October 6, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Visite du ministre Callychurn aux longères de Baie du Tombeau Le ministre Callychurn : « On ne va pas les laisser tomber »

0 0
Read Time:2 Minute, 0 Second

Une semaine après qu’un incendie avait éclaté aux longères de Baie du tombeau, le gouver- nement n’a pas tardé à réagir. Après la visite de Jean Michel Lee Shim le jour du désastre accompagné des volontaires de Solidarité Marié Piké, des décisions avaient été prises pour donner un soupçon de soulagement aux sinistrés.

Or, c’est dans cette optique que des travaux avaient commencé presqu’immédiatement pour donner un toit à tous ceux qui avaient perdu leur abri dans l’incendie. Mercredi, le ministre Callychurn a fait le déplacement à Baie du Tombeau pour constater de visu le progrès des travaux effectué. Sollicité pour une brève déclaration, il a tenu à dire que « au fait, ce n’est pas un constat d’aujourd’hui. Au fait, ce projet de longères avait bel et bien commencé cinq ans déjà. C’est malheureux qu’un triste évènement soit venu bouleverser le calendrier déjà établi pour la concrétisation du projet. Cependant, dès le lendemain de la catastrophe, on avait pris la décision qui s’imposait avec des réparations immédiates pour offrir, ne serait-ce qu’un soutien temporaire aux sinistrés. Le gouvernement sera toujours aux côtés des plus démunis. Pour ce qui est du time frame en ce qui concerne la finition, je ne peux rien avancer. Mais je peux assurer tout le monde que le travail sera fait. Je tiens aussi à dire qu’avec l’aide des volontaires de l’association SMP, j’ai visité d’autres lieux qui méritent une attention et une intervention rapide de la part du gouvernement. J’ai déjà fait appel aux autorités pour enlever des tas d’ordures et nous comptons raser les taudis visités pour des structures plus vivables.

Notons aussi la présence de M. Suneil Purgass, président du conseil de district de Pamplemousses lors de cette visite ministériel. Le principal concerné nous a déclaré que le conseil travaille de concert avec le gouvernement fraîchement élu. Alors, il serait de son devoir d’apporter un peu de réconfort aux sinistrés en déployant la main-d’œuvre nécessaire pour les travaux primaires.

Pour rappel, ce fut un triste 20 novembre matinal que 36 maisons avaient été les proies à des flammes ravageuses. Les familles touchées avaient dû quitter leur refuge et que, seulement quelques effets personnels avaient pu être sauvés. Fort heureusement, pas de perte de vie humaine à déplorer. Sen. Krisnah GOOJHA

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %