et nous connaissons surtout le déhanchement de « zoli mamzel » du PMSD. Avec cette alliance dirigée par quatre dinosaures, la route vers le fauteuil de Premier ministre sera très longue, voir inatteignable, de plus elle sera semée d’embuches.

Blessé dans leurs égos lors de dernières élections législatives, les trois leaders d’un autre temps, ont dû s’allier dans le seul but de voir une lueur au bout du tunnel. Ce qui les a surtout rassemblé ; cette haine contre le Premier ministre actuel, qui en remportant les dernières législatives a fait passer Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et Xavier Luc Duval comme des « Grands-Crétins ». Cette haine rassembleur, pour l’instant, est quand même l’élément central de cette alliance, mais pour combien de temps ? Les égos surdimensionnés de Navin Ramgoolam, de Paul Bérenger et de Xavier Luc Duval peuvent-ils cohabiter sur une seule et même scène ? Sans compter qu’Arvin Boolell se tient aux côtés de son leader comme un bon petit soldat.

L’éternel Subalterne

Mais de là à voir Paul Bérenger gesticuler sur sa chaise chaque samedi, comme un nouveau-né, papillonant, gémissant, babillonant, babillant toute la sainte journée, en critiquant le gouvernement, aux côtés d’un Xavier Luc Duval pépère et nonchalant, et d’un pantin en la personne d’Arvin Boolell, à qui l’auteur de ces lignes lui accorde cette citation de Daniel Confland :

« Un homme politique malhonnête, c’est comme un cerf-volant : il est gonflé de vent, il se pare de belles couleurs pour séduire, et lorsqu’il vole il est en général manipulé par quelqu’un qui tire les ficelles ! »

Il serait stupide de penser que Navin Ramgoolam puissent laisser un Arvin Boolell tenir la barre du PTr. Sans aucun doute, Arvin Boolell le sait très bien lui aussi qu’il n’est qu’un vulgaire pion sans intérêt sur un échiquier déjà en miette et fissuré de Navin Ramgoolam. Arvin Boolell restera l’éternel subalterne de Navin Ramgoolam, comme l’avait été Sir Satcam Boolell auprès de Sir Seewoosagur Ramgoolam.

Alzheimer ou mémoire sélective ?

Est-ce que Xavier Luc Duval a oublié les propos de Paul Bérenger sur le fait que ce dernier avait affirmé que le PMSD avait tenté de le tuer ? «Il y a l’histoire. Beaucoup de jeunes ne savent pas le mal que le PMSD a fait au pays. Ils ont essayé de me tuer, Azor Adelaïde est mort à ma place. « PMSD ene danger publik aujourd’hui pas moins ki hier » il n’y a rien de personnel. ». Où est donc ce Paul Bérenger qui affirmait avoir honte pour Navin Ramgoolam d’avoir dans les rangs un certain Richard Duval ? L’alliance Nationale avait présenté Richard Duval, frère de Xavier Duval comme candidat.

A une question parlementaire en août 2008, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam confirmera que le PPS du PMSD, Richard Duval, avait approché le Prime Minister’s Office pour que Cindy Legallant ait accès à la Terrasse, un des salons VIP de l’aéroport, le 29 avril 2008, trois mois avant son interpellation avec ses gros paquets de Subutex. Pour rappel, Cindy Legallant est arrêtée le 23 juillet 2008 à l’aéroport de Plaisance avec 21 755 comprimés de Subutex d’une valeur de Rs 21 millions. Ce qui avait privé Richard Duval de ticket en 2010 et 2014.

Où est ce Paul Bérenger qui affirmait que Xavier Luc Duval a poussé la Présidence à violer la Constitution ? Paul Bérenger se souvient-il que Navin Ramgoolam avait traité le MMM de corbillard ? « L’Alliance Sociale pa interese, alor la pa ditou, a gagn enn lift dan enn korbiyar.» Cette réplique cinglante du leader du Parti travailliste avait été provoquée par les démentis de Paul Bérenger sur une éventuelle alliance avec les rouges. Où se trouve Xavier Luc Duval qui disait qu’il ne faut pas garder espoir dans le MMM, car son leader est un homme dépassé ? Xavier-Luc Duval avait évoqué le climat de terreur qui prévalait quand le MMM était au pouvoir, citant, entre autres, la fermeture de la CHA, la suppression des subsides sur le riz et la farine, les menaces de licenciement. « Sur le plan économique, le MMM n’a rien apporté. Paul Bérenger fait du bruit au gouvernement et dehors de l’opposition. Ceci résume sa carrière », avait-il souligné.

Où se trouve l’Adrien Duval qui déclarait que Paul Bérenger est le pire traître de l’histoire politique mauricienne, alors que ce dernier clamait que Xavier Luc Duval s’était auto-disqualifié en tant que Leader de l’opposition. Où est ce Paul Bérenger qui affirmait ne plus jamais travailler au côté de Navin Ramgoolam ? Comment Paul Bérenger peut se poser au côté de Xavier Luc Duval alors que l’un des points saillant pendant sa campagne contre XLD était sa proximité avec Eric Stauffer. L’effet est dévastateur : XLD est contraint de quitter le No 20 pour se réfugier à Curepipe. Mais il sera néanmoins battu aux élections générales de septembre 2000.

Tout cela nous démontre la bassesse dans laquelle Paul Bérenger, Navin Ramgoolam et Xavier Luc Duval peuvent patauger pour arriver à leurs fins. Eric Stauffer, un intime à Xavier Duval et ressortissant suisse, actif durant la campagne de XLD, arborait son T-shirt de l’alliance PTr/PMXD et distribuait personnellement des billets à des électeurs pendant les législatives de 2000. Ceux qui ont le plus à perdre ce sont bien entendu les Militants, ils pensent que le PTr excuse les erreurs passé du MMM, mais le PTR veut seulement réunir les votes des militants pour des raisons que nous connaissons déjà.

De plus, il ne faut pas nous laisser berner par cette alliance qui sert aussi à faire oublier la présence du nom de Paul Bérenger dans l’affaire BWSC. En 2014, les internautes avaient nommés l’Alliance PTR-MMM d’ « Alliance de la honte », et ces derniers temps la nouvelle alliance PTR-MMM-PMSD s’est fait appeler « l’Alliance des dinosaures ».

Le PTR, le MMM et le PMSD n’arrivent plus à amasser des voix, et dû à cela ils ont jugés bon de créer une alliance contre nature. On n’aurait jamais cru qu’un jour, le MMM de Paul Bérenger, puisse rejoindre le PMSD de Xavier Luc Duval, ayant eu des rapports qu’on ne peut désigner de cordiale. En ce qui concerne les partisans de ces trois partis respectifs, ils préfèrent rester en retrait, connaissant la nature de leurs leaders. D’autres ne cautionnent pas cette alliance « kari melan » sans goût, attendant le moment où l’un d’entre eux ne puisse plus « fors so natir ».

Dev Virahwasmy : Paul Bérenger est trop erratique

Dans un entretien accordé au journal Sunday Times, en 2017, Dev Virahsawmy, affirmait que Paul Bérenger n’est qu’un quémandeur, qui passe toute sa vie à mendier quelques mois dans le fauteuil du Premier ministre. Toujours selon Dev Virahsawmy, son but ultime était de faire tomber le masque de Paul Bérenger, qui voulait à tout prix se débarrasser de Sir Gaëtan Duval en 1983, en utilisant Sir Anerood Jugnauth.

Paul Bérenger avait déclaré dans le journal « l’Express », que Navin Ramgoolam doit prendre la porte du PTr afin que le parti puisse renaître de ses cendres. Dev Virahwasmy avait répondu aux propos de Paul Bérenger en lui demandant de s’occuper de sa « basse-cour ». Il indique que la défaite du MMM-PTR est entièrement dû à Paul Bérenger, qui est trop lâche pour dire la vérité ; c’est-à-dire, le fait qu’il faisait croire à la population que Navin Ramgoolam en tant que Président n’aura pas de pouvoir et que lui en tant que Premier ministre aura tous les pouvoirs.

Dev Virahsawmy affirme que depuis la victoire du MSM-ML en 2014, Paul Bérenger passe la grande partie de son temps à « jete labou lor Navin ». Dev Virahsawmy déclare qu’il est dommage que Paul Bérenger arrive toujours à « couilloner » quelques militants, mais il ne peut pas faire la même chose avec le peuple mauricien. Sur une question de notre confrère, Sanjay Bizloll, à propos d’une éventuelle alliance PTR-MMM serait possible à l’avenir, Dev Virahsawmy avait répondu qu’une autre alliance avec le MMM serait une erreur grave. Il affirme que Navin Ramgoolam a bien compris qu’on ne peut travailler avec Paul Bérenger car il est trop erratique.

Il est inconcevable qu’un parti à bout de souffle tel que le MMM, à l’image de son leader, puisse un jour refaire parti d’un gouvernement. Le MMM demeure un parti qui n’est plus que l’ombre de lui-même, animé par des grognements et des révoltes, qui conduisent sans détour le parti vers « Karo-Kann » à chaque législatives.

Paul Bérenger s’obstine à jeter le blâme des complications de son parti sur des bouc-émissaires ; si ce n’est pas les « Faux-militants », c’est Navin Ramgoolam, Steve Obeegadoo, le PMSD, ou Pravind Jugnauth. Il ne faut surtout pas oublier que Paul Bérenger avait affirmé que le MMM a travaillé nuit et jour pour se relever depuis le coup qu’ils ont eu avec Navin Ramgoolam, mais dès qu’ils étaient prêts, Steve Obeegadoo est venu avec son interview et a brisé leur élan. Pour rappel, Steve Obeegadoo avait qualifié le MMM d’un « fan club » du leader.

Ce qui n’est pas tout à fait faux.

ZM1621

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %